Limitation de vitesse lumière pour cause de mortalité

vitesse lumière

vitesse lumièreOn se dit tous que voyager à la vitesse de la lumière serait formidable, les scientifiques en premier. C'est d'ailleurs pourquoi ils travaillent d'arrache-pied pour y parvenir. Seulement à quoi bon ? Il s'avère que se déplacer à de telles vitesses serait mortel pour tout être humain ... 

Cette manie qu’ont les scientifiques d’anéantir nos rêves les plus fous … En l’occurrence, un document récemment publié développe un certain nombre de sens communs, que l’on peut qualifier d’ennuyeux pour le commun des mortels.

Concrètement, afin de parcourir des distances colossales en un rien de temps, il est indispensable de se déplacer à la vitesse de la lumière. Il s’agit du postulat de base auquel s’ajoute le phénomène de dilatation du temps.

En somme, plus nous allons vite, plus le temps est ralenti, on en déduit qu’à la vitesse de la lumière, le temps s’arrêterait complètement. Ce qui a pour merveilleuse conséquence de transformer les autochtones de Bora-Bora en voisins de palier. Hélas, en admettant que nous touchions une telle vitesse, il n’y aurait pas que des avantages.

En matière de répercussions fâcheuses, l’hydrogène interstellaire est le premier à pointer du doigt. Bien que présent à une faible densité d’environ 1,8 atomes par cm3, à la vitesse de la lumière, ce composant se transformerait en un rayonnement intense qui tuerait rapidement passagers et instrumentation électronique. Aaah …

En d’autres termes, en allant à la vitesse de la lumière, vous seriez tellement bombardé de radiations que vous vous désintégreriez en un clin d’oeil. Chouette, au moins, on ne souffre pas !

Donc en admettant que nous réussissions à fabriquer un véhicule capable d’atteindre ce seuil, il ne pourrait pas transporter d’humains … ou pas longtemps … ou ne pourrait les ramener. Choisissez la version qui vous aidera le mieux à dormir.

Il y a d’ailleurs une limite de vitesse naturelle inhérente aux niveaux de radiations induits par la transformation de l’hydrogène. Nous ne pourrions pas aller plus vite que la moitié de la vitesse de la lumière, à moins bien sur de se faire immédiatement atomiser.

Vu que finalement, on nous aurait menti pour Star Wars, qu’ils aillent tous se faire racheter par Mickey, ça leur fera les pieds.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. et c’est comme ça que les scientifiques découvrirent la téléportation par désintégration et restructuration par hydrogène interstellaire, plus connu sous le nom de DRHI..!
    faut que j’me calme sur la moquette moi..!

    1. « la téléportation par désintégration et restructuration »

      Sa reviens un suicide pour que un peu plus loin un type similaire a toi prenne vie,
      certes identique mais pourtant une personne qui possède une vie distincte de la tienne.

      Bref la vitesse de la lumière ou la téléportation sa sera pas pour moi.

  2. Le pire étant que même à la vitesse de la lumière, la quasi totlité de l’espace est innaccessible. La plus proche étoile étant quand même à quatre et quelques années lumière. Se faire désintégrer pendant 4 ans risque d’être oppressant, surtout au début…

    1. J’espère ne pas dire de bêtise, mais on ne se ferait pas désintégrer pendant 4 ans.
      Pour un observateur extérieur, la lumière met du temps à nous arriver selon la distance.
      Mais si tu es celui qui parcours cette distance à la vitesse de la lumière, alors le temps pour toi est figé et ne s’écoulerait donc plus.
      Donc le temps pour toi voyageur, ne serait pas un problème, mais pour ceux qui t’attendent au bout de ton voyage, s’en est un car eux vieilliraient.

      1. Voyager 4 années lumières à la vitesse de la lumière met 4 ans (un chouya plus vu que l’espace se dilate continuellement). Donc tu vieillis d’autant…

      2. @Nico, ça prend 4 ans pour quelqu’un qui est sur la terre, mais plus tu voyages vite et plus le  » temps passe vite  » donc pour la personne qui est dans le vaisseau ça prend moins de 4 ans. Et d’ailleurs si tu est très proche de la vitesse de la lumière, c’est quasi immédiat, par contre les personnes qui sont à l’ « arrêt  » auront bien vécu 4 ans.

  3. parceque vous pensez que dans battlestar galatica ou starwars ou stargate ils n’ont pas pensé à ca ? Ils ont des boucliers et tous et tous ! lol

  4. Tout est relatif…
    Un photon qui va à 300 000 000 m/s et un autre dans l’autre sens : ne se croisent t ils pas à 600 000 000 m/s .
    300 000 000 par rapport à quoi ? Y a t il un point 0 dans l’univers ?

    1. Ca marche pas comme ça, hein. À faible vitesse tu peux les additionner (= physique classique), mais à des vitesses proches de la lumière, il faut se pencher du côté de la physique relativiste où la formule d’addition des vitesses est un poil plus compliquée.

  5. Si ma mémoire est bonne, ces même scientifiques (leurs parents !) nous disaient qu’il était impossible de passer le mur du son au risque de se faire désintégrer …

  6. C’est pour ca que gizmodo ne doit jamais fermer ses commentaires, ils representent (parfois) la moitié du travail d’un journaliste faisant son travail, ce qu’il n’est pas possible de trouver dans cette redaction

  7. A priori, pas de soucis de ce genre avec la distorsion de l’espace-temps ! C’est d’ailleurs pour ça que Stephen Baxter, auteur réputé de hard science-fiction l’utilise dans un de ses derniers ouvrages, avec potentiellement la possibilité de dépasser la vitesse de la lumière (c’est la bulle qui se déplace, pas ce qu’il y a à l’intérieur).

  8. Et si on supprime l’hydrogène de l’espace de déplacement du véhicule ? dans ce cas aucune interaction et donc pas de désintégration …

  9. Aujourd’hui, ils disent ça, et demain, ils trouveront un équivalent de bouclier à déployer autour du module spatiale qui permettrait de bloquer ce genre de phénomène, et puis voilà !

  10. Je vous suggère de lire les chroniques de Mc Andrew de Charles Sheffield. Il a trouvé une solution relativement plausible pour faire un vaisseau spatial qui va vite.

  11. Je pense que l’énergie cinétique apportée aux molécules aura raison sur les liaisons inter-atome… bien avant d’atteindre une vitesse proche de c….

    De toute façon, permettre à une masse m élever d’atteindre des vitesses de l’ordre du dixième de la vitesse de la lumière serait déjà un exploit de par l’énergie à apporter au système…

  12. Houlalalalalala. Va falloir reviser les cours de relativité, de physique quantique, et tout et tout hein 😉 il y a enormement d’autres problematiques à prendre en compte.

    entre autre, la dualité onde corpuscule, les equations de maxwell, Llorentz, les equations de changement de reperes relativiste enfin un paquet de trucs qui iront à l’encontre de ce qui est precisé ici (mais causera d’autre menu problemes, type masses nulles ou infinies, divisions par 0 et touti quanti hahaha en quantique… haheum bref)

    Par contre meme en physique newtonienne deux bagnoles qui se rentrent dedans à 100 km/h n’a jamais fait un choc à 200 pour chaque voiture hein. Rappel pour un solide en deplacement : Somme des forces = m.a et un solide roulant à 100 km/h n’aura jamais une acceleration (deceleration dans ce cas) de 200 à 0 comme ca par magie 😉

  13. Ahah très bon article Florence.
    Ceci dit, au 18ème certains scientifiques de l’époque étaient alarmiste face à l’invention du train en disant que le corps humain ne pouvait soutenir une vitesse supérieure à 30km/h…

  14. j’ai pas lu tout les commentaires donc désolé si ca a deja ete évoqué.
    Les scientifiques ne ce sont jamais posé la question simple , le corp humain peut il résister à un nombre de G aussi élevés ?
    non parce que ca parle de désintegration de la mort qui tue ca maman a coup d’atomes (humour :p ) mais un pilote de chasse surentrainé résiste grosso modo à 9 voir 10G avant de tomber dans les pommes, et avec une combinaison adaptée, Si on admet que l’on puisse aller a cette vitesse , je suppose que le nombre de G sera bien superieur , qui pourrait encaisser ca ?

    1. passons outre la limitation de c (vitesse de la lumière) l’accélération et la vitesse n’ont strictement rien à voir, enfin pas directement.

      jette toi du 3eme étage d’un immeuble, au moment ou tu toucheras le sol tu te prendras quelquechose comme 120/130 g et tu seras loin de la vitesse de la lumière 😉 l’accélération en gros à quelle vitesse tu atteins une certaine vitesse. Tu vis très bien le 0 à 100 (11,2 seconde de mémoire) en twingo, c’est meme plutôt tranquille. Par contre si tu le fais dans une catapulte (0,4 seconde), la c’est plus tout à fait la même chose 😉 c’est ça l’accélération.

    2. Les G représentent une accélération et pas une vitesse. Sur terre, quand tu roule à une vitesse constante, tu es à 1 G par exemple.

  15. Aller à la vitesse de la lumière est un vieux reve a la con des hommes. Un peu comme transformer le plomb en or ou bien avoir une fontaine de jouvence qui rend immortel, ou la pierre philosophale et autre connerie.
    Ca vous suffit pas d’avoir un nouvel iphone super mega génial qui vient de sortir ? Bande de nazes …

    1. Pas tout à fait, si je me rappelle bien de star trek, et dans la meme veine, star wars. dans un cas la distorsion, l’autre l’hyperespace se basent sur un des principes (réels eux) de la théorie des cordes, des univers à 11 dimensions (prouvés mathématiquement, mais vas les prouver en vrai c’est pas le meme délire) tout simplement (aie) par ce que l’on appelle les trous de vers.

      Dans un espace courbe multidimensionnel, il est imaginable de trouver certains points qui communiquent entre eux par des sortes de ponts/trous entre les plis de cet univers. L’idée des voyages plus rapides que la lumière se base la dessus, le vaisseau capable de plier l’espace, ou d’ouvrir ces trous entre deux points défini permet à ce vaisseau de passer dans une dimension ou justement ces points sont proches.

  16. il a été mis en évidence au cern que
    1/ on ne peut pas dépasser la vitesse de la lumiere
    2/ plus on s’en rapproche, plus on devient lourd: c’est comme ca qu’on fait des atomes d’hydrogène « lourds ». quand ils ne peuvent plus accélérer, l’énergie en exces est stockée sous forme de masse.

    Donc en theorie, si on arrivait a atteindre la vitesse de la lumiere, on aurait une masse infinie à ce moment là.
    je vous laisse réfléchir…

    1. Mathématiquement on peut aller plus vite :

      http://www.maxisciences.com/vitesse-de-la-lumi%E8re/et-si-la-theorie-d-039-einstein-s-039-etendait-au-dela-de-la-vitesse-de-la-lumiere_art27008.html

      ensuite la traduction du lien de JEREMIE en français :

      http://www.gurumed.org/2012/09/19/les-voyages-des-vitesses-suprieures-celle-de-la-lumire-rendus-un-peu-moins-impossible-par-des-scientifiques-de-la-nasa/

      La science se remet en question à chaque fois , rien n’est impossible sauf le manque d’imagination .

  17. Mais ils ont marché sur la tête !!
    Pour emmener un homme a la vitesse de la lumière, il faudrait une énergie quasi infinie !!!
    Bon ! Admettons ! On met un gugus dans une navette et on le balance dans l’espace. Pour éviter qu’il soit écrasé par les G, on maintiens une accélération constante et supportable pour le bonhomme. Disons 3-4 G. Ben le temps qu’il atteigne la vitesse de la lumière, le gars y sera déjà mort de vieillesse !! :-)))

  18. The ink, regardless of whether dry or wet, is stored in a capsule that¡¯s place in the printer. The cartridges are made in this type of a process that refilling them is an easy exercise. Nevertheless, this requirements to be done professionally or the cartridge may cease to function. The printer ink container company has seen an exceptional need in refilling of cartridges as this functions out as a cheaper selection compared to purchasing a new tube. They are a reliable and cost-effective substitute for finding new ink cartridges. Inexpensive printer ink cartridges are usually remanufactured printer cartridges that constantly present substantial standards of styles with greater efficiency even though delivering clear and fresh photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité