La folie World War Z portée… par Brad Pitt !

World War Z

World War ZLe best-seller World War Z, écrit par Max Brooks, est en passe de revenir sur le devant de la scène. Et ce grâce à une adaptation cinématographie, portée par le charismatique Brad Pitt !

Petit piqûre de rappel pour ceux qui prendraient le train en marche : World War Z est à l’origine un roman écrit par Max Brooks, publié en 2006, et faisant suite au Guide de survie en territoire zombie (un guide tentant d’expliquer comment il serait possible de survivre à une hypothétique invasion : il a depuis été traduit en français, et on vous le recommande chaudement !).

Et donc, ce World War Z va prochainement être adapté en film par Marc Forster, dont le fait d’arme le plus marquant jusque là reste la réalisation du long-métrage Quantum of Solace. On n’a rien contre Neverland, qu’il a également réalisé, mais Quantum of Solace reste quand même une sacré claque.

Prévu pour sortir dans les salles de cinéma françaises le 26 juin 2013, World War Z s’illustre au travers d’un premier trailer mettant en avant un Brad Pitt toujours aussi charismatique. Alors, chef d’oeuvre en vue ? En tout cas, vous n’avez sans doute pas fini d’entendre parler de ce World War Z…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est sûr que trouver Brad Pitt charismatique ou quantum of solace une « claque » c’est pas ce que j’appelle de la cinéphile… Et puis une autre série sur les zombies, on s’en passerait.

  1. Quantum of solace est une sacré claque … Différente ( voire moins bonne que casino royale ), mais une sacré claque quand même ….

  2. Malheureusement j’ai peur de l’association Hollywood / Zombie … trop d’effets spéciaux c’est bien dans se genre de film que c’est pas top, Walking dead / 28 jours plus tard en son la preuve, se qui compte, c’est l’ambiance, les musiques, la y’a des sons a la transformers, des vagues de zombies a la 2012… se sera peut etre bien ! Mais je suis sceptique

      1. Mon clavier a fourché, oui oui justement pas besoin de gros FX dans se genre de films, apres effectivement ces pas hollywood, ceci explique cela donc !

  3. Fredow t’es con ou tu le fais exprès ? Le mec t’explique que 28 jour c’est l’exemple du bon film de zombie à l’opposé de ce que peut faire Hollywood et qu’est ce tu réponds ?

  4. Ouais alors :
    – Quantum Of Solace devenait complètement incompréhensible des qu’il y avait un peu d’action, alors Marc Forster, bof…
    – Ils nous refont le coup des zombies qui courent, ce qui est une aberration.
    – Et puis je vous rappelle que World War Z c’est un recueil de témoignages après la guerre, je ne vois pas comment ils vont résumer 10 ans de guerre et une bonne quinzaine de témoignages différents (va-t-on seulement aborder les catacombes de Paris ?) en deux heures de film ?

  5. Ça m’a l’air bon ce film, j’espère qu’il a été tourner en 3D (on est récent beaucoup plus le sentiment de peur, en se croyant nous-mêmes sur place)

  6. Les histoire de zombies, pfff, ça devient saoulant.
    Y a t-il encore des auteurs d’histoires réellement originale de nos jours ?
    En plus comment les zombies pourraient t-ils se reproduire en nombre, puisqu’ils mangent tous les humains qu’ils trouvent ? Donc avant même de se transformer en zombie, la victime est démembré et dévoré, elle ne risque donc pas d’augmenter la population de zombie.
    J’ai toujours trouvé tout cela absurde et sans intérêt. Et il est étonnant que certains puissent encore se passionner pour ces histoire débiles (à leur niveau peut-être ?)

    1. Moi j’aime et en toute modestie je ne pense pas avoir un niveau aussi bas que tu veux bien le penser…(118 de QI), le truc c’est que autant les vampires je refuse de m’y intéresser,le fantastique ne m’attire pas ex: comment Hulk pase de 80 kg à 700kg en s’énervant….? alors qu’un zombie, c’est simple, nos cellules se dupliquent jour après jour comme une photocopie et on perd la vie à cause de cette mauvaise photocopie, imagine une maladie qui limite au maximum le besoin d’apport en oxygène au cerveau, l’individu est juste un animal qui répond à son instinct le plus bas l’alimentation, cela nous place nous êtres humains, qui n’avons pas de prédateurs si ce n’est l’Homme lui même à nouveau au centre de ce grand cyle de la vie mangé pour être mangé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité