Le site Web du New York Times a été bloqué en Chine après avoir exposé la richesse du Premier ministre Wen Jiabao

nyt-logo

Je suppose que c'était inévitable (bien que beaucoup jugent cette action de la part du gouvernement chinois, ridicule et qu’elle constitue carrément un aveu de culpabilité), que la République Populaire de Chine ait décidé de bloquer le site Web du New York Times après que le journal a révélé le montant de la richesse que le premier ministre Wen Jiabao et sa famille ont construit tout au long du mandat de celui-ci en tant que haut fonctionnaire du gouvernement. Il semblerait que l'épouse de M. Wen et ses proches ont amassé au moins, la modique somme de 2.7 milliards, dont la majorité a été obtenue alors que Wen était encore au pouvoir. Bien sûr, le New York Times a été très prudent dans ses mots en n'utilisant pas le mot « corruption » car il n'y a pas encore de preuve claire montrant que Wen avait agi de façon inappropriée dans le cadre de ses transactions.

Le gouvernement chinois n’a pas été très bien pris cet exposé réalisé par le New York Times, compte tenu de la façon dont le 18e Congrès national est sur le point de décoller le mois prochain, et qui devrait se traduire par un transfert de pouvoir. Les autres sites web qui ont reçu un traitement similaire en Chine incluent notamment Facebook, Twitter et YouTube.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité