Test du Google Nexus 4

Google vient tout juste de présenter le Google Nexus 4, un smartphone conçu par Google qui incarne l’expérience Android même, et construit en collaboration avec LG qui a encore une fois utilisé sa technologie de pointe et son savoir-faire manufacturier, acquis lors de la conception de sa toute récente initiative, le LG Optimus G.
Le Google Nexus 4 est différent d’autres smartphones qui existent actuellement sur le marché: tout d’abord, il est livré avec l’OS la plus récente et la plus mobile de Google: Android 4.2 (4.1 et 4.2 correspondent au nom de code « Jelly Bean »). Ensuite, Google mettra en vente ce smartphone comme « desimlocké » (ce qui lui permettra de fonctionner avec tous les opérateurs offrant un réseau compatible) au prix de 299 $, ce qui représente environ la moitié du prix moyen des téléphones désimlockés comparables. Enfin, le Google Nexus 4 est un « téléphone mondial » qui devrait fonctionner avec la plupart des réseaux GSM / HSPA+ de la planète, ce qui en fait de facto un choix idéal de smartphone hors contrat.

Maintenant la question est de savoir comment se comporte ce smartphone dans le monde réel, et quelles fonctionnalités intéressantes apporte Android 4.2. Dans ce test, nous allons donc passer en revue les caractéristiques essentielles d’Android 4.2 et nous allons vous dire ce que cela donne d’utiliser le Google Nexus 4 en situation réelle.

Points forts techniques

Ecran IPS Plus 1280 x 768
Taille de l’écran 4.7″
Ecran PPI 320
Processeur Snapdragon S4 Pro 15 GHz (GPU Adreno 320)
RAM 2 Go
Stockage 8 Go ou 16 Go
microSD non
Capacité de la batterie 2100 mAh
Appareil photo arrière capteur BSI 8 mégapixels – vidéo 1080p
Appareil photo avant 1.3MP
Réseau GSM / UMTS / HSPA +
GSM / EDGE / GPRS (850, 900, 1800, 1900 MHz)
3G (850, 900, 1700, 1900, 2100 MHz)
HSPA + 42 Mbps
Hauteur 9,1 mm
Largeur 68,7 mm
Longueur 133,9 mm
Poids 139 g

Contexte

Nous utilisons tous nos smartphones de façon différente, et il est donc important que nous vous disions ce que nous faisons avec notre/nos smartphone(s): Typiquement, nous lisons souvent notre courrier électronique avec l’application e-mail intégrée (via Microsoft Exchange), et nous y répondons modérément étant donné que le fait de taper sur le clavier virtuel est fastidieux. Nous parcourons le Web plusieurs fois par jour pour lire les nouvelles sur les sites de news, mais nous regardons rarement des films ou écoutons de la musique. Nous passons également peu d’appels téléphoniques, peut-être 10 minutes par jour, maximum.
Côté « applications », j’utilise quelques réseaux sociaux (FB, G+), un gestionnaire de recettes et des applications en tout genre (FourSquare et divers …).

Design industriel

Test du Google Nexus 4

Le Google Nexus 4 dispose presque du même châssis que le LG Optimus G, à l’exception de son épaisseur et de ses lignes courbes en haut et en bas de l’appareil qui correspondent à la forme de son prédécesseur, le Google Galaxy Nexus. La similitude qui existe dans la forme extérieure du châssis des deux modèles de Nexus, permet de reconnaître d’un coup d’œil la marque du produit, et simplifie sa différenciation par rapport au LG Optimus G.

Test du Google Nexus 4Test du Google Nexus 4Test du Google Nexus 4Test du Google Nexus 4Test du Google Nexus 4Test du Google Nexus 4

Semblable à la finition brevetée à base de verre que l’on retrouve sur le LG Optimus G (Crystal Reflection), le Nexus 4 est cependant doté d’un dessin qui semble différent selon l’angle sous lequel on le regarde. Puisque la texture est placée sous un revêtement à base de verre, le dos est lisse. Le dessin de forme arrondie est assez élégant, et procure un effet pailleté agréable et subtile lorsque vous faites pivoter le téléphone sous différents angles.

Test du Google Nexus 4

Les boutons virtuels prennent place au sein de la page d’accueil (à gauche, le LG Optimus G   – à droite, Nexus 4)

Les trois boutons virtuels Android (retour, menu principal, menu) situés sur la face avant de l’appareil sont malheureusement placés à l’intérieur de l’écran, ce qui réduit l’espace disponible pour les applications affichées sur l’écran d’accueil. Je préférerais les avoir à la base de l’écran, comme c’est le cas sur l’Optimus G et d’autres téléphones Android.

Les boutons, connecteurs, composants audio et d’image sont situés aux mêmes endroits que sur la structure de l’Optimus G (voir photos). Cela indique que la carte mère du Google Nexus 4 est probablement très similaire à celle qui existe sur toutes les versions des Optimus G.

Par rapport au précédent Galaxy Nexus, la qualité de construction est bien meilleure, et par conséquent, le nouveau téléphone de Google est beaucoup plus élégant que son prédécesseur.

Test du Google Nexus 4

Google devrait accorder plus d’attention à la façon dont l’image de marque est mise en avant: l’élégante finition Crystal Reflection est ruinée par le grand logo Nexus brillant placardé sur le dos du téléphone. À mon avis, les éléments visuels présents sur le capot arrière du smartphone – l’APN et le flash, le logo Nexus, le logo LG – ne sont pas très bien équilibrés sur la surface. Cela donnerait probablement un résultat plus harmonieux d’avoir une mention « NEXUS par LG » au centre, dans un gris subtil sur du noir, et dans une taille plus petite.

L’interrupteur d’alimentation est placé sur le côté droit alors que le bouton de volume est situé sur le côté gauche de l’appareil, au-dessus de la fente de la carte SIM. En haut à gauche, vous pouvez brancher vos écouteurs dans la prise audio. Comme avec la plupart des smartphones actuels, vous trouverez le connecteur micro USB à la base du téléphone.

Sur le devant, l’écran IPS bord à bord (horizontalement) offre une surface parfaitement uniforme et noire lorsque le Nexus 4 est éteint, tout comme le modèle précédent de Nexus. La caméra frontale est légèrement visible en haut à droite. A l’arrière du téléphone, le capteur numérique et son flash sont positionnés sur le côté gauche, tandis que le haut-parleur est situé en bas à droite, comme c’est le cas avec le LG Optimus G.

Les quatre bords du châssis sont recouverts d’une finition noire douce au toucher, ce qui rend le Nexus 4 moins élégant que l’Optimus G mais offre une meilleure adhérence. Un mince cadre en argent métallique souligne les bords du téléphone et relie l’écran Corning Gorilla Glass 2 à la structure adhérente de l’appareil. Les commandes d’alimentation et de volume sont faites du même métal argenté.

Ecran

Test du Google Nexus 4

Comme c’est d’habitude le cas avec LG, l’écran IPS est excellent et ressemble à celui que l’on trouve sur le LG Optimus G: il est équipé du même écran 4.7″, doté de la même résolution 1280 × 768, ainsi que du même type (True HD IPS Plus) et de la même technologie Touch Zerogap. J’ai fait le test avec plusieurs photos et le rendu est identique sur les deux écrans.

La qualité de l’écran est comparable à celle d’autres smartphones haut de gamme tels que l’iPhone 5 ou le Samsung Galaxy S3. En fait, LG propose des écrans IPS pour un certain nombre de constructeurs, dont Apple pour ses appareils iOS.

Test du Google Nexus 4

En haut, Samsung Galaxy S3 – au milieu Nexus 4 – en bas, iPhone 5

Par rapport à la technologie AMOLED et Super AMOLED utilisée par Samsung (le constructeur du précédent Nexus), la technologie IPS offre un rendu plus naturel des couleurs, tandis que l’AMOLED et le Super AMOLED ont tendance à sursaturer les couleurs. En tant que designer, j’apprécie personnellement la sursaturation des couleurs, car elle « accentue la réalité ». Cependant, je peux dire que l’IPS fournit une qualité similaire et offre un style plus « réaliste ».

Test du Google Nexus 4

Tous les trois écrans semblent bons, même en les regardant sous un angle un peu profond

L’un des principaux avantages de l’IPS sur AMOLED se trouve au niveau de la consommation d’énergie ; je ne peux pas vous dire exactement combien d’autonomie de batterie cette technologie vous permet d’économiser, car cela dépend du type d’images affiché sur l’écrans des smartphones: les écrans OLED/AMOLED consomment moins d’énergie que les LCD (ou IPS-LCD ) lorsque l’image est en noir. Cependant, lorsque l’image est claire ou blanche, les écrans OLED/AMOLED consomment beaucoup plus de jus que les LCD / IPS-LCD.

Selon une présentation faite par LG à son siège après le lancement du LG Optimus G, l’écran IPS True HD de l’Optimus G consomme 70% de moins qu’un écran AMOLED lorsqu’il affiche un fond blanc.

Nouvelle technologie d’écran Zerogap: plus mince, une sensibilité tactile améliorée et moins de reflets
LG a présenté sa technologie tactile Zerogap avec l’Optimus G, une technologie qui est inclus également dans l’écran Nexus 4. Selon LG, Zerogap permet d’éliminer les deux capteurs ITO (film ou verre) et l’espace qui étaient présents dans les précédents écrans LCD tactiles. Dans l’Optimus G, le capteur film ITO est directement imprimé sur le couvercle en verre, ce qui supprime l’espace entre le film standard ITO et le couvercle en verre (voir le graphique fourni par LG).
Les principaux avantages de cette technologie sont un gain en minceur, une meilleure sensibilité tactile et un écran moins réfléchissant (selon LG – on peut imaginer l’effet que cela a pour la minceur, mais on a du mal à voir des résultats significatifs pour les deux autres).

Quoi de neuf dans Android 4.2?

Le nouvel écran de verrouillage permet maintenant d’exécuter des widgets. Cela est tout à fait logique et nous attendions depuis déjà quelque temps, des écrans de verrouillage programmables. Google l’a mis en œuvre de manière plutôt cool: il utilise les mêmes widgets que l’écran d’accueil, de sorte que vous pouvez vraiment le personnaliser immédiatement (il est compatible avec tous les widgets d’écran d’accueil Android existants). Lorsque le téléphone est verrouillé, vous pouvez faire défiler l’écran à gauche et à droite pour voir plus de widgets, mais vous ne pouvez pas ouvrir des applications telles que les e-mails et l’agenda, qui nécessitent votre mot de passe.

Android 4.2 prend en charge la fonctionnalité Wireless Display via MiraCast, un protocole WiFi de Google. L’idée est simple: aucune des anciennes normes sans fil n’a été en mesure de devenir un standard de facto, de sorte que Google a souhaité promouvoir MiraCast dans Android afin que nous puissions enfin bénéficier de la technologie d’écrans sans fil. LG sera parmi les premiers constructeurs d’écran à annoncer la compatibilité avec MiraCast dans leurs téléviseurs HD. Pour les anciens téléviseurs, il existe un adaptateur HDMI MiraCast qui reçoit le flux MiraCast et le convertit en signal HDMI.

Test du Google Nexus 4

Accès rapide aux paramètres via la zone de notification

Le panneau des notifications a été mis à jour afin de permettre un accès rapide soit aux notifications, soit aux paramètres. Cela est accompli en utilisant un simple glissement de doigt (pour faire apparaître les notifications), ou d’un simple glissement de deux doigts (pour faire apparaître les paramètres). J’utilise les réglages assez souvent, et ce genre de fonctionnalité est importante pour moi.

Test du Google Nexus 4

Trois tapotements et vous zoomez

L’accessibilité visuelle a été améliorée grâce à une option de grossissement rapide. Pour effectuer rapidement un zoom ou une photo panoramique, vous pouvez faire trois tapotements, et appuyer/ glisser. Lorsque vous relâchez, l’écran revient au niveau de zoom normal. Le fait de tapoter trois fois sans maintenir le doigt sur l’écran, laisse le zoom activé jusqu’à ce que le contexte change. Cette option doit être activée dans les paramètres d’accessibilité.

Test du Google Nexus 4

Depuis ses humbles débuts, le clavier Android par défaut est devenu excellent

Comme vous le savez peut-être, nous testons toujours les claviers des smartphones car nous considérons que la saisie de texte est véritablement cruciale pour offrir une expérience utilisateur satisfaisante. Dans Android 4.2, Google a introduit la saisie de texte par le geste, une fonction dans laquelle vous faites glisser votre doigt d’une lettre à l’autre pour former des mots. Cette fonctionnalité ressemble à ce que des applications comme SWYPE offrent, mais elle semble être plus rapide et mieux intégrée. Alors que vous faites glisser votre doigt d’une lettre à une autre, Android affiche sa « meilleure estimation » de ce que vous essayez de taper. Si la suggestion est correcte, il suffit de relâcher le doigt et le mot complet accompagné d’un espace, sera ajouté au texte actuel. C’est tout simplement génial.

La suggestion des mots courants suit le mouvement du doigt pendant que vous le faites glisser. Les gestes sont complètement intégrés dans le clavier normal, et la bonne surprise est qu’il est possible de faire ce glissement avec deux doigts à la fois. « Pouvoir faire fonctionner les deux modes de clavier ensemble (normal + gestes) s’est avéré être un véritable défi », explique Google.

Le capteur numérique Android 4.2 a bénéficié d’importantes améliorations, qui ont été apportées au niveau de l’interface utilisateur, et a reçu un nouveau mode Photo Sphere qui est vraiment cool. Nous reviendrons là-dessus plus tard dans la section de ce test dédiée aux capacités d’imagerie numérique du Nexus 4.

Google Voice Search a aussi été mis à jour. Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez poser par oral toutes sortes de questions, en utilisant  un langage naturel. Google va essayer de trouver un consensus des réponses sur Internet en analysant les pages de résultats et vous répondra d’une voix synthétique, quelle est la réponse correspondante. La beauté de cette fonctionnalité réside dans le fait que Google est tout simplement assez intelligent pour comprendre la question, et extraire un ensemble des meilleurs résultats de recherche. Voici quelques questions que nous avons essayé en direct: « Qui a inventé Linux? », « De quel pays Bakou est la capitale? », « Qui était le deuxième homme sur la lune? » – A toutes ces questions, Google Voice Search a répondu correctement et à voix haute, après avoir utilisé Google Search. Cette nouvelle version de Google Voice Search va être publiée cette semaine.

Google Now
a également bénéficié d’une mise à jour: par exemple, la fonctionnalité « Photo Spot Nearby» vous permet de revoir les plus belles photos prises à proximité de votre emplacement actuel. Si vous visitez un nouvel endroit, vous pouvez trouver des endroits intéressants à visiter à proximité, afin de ne rien manquez de votre voyage. Suivi de colis: en explorant vos emails, Google sait maintenant si vous êtes en attente d’un paquet et peut ainsi vous créer automatiquement un rappel. Le statut des vols et les réservations d’hôtels fonctionnent de la même manière.

Top applications

Email: L’application e-mail n’a pas beaucoup changée depuis Ice Cream Sandwich (4.0), donc il n’y a pas grand-chose à signaler ici. Elle est certainement assez bonne pour les gros utilisateurs d’emails comme nous, alors elle devrait fonctionner pour la plupart des utilisateurs. Il est possible de marquer (« flag ») rapidement un message précis, et de sélectionner plusieurs e-mails pour les supprimer ou pour les transférer vers un autre dossier. Il n’y a rien d’autre à signaler, vraiment.

Facebook pour Android est assez décent sur smartphones. Avec le réseau HSPA+, les choses ne sont pas aussi rapides qu’elles le sont avec la technologie LTE, mais à part ça, l’expérience est bonne. Facebook mobile a été l’un des soft qui a le plus bénéficié des accélérations matérielles. Si un Facebook rapide et réactif est une priorité pour vous, je vous suggère de jeter un coup d’œil à l’iPhone 5, car l’expérience Facebook sur iOS est plus rapide que sur le Nexus 4.

Test du Google Nexus 4

Google Maps: que pouvons-nous en dire? Eh bien, Google Maps est le meilleur système de cartographie pour mobile en ce moment, d’autant plus qu’Apple s’est lui-même tiré une balle dans le pied (ainsi que dans celui de ses utilisateurs, au passage) en lançant Apple maps. Nokia serait sans doute le concurrent le plus proche, mais ses nouveaux téléphones ne sont pas encore sur le marché et nous avons encore à les tester. Nous allons donc en parler, mais nous ne pouvons pas encore réaliser de véritable comparaison. À l’heure actuelle, Android est la meilleure plate-forme de cartographie qui existe.

Divertissement

Lecture vidéo (Excellent): La lecture vidéo est excellente, aussi bien du point de vue de la fluidité, que de celui de la qualité d’image, grâce à l’écran génial du Nexus 4 et à son puissant processeur graphique. Nous avons joué des bandes annonces HD en streaming via WiFi, à partir de fichiers vidéo stockés sur YouTube et accessibles localement dans l’application Galerie.

Jeux vidéo (très bien): Equipé d’un rapide processeur graphique Adreno 320 (contre un Adreno 225 pour le Galaxy S3) et de quatre processeurs Cortex A9 conçus sur mesure (contre deux CPU) qui disposent chacun d’unités en virgule flottante plus puissantes que Tegra 3, le Nexus 4 devrait être capable de faire tourner des jeux à haute vitesse.

Cependant, lorsque nous avons lancé le jeu Riptide GP, il a tourné entre 30fps et 60fps dans le premier niveau. Lorsque nous avons joué à ce même jeu sur le smartphone Samsung Galaxy S3, il a tourné facilement à 60fps.

Nous ne savons pas ce qui se passe ici, parce que le matériel devrait être à priori plus rapide. Donc nous pensons que le logiciel a peut-être besoin d’un peu plus de temps pour arriver à maturité ; nous avons d’ailleurs rencontré le même problème avec le LG Optimus G, en jouant à Riptide. Par exemple, les pilotes OpenGL ont peut-être besoin de travailler plus, ou peut-être que le jeu lui-même doit être modifié. Il est difficile de dire exactement de quoi il s’agit, de notre point de vue extérieur.

Qualité des haut-parleurs (bonne): Lorsque vous regardez une vidéo, la qualité audio fournie via le haut-parleur est bonne mais elle pourrait sans doute bénéficier d’un peu plus de puissance ; elle est largement suffisante dans un environnement calme. L’iPhone 5 offre certainement le son le plus puissant, tandis que le Galaxy S3 offre un bon compromis entre qualité audio et puissance.

PhotoNumérique (excellente interface utilisateur et fonctionnalités)

Interface utilisateur et fonctionnalités du capteur numérique (excellents)
Test du Google Nexus 4

L’application appareil photo bénéficie d’un nouveau design minimaliste qui est extrêmement propre et qui se concentre sur la prise de photos. L’APN est en outre réactif et offre un accès facile et direct à de nombreuses options. J’ai vu ce type d’interface utilisateur dans les logiciels de modélisation 3D comme Maya. Il permet très efficacement de réduire le mouvement des doigts (et le nombre de « tap » nécessaire des doigts sur l’écran), et d’afficher un grand nombre d’informations utiles à la fois – c’est un concept éprouvé. Il est également très facile de trier les photos et de se débarrasser des clichés ratés, en les faisant tout simplement glisser du bout des doigts.
La caméra numérique reçoit également une fonctionnalité appelée Photo Sphere , et qui permet aux utilisateurs de réaliser des panoramas à 360 degrés, en assemblant simplement les photos prises tout autour d’eux. Cette fonctionnalité est semblable à Microsoft PhotoSynth. Après avoir enregistré les photos, l’application Appareil photo continue de tourner en arrière-plan, afin d’assembler les clichés les uns aux autres (« stiching »). Et en attendant que cela soit fait, vous êtes libre d’utiliser votre téléphone pour faire ce que vous voulez. Une fois que c’est fait, il ne vous reste plus qu’à regarder vos photos à 360 degrés.

Photo (excellent): Par rapport à l’iPhone 5, l’appareil photo 8 MP du Nexus 4 offre une qualité d’image similaire. La performance dans des conditions de faible luminosité est similaire, et le contraste des photos est légèrement plus fort sur l’iPhone 5 que sur le Nexus 4 (bien qu’en réalité cela ne soit pas le cas). Les APN ont toujours une couleur dominante, et les photos de l’iPhone 5 (voir ci-dessous) sont légèrement plus jaunes, tandis que sur le Nexus 4 le résultat est un peu plus rouge.

Voyez par vous-même et regardez attentivement les photos ci-dessous. Si vous souhaitez accéder aux versions HD de ces images, nous vous invitons à vous rendre sur notre compte Flickr.

Test du Google Nexus 4

Photo prise avec Nexus 4 – Ce N’EST PAS la résolution originale


Test du Google Nexus 4

Photo prise avec l’iPhone 5 – Ce N’EST PAS la résolution originale


Test du Google Nexus 4

Photo prise avec Nexus 4 – Ce N’EST PAS la résolution originale


Test du Google Nexus 4

Photo prise avec l’iPhone 5 – Ce N’EST PAS la résolution originale

Photo Sphere (excellent): La nouvelle fonctionnalité panoramique proposée par Android 4.2 est tout simplement géniale! Lors de la prise de la photo, un guide permet de s’assurer que la photo suivante est spatialement bien alignée avec la précédente, et le résultat peut être considéré comme une « cube map à 360 degrés ». Vous pouvez apercevoir ci-dessous la version 2 D ; vous aurez en revanche besoin d’un Nexus 4 pour voir l’effet « cube map ».

Test du Google Nexus 4

Photo Sphere – Ce N’EST PAS la résolution originale

Vidéo (bonne): J’ai tourné une vidéo au coucher du soleil, dans des conditions de faible luminosité, et l’iPhone 5 fourni un résultat légèrement meilleur que le Nexus 4, car la vidéo est moins sombre. En outre, la balance des couleurs sur le Nexus 4 n’est pas assez intelligente dans des conditions de faible lumière et j’ai dû passer manuellement en mode « nuit » pour obtenir des couleurs correctes. Dans des conditions normales de lumière, la qualité vidéo est bonne. La caméra enregistre des vidéos 1080p à 22 images par seconde.

Performances

Antutu  est un indice de référence des performances globales du système (CPU, graphismes, stockage), et ce qu’il montre, c’est que, globalement, la plupart des téléphones les plus récents disposent d’un niveau comparable de performances. Cela signifie que si vous faites quelque chose de très spécifique (comme des jeux ou des téléchargements), ces téléphones doivent fournir une performance globalement similaire.
Test du Google Nexus 4

Sans surprise, le score d’AnTuTu est proche de ce que nous avons vu précédemment avec le LG Optimus G. Le Google Nexus 4 utilise le même matériel, de sorte que le rendement est à peu près identique.

Test du Google Nexus 4

Avec Geekbench, nous voyons la même chose. Le Google Nexus 4 dispose d’un léger avantage, mais dans l’ensemble il est comparable à son cousin de chez LG. Geekbench a tendance à se concentrer davantage sur les opérations en virgule flottante plutôt que sur l’évolutivité multi-core. Il s’agit d’une bonne mesure pour les calculs présents dans la physique dans les jeux.

GL Benchmark, Egypt HD Offscreen mesure la performance graphique de la puce en exécutant un environnement polygonal ludique. Afin de s’assurer que tous les périphériques fonctionnent dans les mêmes conditions, nous utilisons les options de « Offscreen » (hors écran) qui permettent d’obtenir un rendu en HD 1080p.

Test du Google Nexus 4

Dans ce test graphique, le Google Nexus 4 s’en sort très bien, et pour le moment, seuls les iPhone 5 disposent d’une petite longueur d’avance par rapport aux autres téléphones qui font partie du groupe de téléphones que nous avons étalonnés.

« Performance perçue » : Les benchmarks synthétiques ne peuvent pas nous mener plus loin. Ce qu’ils ne montrent pas, par exemple, c’est que l’expérience utilisateur est fluide et réactive (la réactivité n’est pas toujours résolue avec la force brute du processeur). En fin de compte, à quoi bon la performance brute, si vous ne pouvez pas la percevoir?

Depuis le lancement de Jelly Bean (Android 4.1), la fluidité de l’interface utilisateur a été vraiment améliorée. Le Nexus 4 a l’air nettement plus rapide que le Galaxy Nexus, ce qui en termes de vitesse et de réactivité, devrait être suffisant pour les utilisateurs lambda. Le chargement des applications est assez rapide, et dans l’ensemble, ce smartphone donne l’impression d’être très rapide.

Autonomie de la batterie

Nous sommes encore en train de réaliser certains tests de batterie, mais dans l’ensemble, nous estimons que les performances de la batterie du Nexus 4 devraient être identiques à celles de l’Optimus G, mais la connectivité HSPA+ pourrait bien fournir un léger avantage au Nexus 4 par rapport aux autres appareils dotés de la 4G/LTE. En fin de compte, il s’agit d’un appareil qu’il vous faudra probablement recharger quotidiennement, sinon au moins une fois tous les deux jours.

Gardez à l’esprit que la vie de la batterie varie beaucoup selon les applications qui s’exécutent en arrière-plan, la réception de votre réseau, votre réseau local et l’intensité ainsi que la durée durant laquelle l’écran est allumé. Vous pouvez toujours consulter le rapport de batterie Android pour voir quels sont les processus qui consomment de l’énergie. Enfin, gardez à l’esprit que les opérations de réseau générées par les applications peuvent apparaître comme «Android», puisqu’en fin de compte c’est le système d’exploitation qui gère ces processus.

Autonomie de la batterie - Utilisation intense et faible (bonne):

Lorsque j’ai utilisé le Nexus 4 modérément (pour répondre à quelques emails, jeter un coup d’œil à des cartes ici et là, prendre quelques photos, tout en gardant le GPS éteint et sans trop utiliser d’application qui tournent en tâche de fond ou de notifications push activées, pas de lecture de vidéos), la batterie du Nexus 4 a duré un jour et 21 heures.

Autonomie de la batterie - Utilisation à haute intensité (ordinaire):

J’ai joué une vidéo stockée localement en non-stop pendant 1 heure et 10 minutes et la batterie a chuté de 25%. Cela signifie que la batterie durera environ 4 heures et 40 minutes dans le cadre d’une utilisation intense.

Epuisement de la batterie du jour au lendemain (ordinaire):

Au cours d’une nuit (8 heures), la vie de la batterie chute de 13%, et cela correspond à ce que nous attendions, sachant que cela est similaire à ce que nous avons testé sur le LG Optimus G (l’épuisement de la batterie sur le Samsung Galaxy S3 est similaire, avec une chute de 13% en 8 heures).

Chargement sans fil

Le chargeur sans fil que Google offrira n’est pas encore disponible et, bien que nous l’avons vu lors de la conférence, il n’a pas été inclus dans le kit de l’unité de test, donc nous n’avons pas pu essayer cette fonctionnalité. Le Nexus 4 prend en charge la norme sans fil Qi, et il devrait donc fonctionner avec les chargeurs Qi disponibles dans le commerce.

Conclusion

Le Nexus 4 est un smartphone qui offre des performances excellentes et qui est doté d’un design élégant, le tout pour un prix abordable.
La version désimlockée est disponible à 299 $, et constitue certainement le meilleur rapport qualité prix que l’on peut actuellement trouver sur le marché, surtout si l’on tient compte du fait que certains smartphones sont vendus au même prix avec un contrat de 2 ans…
Google n’a pas lancé le Nexus 4 afin qu’il rivalise avec ses partenaires OEM, mais plutôt afin de promouvoir l’expérience Android 4.2 dans une forme pure, c’est-à-dire sans customization particulière (de la part des opérateurs de téléphonie mobile ou au niveau de la personnalisation du combiné).
Les dispositifs Nexus sont généralement ceux qui reçoivent en priorité les mises à jour d’OS, ce qui est particulièrement intéressant pour les utilisateurs désireux d’être les premiers à pouvoir mettre la main sur les nouveautés développées par Google.

Cet article a été categorisé dans Accueil > A la Une > Tablets > Tests et a été "taggé" avec google, Nexus 4 et test.
Billet Suivant:
Suivez nous et voyez les meilleurs billets

Commentaires Des Lecteurs