Des nanofleurs dans nos batteries

Des nanofleurs dans nos batteries

Des nanofleurs dans nos batteriesQuand il s'agit de stocker l'énergie, tous les moyens sont bons. A l'heure actuelle, tous les appareils mobiles que nous utilisons consomment une énergie folle. Les batteries sont une pièce maîtresse. Sans elles, point de gadget. Que diriez-vous d'héberger de jolies fleurs nanoscopiques dans vos nouvelles batteries ultra-longue durée ?

L’histoire ne dit pas si les chercheurs de l’Université d’Etat de Caroline du Nord travaillaient à créer quelque chose de beau ou d’uniquement performant, mais ils ont bel et bien à allier les deux. Cette toute nouvelle technologie vaporise du sulfure de germanium et le refroidit instantanément en couches de 20 à 30 nanomètres, ce qui confère à la structure cette forme de fleur.

Mais au-delà de la simple beauté de la chose, ces fleurs sont des cellules de stockage d’énergie ultra-performantes, peu chères et plus respectueuses de l’environnement que les batteries actuelles. Aussi, ces nanofleurs pourraient facilement remplacer nos supercondensateurs, nos batteries lithium-ion et même nos cellules solaires.

Malheureusement, aucune information quant à une éventuelle production de masse… Patience, patience…

[engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. en même temps y’a jamais d’infos pour des productions de massse de ce genre de système « révolutionnaire » ou « écologique »… depuis des années on attend tout un tas de super trucs top méga cool, mais les batteries sont toujours en lithium, on roule toujours au gasoil … ah l’argent

    1. Tout à fait raison avec toi. Ça fait bien longtemps qu’on pourrait avoir des trucs bcp plus performant et écologique. Mais bon on préfère à ça la surconsommation et le gaspillage au détriment de notre belle et cher planète. C’est malheureux.

  2. Le Germanium n’est PAS une plante ( Il ne faut pas confondre avec le géranium lol ), il résulte de la fusion du zinc dans les fonderie !

    Je suis pas du genre à râler, mais là vous poussez le bouchon un peu loin.

  3. Cher Neptune, une simple grenouille telle que moi ne pouvant être que subordonnée à votre imminent savoir, il me semble tout de même que vous auriez dû jeter un œil plus assidu sur cet article avant de commettre. Croâââ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité