Soucis en vue pour la Surface et sa réelle capacité de stockage

Microsoft Surface

Microsoft SurfaceNous évoquions il y a peu la "réelle" capacité de stockage des différentes versions de la tablette Surface. Bien que Microsoft l'ait indiqué noir sur blanc sur son site, cette information fait réagir, et pourrait mener à une class-action !

Certains utilisateurs de la tablette Surface de Microsoft ne sont pas content, et ils comptent d’ailleurs le faire savoir. C’est la différence de capacité de stockage annoncée et « réelle » qui fait d’ailleurs tiquer ces utilisateurs. Par exemple, une Surface 32 Go dispose d’environ 16 Go d’espace disque disponible, tandis qu’une version 64 Go dispose d’environ 45 Go d’espace disque disponible. Et c’est noté sur le site de Microsoft.

Néanmoins, Andrew Sokolowski, un avocat officiant à Los Angeles, a tenu à poursuivre Microsoft pour cette raison, et pour le fait que selon lui, la firme de Redmond est coupable de publicité mensongère. La cour supérieure de Los Angeles a depuis été saisie. L’un des avocats de Sokolowski (comme quoi, on peut être avocat et embaucher plusieurs confrères, c’est d’ailleurs ce qu’il a fait !), le célèbre Rhett Francisco, affirme vouloir oeuvrer dans le but de protéger les éventuels clients de Surface avec les fêtes de fin d’année qu’il arrive. Ah, si c’est pour l’intérêt général alors, c’est différent !

Sokolowski, de son côté, ne désire pas de dommages et intérêts, mais simplement se faire rembourser sa tablette…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[macdailynews]

Tags :