Hadopi va s’attaquer aux pirates de jeux vidéo

busted

bustedHadopi va élargir son champ d'action, et pourrait même d'ici 2013 s'attaquer aux pirates ayant pris l'habitude de télécharger des jeux vidéo de manière illégale. Vaste programme.

Malgré son budget désormais réduit, la Hadopi ne va pas pour autant réduire son rythme. D’ailleurs, elle pourrait bien défendre les intérêts d’un nouvel ayant droit : l’industrie du jeu vidéo. De ce fait, est évoquée la possibilité de traiter les « saisines en provenance éventuelle d’un nouvel ayant droit (jeu vidéo) », comme le rapporte PCInpact. Le même site évoque dans le même temps l’augmentation de la cadence de l’envoi des recommandations, 1 100 000 en 2013, alors qu’elle n’en a envoyé « que » 1 500 000 depuis le mois d’octobre 2010.

La raison qui fait que les envois seront plus soutenus est simple : il sera possible pour la Hadopi de contacter les éventuels pirates par voie électronique. Comprenez : si vous piratez, pensez à garder un oeil sur la boîte mail offerte par votre FAI. Vous pourriez bien recevoir un avertissement…

Pour autant, le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) n’a ni confirmé ni infirmé la rumeur qui voudrait que la Hadopi se fasse le garde-chiourme de ses intérêts.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[pcinpact]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ah ? moi qui croyais qu’ils surveillaient deja tout, donc en fait ils avaient des millions dans le budget, juste pour surveiller les mp3 de rihanna…

  2. MDR ! Toujours aussi poilant HADOPI.

    dans 1an leur bilan: 1 millions d’euro dépensé, un père de famille dans la merde parce que son fils de 13 ans a télécharger 100 jeux a 70 euro.

    MDRRR !!

  3. Ils ne surveillent que la musique et les films pour le reste soit JV et logiciels sont laissé libre.
    Je pense que si ils proposent cette nouvelle option, c’est pour palier aux baisses de subventions, ils pensent qu’en s’attaquant aux JV, que les éditeurs viennent leur remplir les poches, ils peuvent toujours rêver.

  4. Vu le nombre de films que j’ai téléchargé depuis la mise en place d’Hadopi, franchement, je nme sens pas du tout inquiétée par un élargissement des trucs qu’ils surveillent. Puis à 7o€ le jeu qui dure 15h, avec la moitié en cinématiques, le quart restant en QTE, il est hors de question que j’en achète un…

  5. pourvu que la logique des maisons de disque ne contamine pas les jeux vidéos :

    – on édite un artiste moisi aux chansons de merde
    – ça te tente pas mais t’aimerais écouter autre chose que LA chanson qui passe en boucle à la radio avant d’acheter l’album. Donc tu le télécharges
    – ça plait pas aux maisons de disques qui lancent un plan anti-piratage
    – bon, tu pirates plus mais t’achètes toujours pas le disque
    – on met en place des taxes sur des supports numériques soit disant pour pallier à la copie privée et au manque à gagner dû au piratage
    – on vote une loi qui interdit la copie privée

    Résultat aujourd’hui on finance des artistes de merde avec une taxe sur un produit illicite …
    Un peu comme si on finançait un parti politique avec des taxes sur la cocaïne quoi …

  6. Le tout est de ne pas telecharger en p2p mais plutot en hebergeur qu ils ne peuvent surveiller!!!sinon il est vrai que c est nos impots qui partent en fumé

  7. « Puis à 7o€ le jeu qui dure 15h, avec la moitié en cinématiques, le quart restant en QTE, il est hors de question que j’en achète un…  »

    Contre 30€ un film de 2h, on se fait pas tant entuber que ça en fait… Par contre, si tu comptai acheter tes jeux à 70€, c’est je que sa fait mal au… Bref…

  8. Merci Giz de m’avoir rassuré, je pensais qu’ils surveillaient tout le p2p. Il me reste 2 mois pour dl plus qu’avant des jeux et logiciels

  9. he stage is organization but that’s why, I disagree utilizing your assertation which the logo indicates « mug me ». If you drove around with that car in that case yes, you’re $$$$. If you play games on your property…. Nah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité