Un système de recharge rapide à l’essai chez Volvo

volvo

volvoLa recharge rapide des véhicules électriques préoccupent de nombreux constructeurs. Tesla vient d'ailleurs de déployer six superchargeurs en Californie. De son côté, Volvo travaille sur un dispositif capable de remplir à 100% une batterie en 1h30.

Il s’agit d’un enjeu majeur pour parvenir à faire décoller le marché des véhicules électriques. Et pour cause, à l’heure actuelle il faut parfois plus de 8 heures pour recharger une batterie offrant une autonomie souvent inférieure à 200 km. Mais Volvo étudie un nouveau dispositif. Désormais à l’essai, il est capable de grimper jusqu’à 400V en triphasé (22kW). Ainsi après seulement 30 minutes, la voiture disposerait d’une autonomie de 80 km, tandis qu’en à peine 1h30, la batterie serait pleine à 100%. Bien sur, cet équipement pourra aussi s’adapter aux prises 220V.

Néanmoins, le suédois ne donne pour l’instant aucune date de mise en circulation. Il va falloir patienter.

[Volvo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi ne pas simplemeny proposer un changement de batterie au 200km? On irait a la pompe comme pour faire de l’essence mais pour changer la baterie…en 2mn.

    1. Les batteries sont aujourd’hui beaucoup trop grosses. Par exemple sur le Twizy, elle pèse 100 kg et sur la Mercedes SLS AMG ED, le poids atteint plus de 500 kg. Impossible donc, sauf pour les scooters électriques et justement Matra a développé un système baptisé Bat’lib qui permet d’échanger sa batterie vide contre une pleine sur une simple borne.

      1. Un système d’entretien par la station service et une machinerie automatique pour le changement de batteries. Le système existe déjà pour les voitures. Les batteries usées seraient automatiquement remplacées et recyclées surtout.

    2. Je suis tout à fait d’accord
      car voilà 1H30???? c’est ça le système révolutionnaire?

      même 30 minutes pour 80km ce n’est toujours pas VIABLE!!!!

    3. Pour qu’un changement de batterie soit optimum, il faudrait:
      – une standardisation du format des batteries, genre cellules auto-connectables dans un ou plusieurs racks
      – des points d’accès standardisés (différents formats mais reconnus par le système d’échange)
      – une standardisation des processus d’extraction/insertion du rack sur les modèles, en fonction du format du vhc, du nombre de cellules par rack, etc…
      – la robotisation du système d’échange
      – un système d’analyse de charge,performance de chaque cellule de batterie, chaque cellule aurait sa puce d’identité, permettant ainsi de quantifier le coût du ‘plein’ à la station service

      Dans le principe:
      – on stoppe son vhc sur une zone d’échange et on se met en ‘demande de plein’ sur son tableau de bord ou son smartphone
      – la ‘pompe’ communique directement avec le vhc (nfc?) puis le client reçoit les infos d’échange, il choisit une option et approuve l’échange/paiement.
      – un robot repère le point d’accès (trappe électronique à l’arrière du vhc), ouvre la trappe, extrait le rack, puis il le remplace par le rack sélectionné par le client.
      – une fois l’échange terminé, le client reçoit la notification d’échange et de paiement. Le vhc contrôle lui aussi le matériel reçu, puis se déclare ‘prêt à partir’

      Mais le changement de batteries par des robots n’est pas vraiment viable à longue échéance car les coûts sont énormes, les fabricants parient sur l’évolution du chargement rapide, car le chargement ‘instantané’ (moins de 5 minutes, quasi équivalent à un plein essence) qui commence à pointer le bout de son nez dans les labos.

  2. Un autre problème est que si tu as une batterie neuve et qu’on te place une batterie fortement utilisée, tu n’atteindras plus ton autonomie maximale.

    1. exactement,

      s’ils ne le font pas c’est que soit leur système actuel leur rapporte pour l’instant plus gros, soit c’est parce qu’ils se disputent la propriété des batteries…

  3. Il existe deja un système de « location » de batterie en Israël. et Renault a est en train de développer un système pareil pour la France.

  4. J’essaye depuis plusieurs années de me passer de la voiture en allant au travail en vélo. Comme notre région est vallonnée , j’utilise un vélo électrique de type hollandais avec moteur sur la roue arrière pour ne pas arriver en sueur à la maison.

  5. Et tu n’as pas eu l’idée de récupérer un vieux solex que tu alimenterais en huile de cuisson usagée ou en alcool bas de gamme en bidouillant le moteur ?

    Au japon ils permettent de recharger une voiture en moins d’une demi heure et la technologie s’implante en france grace à NISSAN :

    http://alsace.france3.fr/info/deux-rives/voitures-electriques–charge-rapide-a-haguenau-74012039.html

    Bon VOLVO c’est chinois donc on s’en fout , on n’en a pas besoin et déjà obsolète .

  6. on attend toujours un système de recharge rapide en 10min max comparable au temps que cella prend pour faire le plein d’essence sur la route car je ne me voye pas attendre « seulement 1h30, dans une station service quand je suis sur la route »

  7. Phil a bien détaillé les points indispensables pour mettre en place un changement de batterie en station. L’uniformisation des modèles de batteries et de connecteurs, des tensions de fonctionnement des véhicules aussi.
    Aujourd’hui chaque constructeur développe son modèle dans son coin sans se poser la question de la normalisation des équipements et c’est souvent le problème dans les nouvelles solutions. On développe le véhicule sans se préoccuper de l’approvisionnement.

    Alors avec des batteries de plusieurs centaines de kilos, changer une batterie suppose également :
    – un robot pour soulever la batterie, l’enlever et la remplacer,
    – un stockage des batteries en attendant la fin de recharge (imaginez si en plus il faut gérer 15 modèles différents de batteries),
    – un accès facilité au robot sur le véhicule (aujourd’hui on pense recharge et non remplacement en terme de conception des véhicules)

    Sans compter qu’une batterie s’use dans le temps, et ne fournit plus les mêmes ressources en énergie au-delà d’un certains nombre de charges, on risque de tomber sur des « mauvaises » batteries, des stations qui ne jouent pas le jeu du remplacement des batteries usagées (pour des raisons économiques évidentes) du trafic de batteries contrefaites …

    ‘fin bref les problèmes sont nombreux et pour le moment je crois que Total et consorts préfèrent forer à 8000m ou nous pourrir les nappes phréatiques avec le gaz de schiste.

  8. An added important part is that if you are a senior, travel insurance with regard to pensioners is something you ought to really take into consideration. The more mature you are, the greater at risk you might be for allowing something terrible happen to you while in another country. If you are not covered by a number of comprehensive insurance, you could have a number of serious problems. Thanks for giving your hints on this blog.

  9. By far the most concise and up to date information I have found on this topic. I am glad that I navigated to your page. I have to say. Actually not often do I encounter a blog that¡¯s each educative and entertaining.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité