Les startups à l’honneur à Vienne (Pioneers Festival, 29 – 31.10.2012)

Roasted | Feedback on Steroids for Startups: Dave McClure et Colette Ballou assistant aux pitch des 5 startups sélectionnées

Si vous vous sentez l’esprit d’un entrepreneur, et que vous souhaitez faire connaître votre idée au monde entier, vous n’êtes sans doute pas sans savoir que certains « accélérateurs » pour startup comme des festivals, permettent de rencontrer vos pairs, futurs collaborateurs, coach ou même investisseurs potentiels. Et si vous pensiez qu’il n’y avait que San Francisco, Londres, Paris qui valaient le déplacement, sachez que plus à l’est (de la France…), les choses bougent plutôt  pas mal. Par exemple, la société START Europe basée à Vienne est l’organisatrice des plus gros événements dédiés aux startups qui se déroulent aujourd’hui en Europe, et en particulier dans des pays dont les noms ne riment pas traditionnellement avec « startups » (Albanie, Autriche, République Tchèque, Slovénie, Pologne, Turquie, Grèce… la liste complète des prochains événements est disponible ici).

Ainsi, leur initiative Startup Live, vise à organiser sur trois jours, des rencontres entre créateurs de startup, investisseur et autres, afin de leur permettre de créer des liens (networking), de mettre des ressources en commun et de se motiver suffisamment (du bon gros coaching à l’américain avec une audience déchainée et surchauffée par une bête de scène), afin de développer une idée et de la lancer en un seul week-end. C’est justement le contenu du programme du Pioneers Festival qui se déroule en ce moment à Vienne, en Autriche (pour les programmeurs purs et durs, il y a même un Pioneers Festival Hackathon ! 24 heures non-stop pour trouver un groupe de travail et réunir vos talents, créer et coder une solution mobile et la présenter à un jury en 4 minutes).

Björn Lasse Hermann (USA), fondateur du Startup Genome, donnant une présentation sur « Pourquoi les startups échouent ».

Ainsi donc, le Pioneers Festival, qui se déroule jusqu’à aujourd’hui,  offre l’opportunité à des créateurs d’entreprise de rencontrer des entrepreneurs expérimentés, des experts et des investisseurs dans la cadre d’un événement monstre (plus d’un millier de participants), tout en se familiarisant encore plus avec le monde étrange des startups et en apprenant des succès et des erreurs qui jalonnent le parcours des jeunes entreprises. Mais ça n’est pas tout : que vous ayez quelque chose à présenter ou non, de fini ou de plus abstrait, ce genre d’événement constitue une véritable manne d’information pour le profane ou l’expert (les conférences, ateliers, discussions et autres) et un bon galop d’essai pour découvrir ce genre d’événement dans lequel il est facile de se perdre tant il est impressionnant de par sa taille et la frénésie qui y règne. J’ai personnellement été un peu déçu par le manque d’inspiration flagrant de certaines startups qui ont présenté leur concept sur scène (sur les 5 présentes lors de la session « Roasted | Feedback on Steroids for Startups », 3 startups ont « réinventé » Instagram, twitter et eBay. Le jury n’a pas manqué de les démonter sur scène et en direct à grands coups de remarques cinglantes. C’est sans doute pour ça que la rencontre s’appelait « Roasted ». Et Dave McClure était parfait dans son rôle de gros méchant. Il s’en est d’ailleurs donné à cœur joie.

Roasted | Feedback on Steroids for Startups: Dave McClure et Colette Ballou assistant aux pitch des 5 startups sélectionnées

Bon, bien entendu, tout cela a un coût ; et le ticket d’entrée n’est pas donné (le prix du billet pour accéder au Pioneers Festival tourne aux alentours des 500€, mais reste plus raisonnable pour les événements Startup Live – entre 45€ et 80€ pour les trois jours). Mais cela reste tout de même un investissement qui peut s’avérer payant pour celles ou ceux qui croient en leur idée, comme Ali Mahlodji  (le CEO de Whatchado) qui affirme qu’en 2011 « Whatchado a pris plus de contacts internationaux au cours des quelques jours passés au Pioneers Festival, que tout au long des 6 mois précédents, et que cet événement nous a permis d’établir les fondements de l’année 2012 ». Et à ce prix-là, vous pourrez aller écouter les conseils de stars du monde des startups et de l’édition, comme Matt Mullenweg (WordPress), Adam Cheyer (Apple), Dave McClure (500startups), David Rowan (Wired UK), Lars Hinrichs (Xing), Peter Vesterbacka (CMO Angry Birds) et bien d’autres. La liste complète des intervenants au Pioneers Festival, est disponible ici.

L’un de mes speakers favori: Rob Fitzpatrick (GBR) fondateur de dex.io, Customer Development Guru, qui a mené trois startups à la faillite. On nous parle de comment réussir, mais pas assez souvent de comment échouer. Il l’a fait.

Alors si vous avez une startup, et que vous me demandez mon avis, je vous dirai d’aller absolument faire un tour à ce genre d’événement, car si vous avez quelque chose à montrer, vous trouverez des personnes qui auront envie de vous écouter et pourquoi pas, même de vous financer (j’ai assisté à la conclusion d’un deal entre le fondateur d’une startup et un investisseur, en 15 minutes, et tout cela, au milieu d’un couloir). Et si vous n’avez encore rien à montrer mais que vous travaillez encore sur votre projet, que vous êtes curieux et que vous avez 500€ qui trainent quelque part, allez quand même y faire un tour ; vous apprendrez beaucoup plus que vous ne l’imaginez (je suis arrivé là-bas en pensant « mais oui, mais oui, je sais déjà tout car j’ai beaucoup lu de bouquins à ce sujet » et j’ai finalement appris énormément…), vous vous immergerez dans cette effervescence startups, vous sortirez convaincu que vous aimez ce que vous faites et qui sait, peut-être que votre simple concept parviendra à exciter l’imagination d’un business angel… on ne sait jamais.

 

 Au cours de mes pérégrinations, j’ai croisé par hasard un frenchy qui n’avait pas l’air du tout perdu puisqu’il semblait être un habitué de ce genre d’événements et qu’il était même invité à celui-ci (et oui, « invité » – il semblerait qu’avoir du talent vous évite de vous affranchir du coût exorbitant du ticket d’entrée). Son idée de startup ? Teleportd. En gros, ce service original vous permet de récupérer en vrac, toutes les photos qui ont été publiées publiquement sur des sites tels que flickr, Pinterest, Instagram, Foursquare, Twitter (13 sites en tout), en indiquant simplement des mots clés, un lieu ou une date, ou les trois en même temps. Le résultat ? Des centaines de photos disponibles, et de sources variées, pour illustrer un même événement.

J’ai fait un petit test en partant à la recherche d’images publiées lors du Pioneers Festival, et je dois avouer que le résultat est plutôt concluant… Oubliez les photos ratées de concerts ou de soirées, et allez désormais piocher dans celles des autres ! Une véritable couverture média à 360° !

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité