Quand le FISC réclame 198 millions à Amazon

shutterstock_83496439 - fisc et Amazon

shutterstock_83496439 - fisc et AmazonLe Fisc, un mot qui fait froid dans le dos pour beaucoup. Aujourd'hui ce n'est pas Amazon qui dira le contraire sachant que l'administration fiscale française lui réclame quelques 198 millions d'euros.

L’histoire n’est pas rare en ce qui concerne les multinationales de cette envergure, il s’agit en l’occurrence de dettes dues aux arriérés d’impôts et diverses pénalités.

On parle donc d’optimisation fiscale, on minimise les chiffres d’affaires dans les pays où les impôts sont trop élevés pour gonfler ceux des pays où le régime est plus profitable. Amazon passerait par une filiale Luxembourgeoise, toutefois ces accusations sont courantes, comme pourrait en témoigner un certain Google.

Comme toujours, ce type de procédure est fastidieux, ce qui rend la somme si conséquente. Effectivement, les 198 millions d’euros réclamés courent sur la période 2006-2010. Période à laquelle Amazon n’aurait alors pas été très honnête quant à la déclaration de son chiffre d’affaires français à l’étranger.

Il va sans dire qu’Amazon conteste ces accusations et affirme avec ferveur être dans son bon droit.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[reuters]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est sûr, mais c’est pas une raison pour laisser les énormes sociétés étrangères faire du fric sans respecter le peu de règles qui restent…

  1. Amazon va pas dire qu’il a tenté d’escroquer le fisc français aussi…
    Et vu que c’est pas la seule grande enseigne à utiliser tout les magouilles pour payer moins…

    1. On dit pas « magouilles » mais « moyen légaux » 😀
      Et perso, je les comprend totalement. Si un jour j’arrive à partir d’ici, il est évident que le fisc sera la première raison de mon départ, juste devant le fait que les français sont mentalement assommant et que je vis ce pays comme une prison.

      1. Bonjour

        @Locke
        Mon pauvre doudou !!!
        Je vais pleurer.
        Tu vis un vrai calvaire.
        Tu peux étudier presque gratuitement pendant plusieurs années.
        Tu peux te faire soigner presque gratuitement si tu es malade.
        Tu ne perds pas ton boulot si tu es malade.
        Tu as droit à un salaire minimum qui t’évites de te faire trop exploiter.
        Tu peux te déplacer librement partout en France.
        Tu es en sécurité partout où tu es.
        Etc…
        Tout cela tu le dois au fait que nous avons encore des services publics.
        Ceux-ci sont financés par nos impôts (pour ceux qui en payent).
        Je ne dis pas que l’utilisation de notre argent est toujours optimale (aide aux Roms, aux sans-papiers, allocations familiales imméritées,…) mais j’apprécie d’être aidé quand j’en ai besoin.

        A+

        Olivier

  2. Je ne vois pas comment ils pourront récupérer ces impôts.. Amazon utilise des moyens légaux pour ne pas les payer… Il faut qu’ils changent la loi avant de pouvoir les poursuivre..

    1. Légaux, oui et non, les lois françaises permettent de passer outre ces petits arrangements soit disant légaux.
      Rappelez vous, beaucoup déposaient leur argent en Suisse et c’était légaux également, et pourtant ils sont tous revenu pour déclarer leur placement sous peine de payer très cher cette soit disant astuce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité