ARCHOS devrait supprimer un quart de ses effectifs

ARCHOS Gen10 XS

ARCHOS Gen10 XSARCHOS pourrait bien avoir du mal à s'en relever : il devrait être amené à supprimer près de 25% de ses effectifs, et accuse d'un retard sur le secteur qui semble désormais difficile à rattraper.

Non pas qu’ARCHOS ne soit plus que l’ombre d’elle-même, mais il faut bien avouer que la société a perdu de sa superbe depuis quelques années, passant du statut d’entreprise capable d’apporter sa pierre à l’édifice à celle obligée de suivre tant bien que mal la cadence. Et c’est sans doute ce qui l’amène aujourd’hui à devoir acter un plan de réorganisation difficile, concernant le quart de ses effectifs.

Selon un communiqué de presse distribué par la société, un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) sera donc mis en place, et 25% de ses effectifs seront poussés vers la sortie, bien que soit déjà prévue « une série de mesures d’accompagnement afin de favoriser le reclassement des salariés concernés. »

Dernièrement, ARCHOS a pourtant présenté des terminaux originaux : un GamePad peut-être capable de concurrencer d’une manière ou d’une autre la PS Vita de Sony, mais aussi une Gen10 XS, dont la sortie fut malheureusement trop confidentielle.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[pcinpact]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ahhaha la boite qui a créée tellement de bonne chose qui font le succès de tous ses concurrents, pas foutu de garder ses innovations ou alors de les mettre en avant tout simplement car le mec qui est à la tête de l’entreprise ne supporte pas le Design au sens large et avec un grand « D »… pas étonnant qu’Archos ne se soit jamais bien porté, c’est malheureux… ça devrait servir de leçon.

  2. triste nouvelle. j ai acheté des Archos et arnova.largement suffisant et équivalent à toutes les tablettes chinetoques et coréennes à prix équivalent vantées partout. Flûte à Orange qui avec sa coûteuse force de frappe n a jamais proposé d Archos. Bouygues et internity ont joué le jeu. Orange si Française: promeut la pomme coûteuse endette les clients sur 24 mois rentre le max de fric et tant pis pour la balance commerciale de la France. Et quand un autre entrepreneur français de génie Free fait baisser les prix Orange va pleurer dans les jupes de l’Etat pour faire annuler la licence? Que préfère t on? Que tout notre fric enrichissent d autres pays ?

  3. Une réussite à la française … La seule solution pour sauver leur business c’est de quitter la France. C’est triste à dire, mais pour rester dans la course sur secteur archi concurrentiel, il n’y a pas d’autres solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité