Une bouteille d’eau à remplissage automatique

self-bottle

La science a toujours puisé son inspiration dans la nature : prenez l’art du vol par exemple. Eh bien, l’Onymacris unguicularis, une espèce de coléoptères vivant dans les dunes du désert de Namibie et connue pour sa capacité à obtenir de l'eau à partir de l'humidité du brouillard qui se condense sur leur corps, s'est avéré être une source d'inspiration pour Deckard Sorensen, le co-fondateur de NBD Nano. L’Onymacris unguicularis peut en effet vivre dans une zone qui ne reçoit que 13mm de pluie par an, et il survit en collectant l'humidité du brouillard, apporté par la brise du matin de la mer vers le désert. Les coléoptères se positionnent sur les crêtes des dunes, lèvent l'abdomen dans le sens du vent et baisse la tête vers le bas. Dans cette position, ils attendent que le brouillard se condense sur les rebords et à travers la rainure centrale via la bouche. L'humidité ainsi obtenu peut représenter jusqu'à 40 % du poids corporel.

Deckard Sorensen a ainsi décidé de travailler sur un modèle similaire, et est parvenu à créer une bouteille d’eau à remplissage automatique qui, nous l’espérons, sera en mesure d’arriver sur le marché dans le monde entier d’ici 2014.

L’invention de Sorenson cherche à imiter la nature, en utilisant une bouteille d’eau qui dispose d’une surface dotée de couches de revêtements hydrophiles et hydrophobes ; un ventilateur est utilisé pour faire passer l’air à la surface, et pour faire en sorte que l’eau finisse par se condenser, ce qui créé par conséquent une bouteille d’eau à auto-remplissage.

Sorenson précise: « Nous utilisons les nanotechnologies pour reproduire le dos de ce coléoptère, afin que nous aussi nous puissions tirer de l’eau à partir de l’air. Nous pouvons très bien voir une mise en œuvre de cette technologie, par exemple avec des marathoniens ou des personnes résidant dans des pays du tiers-monde, car nous savons que l’eau constitue un grand problème dans le monde aujourd’hui, et nous voulons essayer d’atténuer ces problèmes en proposant une solution rentable. Dans l’avenir immédiat nous cherchons à intégrer cette invention dans des serres ; mais par la suite, nous chercherons à voir dans quelle mesure nous pourrons vraiment utiliser cette solution pour satisfaire les besoins en eau de fermes et à de grandes exploitations agricoles. »

 

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité