Quand l’iPhone ne peut plus s’appeler iPhone

shutterstock_59902588 - arrosoir

shutterstock_59902588 - arrosoirUne fois n'est pas coutume, Apple a perdu un procès. Les conséquences sont loin d'être anodines puisque la firme n'a plus le droit d'utiliser le nom d'iPhone au Mexique. C'est ballot.

Entre iFone et iPhone, il n’y a qu’un pas. La prononciation est la même, l’orthographe ne diffère que de peu et pour le coup, c’est bien le terme iFone qui a vu le jour en premier …

En effet, iFone, société de systèmes en communication, a déposé son patronyme en 2003 et l’iPhone tel que nous le connaissons, a été enregistré 4 ans après.

Cette similarité n’a évidemment pas plu à Apple qui ne voulait aucunement que l’amalgame entre les deux existe dans l’esprit des consommateurs. Solution ? On vous le donne en mille, Apple a attaqué en Justice, et par trois fois. S’ils ont perdu les deux premières fois, celle-ci ne fera guère exception.

Seulement, ‘qui fait le malin, tombe dans le ravin’, Apple a d’une, perdu son procès, et de deux, se voit dans l’interdiction d’utiliser le terme iPhone sur le territoire mexicain. Une superbe illustration de l’arroseur arrosé.

Et l’histoire ne s’arrête pas la puisque, fort de la décision du Tribunal, iFone compte bien réclamer des dommages et intérêts. Au pire des cas pour Apple, la somme représenterait 40% du chiffre d’affaires réalisé par l’iPhone au Mexique.

De plus, c’est aujourd’hui que la version 5 du dispositif est commercialisée dans le pays, autant dire que la confusion règne en maître sur ce lancement. On peut affirmer sans trop de risques qu’Apple n’en restera pas là, nous les voyons mal donner un nouveau nom à l’iPhone …

Une proposition ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[EFE]

Tags :