Les lasers serviront à construire des fusées

Les lasers constuiront nos fusées

Les lasers constuiront nos fuséesDepuis quelques années, les lasers ont la part belle. Utilisés dans de très nombreux domaines, tout aussi variés, ceux-ci font encore l'objet de très nombreuses recherches scientifiques. La NASA, elle, les utilise pour construire les pièces de ses futures fusées, une sorte d'imprimante 3D à base de lasers.

La technique s’appelle « Selective Laser Melting » (SLM). Au « Marshall Space Flight Center » d’Alabama, le responsable de l’équipe de production, Ken Cooper, explique le procédé: « la machine utilise de la poudre de métal et utilise un laser à haute-énergie pour le fondre dans la forme désirée. » Une technique très similaire à celle employée par les imprimantes 3D.

Les avantages de cette méthode sont nombreux. Le coût, tout d’abord, est grandement diminué, tout comme le temps de production, passant de plusieurs mois à quelques semaines ou jours selon la pièce. Le procédé garantit aussi des pièces plus robustes puisque aucune soudure n’est nécessaire.

La NASA a bon espoir de voir le SLM utilisé comme principal procédé de fabrication. Si tout se passe selon leur planning, les premières pièces test construites avec devraient décoller en 2017.

[slashgear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Concernant les soudures, on ne peut pas vraiment dire qu’il n’y a pas de soudure étant donné que la pièce entière est une soudure (ajout de matière à l’état liquide) car même si c’est de la poudre qui est fondue ça reste de l’acier fondu ajouté… Nan?

    1. Une soudure entraîne d’importantes modifications dans le métal en une zone bien précise créant des contraintes dans celui-ci. Le procédé présenté, qui peut être utilisé pour souder, donnera un résultat uniforme avec la procédure employée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité