Quand l’ADN prédit le goût de la viande !

shutterstock_111344447 - steak

shutterstock_111344447 - steakSans vouloir les vexer, une vache est une vache, difficile de différencier Marguerite de La Noiraude et pourtant il arrive que l'une soit nettement plus savoureuse que l'autre. Dorénavant, nous pourrons le savoir à l'avance, grâce à l'ADN de ces animaux.

Avec un bon steak, vous avez bien souvent une chance sur deux. Tendre et fondant, ou semelle immangeable, tout dépend en partie de la bête (et du cuisinier). Seulement, il est difficile d’en juger à l’oeil lorsqu’elles paissent tranquillement dans leur pré.

C’était sans compter sur des scientifiques zélés et manifestement carnivores qui ont mis au point une série de tests d’ADN capable de prédire le goût du boeuf avant qu’il n’arrive dans votre assiette. Ma-gique.

Nos chercheurs ont analysé 3000 gènes impliqués dans la biologie musculaire afin de repérer ceux qui avaient un impact sur la qualité de la viande, avec des critères comme la tendreté, la saveur ou la ‘jutosité’.

Puis, après avoir sélectionné les marqueurs qu’ils jugeaient important, l’équipe a développé une puce apte à analyser l’activité des gènes dans des échantillons de bœuf et de ce fait, de repérer le top du top.

A l’heure actuelle, la technique ne tolère qu’une poignée de marqueurs génétiques et le test ne fonctionne qu’avec certaines races de vache, mais ce n’est que le début … L’entrée dirons-nous.

On vous gardait le meilleur pour la fin, devinez de quelle nationalité sont ces chercheurs ? Français (Institut National de Recherche Agronomique, Theix), mais un cocorico serait déplacé vis à vis des vaches …

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @gros ils ne modifient pas l adn. Ils le testent pour déceler et sélectionner les meilleurs animaux pour reproduction. Eh oui avec une prise de sang bientôt on en saura autant sur un humain que sur un un animal. Impossible de se cacher.

  2. C’est bien ça , on va faire comme au royaume uni, une prise de sang pour la bestiole et comme son ADN va dire « pas bonne » on va dire à la bestiole tu n’es pas bonne pour la viande et comme tu es supposé être une vache à viande tu ne fais donc pas du lait alors désolé petit veau une balle dans la tête et direction l’ecarissage

  3. obviously like your web-site but you need to check the spelling on several of your posts. A number of them are rife with spelling issues and I find it very bothersome to tell the truth nevertheless I抣l definitely come back again.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité