Huawei animé par l’esprit Samouraï

shutterstock_19218916 - samourai

shutterstock_19218916 - samouraiL'arrivée en fanfare des chinois sur le marché de la téléphonie est loin de faire l'unanimité. Prix agressif et communication massive, Huawei et ZTE sont attaqués de toutes parts.  Notamment en Australie où Huawei a choisi une stratégie bien honorable.

Le constructeur Huawei fait trop d’ombre sur son passage, il est carrément accusé d’espionnage, un remake de Mata Hari en version chinoise.

Invoquant la sécurité nationale, l’Australie a décidé de bouter Huawei hors de ses frontières. Clairement évincé de la course au contrat d’équipement réseau national, la firme subit des attaques invoquant plagiat, contrefaçons et espionnage industriel.

L’image des constructeurs chinois est déjà difficile à porter, inutile pour Huawei de s’attirer encore plus les foudres du public. Solution ? L’honnêteté.

Au lieu de jouer double jeu et de risquer de finir fustigé, la firme reconnait ne pas avoir assuré en termes de communication et pour redorer son blason, décide d’ouvrir littéralement ses téléphones au gouvernement australien.

Ils mettent donc totalement à disposition, le hardware de leurs gammes, ainsi que le code source de leur OS. Huawei a déclaré qu’il fallait pour dissiper les mythes et la désinformation. Difficile de leur donner tort.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[BBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « la firme décide d’ouvrir littéralement ses téléphones au gouvernement australien »
    Il s’agit du matériel réseau, pas des téléphones.

  2. Il faudra se faire une raison, la création et l’innovation ne vient plus seulement de l’occident, et le combat d’arrière garde en prétextant de l’espionnage ou comme aux USA un projet de bannissement parce qu’une société fait mieux que l’un de ses fleurons en hiht tech ressemble plus à un chant du cygne.

  3. Moui enfin en même temps les marques de téléphone australiennes … j’en connais pas des masses non plus (aucune en fait, si tenté qu’il en existe une).

  4. L’innovation chinoise, car oui, il y a une sérieuse innovation, n’est pas dans la technique…
    Non, c’est dans le business model lancé par Huawei : le revenu sharing.
    Un relais, avec les études, l’énergie et la transmission revient à environ 150kE pièce…
    La plupart des marchés en développement n’ont pas les moyens…
    LEs chinois débarquent en donnant le matériel, contre une part (non négligeable) du revenu…
    Et ça marche…

  5. Bon perso je recup demain mon telephone recu via la procedure de test avant d acheter je trouve cela top d essayer tout est rapide avec eux maintenant ce telephone ascenp p1 un truc dans le genre va surement me faire passer du cote android et termine iphone que je ne supporte plus car etre oblige de changer de tel car aucune appli ne suis cela me gonfle serieux

  6. Around one more illustration of Bloomberg encouraging men and women that agree with him, he is endorsed Sen. Scott Light brown (L) involved with Boston during his showdown next to Democrat Elizabeth Warren on account of the stance in handgun regulate. Senator Light brown disagrees with a State Firearm Collective expense that would make the item legalised pertaining to exactly who lives in a state by way of weakly handgun regulate guidelines to place a low profile gun found in declares including The big apple that have already challenging guidelines. Ghd Lisseur

  7. I discovered your weblog web page on google and examine merely a few of one¡¯s early posts. Continue to help keep up the quite excellent operate. I just extra up your RSS feed to my MSN Data Reader. Looking for ahead to studying extra from you afterward!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité