Une carte bancaire Dark Vador

carte bancaire Dark Vador

carte bancaire Dark VadorVotre carte bancaire vous semble trop commune, trop fade ? Sans doute serait-il temps de jeter un oeil sur ce modèle... décoré de la trombine de Dark Vador !

Dark Vador s’invite sur votre carte bancaire en cette fin d’année 2012. Ne riez pas, c’est d’ailleurs au Japon (et UNIQUEMENT au Japon !) que l’on va pouvoir trouver cette carte exclusive décorée de la trombine du grand méchant de Star Wars, et qui va pour sûr vous changer de votre carte classique, aux couleurs (ternes) de votre banque. Entre un écureuil et un seigneur Sith, il n’y a pas photo !

Remarquez, il n’est pas certain que vous soyez très crédible avec une telle CB. Exception faite lorsque vous irez faire vos courses à la boutique de B.D du coin ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[technabob]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je genre de carte peut exister sans problème en France, puisque de nombreuses banques proposent la personnalisation des CB. On donne l’image que l’on veut pour la personnaliser !

  2. Le seul problème c’est que pour pouvoir personnaliser il faut des photos libres de droit. exit la licence star wars ou autre référence n’appartenant pas au domaine public.
    Pour l’instant pour avoir du Starwars en france, il doit y avoir que la BRED(banque pop) qui le fasse.

    1. Il n’y a aucun problème, la personnalisation d’une carte bleue avec l’image que tu veux n’est pas une diffusion de masse et encore moins une publication, ça reste du privé. Autrement le fond d’écran PC/Mac téléchargé du net, sur le téléphone, ou coller sur le frigo serait un délit chez bon nombre des particuliers.
      cf. Article L122-5 du CPI.

      1. Et pourtant, c’est clairement indiquée dans la charte de ces banque concernant le service de personnalisation de cartes. pas d’image ou de références qui ne nous appartiennent pas.
        Et il y a une grosse différence entre l’usage perso d’images trouvées sur internet, et le fait qu’une société se serve d’une image (sans autorisation du propriétaire) qui ne lui appartient pas pour promouvoir son service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité