Un capteur peut détecter des maladies au stade précoce

sensor

Des Scientifiques du Imperial College London ont pu développer un capteur ultra-sensible qui permettra aux médecins de détecter des maladies au stade précoce à l'oeil nu. Ce capteur qui est toujours un prototype, serait dix fois plus sensible que les méthodes actuelles. Cela permet aux médecins de détecter le début de maladies telles que le cancer de la prostate ou des infections virales, et même le HIV.

En un mot, le capteur marche en analysant le sérum, un produit dérive du sang. Des réactions positive et négative peuvent alors être facilement être vues à l'oeil nu. Les scientifiques pensent que le nouveau capteur sera d'une grande aide dans les autres pays qui n'ont pas un équipement et une technologie sophistiquée pour traiter les patients. Jusqu'à maintenant, le capteur pouvait détecter un bio-marqueur nommé p24 dans les échantillons sanguins, lequel indique le HIV. Dans une autre série de tests, le capteur pouvait détecter un bio-marqueur nommé Prostate Specific Antigen (PSA), qui est un indicateur du cancer de la prostate.

« Nous avons développé un test dont on espère qu’il pourra dévoiler les infections HIV qui étaient auparavant indétectables, tout comme les cancers, ce qui signifie que les gens pourraient être traités plus tôt. Nous pensons également que ce test est considérablement moins cher à administrer, ce qui ouvrirait la voie à une utilisation plus large des tests HIV dans les parties plus pauvres du monde, » a déclaré le Dr. Roberto de la Rica du Imperial College London.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité