Des reins « organoids » fonctionnent sur des rats

Rein organoid, implanté dans un rat

[caption id="attachment_45381" align="aligncenter" width="503"] Rein organoid, implanté dans un rat[/caption]

Avec 26 millions d’américains qui ont une maladie rénale chroniques et presque 100.000 qui attendent une transplantation du rein, les chiffres sont plutôt sombres. Bien que le nombres de donneurs et de transplantations aient récemment augmentés, des chercheurs aspirent à fabriquer un rein organique qui pourrait remplacer ceux qui sont défaillants. Comme solution temporaire, d’autres chercheurs veulent créer un rein artificiel.

Le Mario Negri Institute pour la Recherche Pharmacologique a réussi à créer des reins « organoids ». Ce ne sont pas des reins « à part entière », mais ils effectuent les mêmes fonctions organiques – principalement filtrer le sang. Ils ont cultivé des tissus de rein et la partie difficile est de faire en sorte qu’il y ait assez de vaisseaux sanguins dans les nouvelles zones afin que le filtrage du sang puisse se produire. Pour le moment, il marche sur des rats.

C’est plus une « extension » du rein qu’un remplacement, mais si ça peut aider à gagner du temps, pourquoi pas ? Bien que cela semble très prometteur, il faudra encore des années d’une application médicale humaine.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité