Armageddon, même pas peur !

shutterstock_85005511 - apocalypse

shutterstock_85005511 - apocalypseA quasiment un mois de l'échéance de l'apocalypse, il est grand temps de se renseigner sur les façons de survivre. Si les mayas annoncent notre trépas par astéroïde interposé, ils n'avaient sans doute pas prédit les compétences d'une équipe de l'université de l'Iowa. 

A force de prédire le futur dans les grandes lignes, on passe nécessairement à côté de petits détails. Or, il n’y a qu’à regarder n’importe quel film de science-fiction pour savoir qu’ils sont capables de changer totalement le cours des choses.

Les scientifiques planchent depuis un moment sur le moyen d’empêcher un astéroïde de percuter la Terre. Il suffit de songer aux dinosaures pour comprendre tout l’intérêt d’une telle démarche…

Si l’on passe allègrement des billes aux bombes nucléaires, dans l’Iowa, on opte pour un vaisseau parfaitement adapté. Concrètement, on ne déroge pas franchement du scénario d’Armageddon, dans le sens où il s’agit de percer l’astéroïde pour y déposer une charge explosive.

Le HAIV ne repose pas sur des technologies de forage ou même Bruce Willis, mais plutôt sur deux explosifs différents. L’un pour créer un bon gros cratère, puis une fraction de seconde plus tard, un autre déchirant littéralement l’astéroïde. Cela sans un seul être humain à bord.

La bonne nouvelle, c’est que le projet est économiquement viable, techniquement réalisable et approuvé par la NASA. Ce qui nous fait toujours un excellent plan de secours pour sauver notre peau.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Euuu je doute que cette solution soit viable dans le sens ou, le fait de faire exploser un astéroid cela le transformera en millions de petits débris qui sera autant dangereux qu’un seul astéroid et surtout cela n’empêchera pas de venir s’écrasé sur terre.
    Ont ils recruté nos politiques pour nous pondre une merde pareil ?!

    1. Un gros astéroïde ne se désintègrera pas en pénétrant l’atmosphère, contrairement à des milliers / millions de fragments d’astéroïde…

  2. Good news dite donc, techniquement réalisable bin si ils commencent a construire maintenant il sera peut être prés pour 2024.
    pendant ce temps nous seront déjà mort 😉

  3. Bravo ya qune idiote qui va encore speculer sur le calendrier des mayas alors quil existe deja une explication rationnelle, qui plus est ce dernier ne predit pas la fin dune ere au 12 dec 2012. Quon arrete avec ce genre de potée pour cons merci.

  4. En ce qui me concerne, j’ai prévu d’acheter un gros paquet de Pop Corn et me caler sur les toits.

    Je serais aux premières loges pour voir l’extinction de la race humaine.

    Ça va être magnifique ! Pour vu que ce soit une belle pluie d’astéroïde.

  5. « on passe des billes aux bombes nucléaires »
    arg… c’est quoi cette traduction de ‘paintballs’ en ‘billes’ ?? dans cette histoire d’astéroide et de paintballs, ce n’est pas l’impact des billes de peinture qui est exploité (!) mais la peinture elle-meme (ou plutot l’effet d’une coloration sur la répartition de la poussée de radiation du soleil, mais on va passer ca sous silence).
    bref, « on passe allègrement de la retouche peinture aux bombes nucléaires » ca a déjà beaucoup plus de sens.
    vu le travail des redacteurs sur gizmodo-fr faudrait peut-être utiliser le nom de domaine pour une redirection vers une traduction google de gizmodo US….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité