Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Avec sa tablette Surface pour Windows 8 RT, Microsoft lance un ordinateur Windows qui tourne avec la même puce que celle qui alimente ses concurrents Android. Pour les consommateurs, cela signifie qu’ils peuvent désormais disposer d’un ordinateur Windows qui ressemble à une tablette, qui pèse le poids d’une tablette, se comporte comme une tablette, tout en étant en mesure d’exécuter une « vraie » version de Microsoft Office, avec un environnement de bureau Windows du point de vue des fichiers et de la gestion des paramètres. La sensation de « PC » se retrouve également au niveau de la connectique puisque la Surface est dotée de ports USB standards et Microsoft a réussi à accomplir cela en proposant un design aussi épais que celui de l’iPad 3 – et il faut reconnaître qu’il s’agit ici d’un exploit au niveau du design industriel.

Dans ce test, nous allons tenter de vous montrer ce dont la tablette Microsoft Surface est capable, mais plus important encore, ce test complet couvrira ce que vous pouvez (et ne pouvez pas) faire avec elle, et nous allons donner quelques exemples concrets qui montrent ce que vous pouvez attendre de la Surface RT dans le monde réel. C’est parti !

Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Points forts techniques

Surface RT Surface Pro iPad Gen 3 Transformer Infinity
Taille de l’écran 10.6 10.6 9.7 10.1
Résolution de l’écran 1366×768 1920×1080 2048×1536 1920×1080
Type d’écran IPS LCD IPS LCD IPS LCD IPS LCD
Processeur NVIDIA Tegra 3 Intel Core i5 Apple A5X Tegra 3
RAM 2 4 1 1
Stockage Go 32/64 64/128 16/32/64 32/64
Capacité de la batterie 31.5Wh 42Wh 42.5Wh 25Wh
APN mégapixels arrière 1 1 5 8
APN mégapixels avant 1 1 0.3 2
Poids (g) 680 910 650 570
Dimensions (mm) 274×170×9 275×173××13 241.2×185.7×9.4 263×181×80

Capacité de stockage maximale = 128 Go: avec jusqu’à 64 Go de stockage interne, la capacité de stockage de la Microsoft Surface pour Windows RT peut être étendue jusqu’à 128 Go en ajoutant une carte microSD de 64 Go pour un coût d’environ 50 $ (prix public, sur Amazon). Étant donné que la version 64Go coûte 100 $ de plus, nous pensons que l’acquisition d’une Surface de 32 Go RT en y ajoutant une carte microSD de 64 Go pour 50 $ (marque connue, prix aperçu sur Amazon) est le meilleur plan d’action pour atteindre le 96 Go.

Stockage total = stockage disponible: « 32 Go » de stockage représentent la capacité totale de stockage interne de l’appareil. Le système d’exploitation est assez lourd, et à la fin, il reste environ 16 Go de stockage réellement libre pour d’utilisateur, lorsque vous démarrez avec la Surface RT 32Go.

Contexte

Nous utilisons tous nos tablettes différemment, il est donc important que nous vous disions ce que nous faisons avec la/les notre(s): généralement, nous lisons souvent notre courrier électronique avec l’application e-mail intégrée (via Microsoft Exchange), et généralement nous y répondons modérément en raison du fait que taper sur un clavier virtuel est fastidieux. Parfois, la rédaction rapide de notes ou de fragments d’un test peuvent s’avérer utiles, surtout lors d’un long vol. Nous surfons sur le net pour lire les sites de nouvelles, et nous utilisons parfois notre tablette pour regarder des films ou pour écouter de la musique.

Du côté des « applications », nous utilisons quelques réseaux sociaux (FB, Twitter, G+), un gestionnaire de dépenses lorsqu’il y en a un de disponible, ainsi que des applications aléatoire (<20), mais nous jouons rarement à des jeux vidéo ou nous ne faisons rien qui soit véritablement super-intensif d’un point de vu des ressources système, comme du montage vidéo. Ce modèle d’utilisation aura une incidence sur la vie de la batterie et la perception de quelles fonctionnalités sont utiles ou non.

Nous travaillons sur des ordinateurs de bureau Windows, mais nous avons également des ordinateurs portables Mac (avec double OS : Mac OS / Boot Camp Windows). Nos tablettes sont principalement des iPads, mais nous avons également utilisé des tablettes Android par le passé. Maintenant vous savez sans doute mieux où nous voulons en venir …

Qu’est-ce que Windows 8 RT?

Avant de nous plonger dans ce test, nous tenons à vous expliquer rapidement ce qu’est Windows 8 RT, et vous parler de quelques différences essentielles qui existent avec Windows 8. En un mot, Windows RT est une version de Windows qui peut fonctionner sur des systèmes qui fonctionnent à base d’un processeur ARM, comme c’est le cas pour d’autre smartphone et tablettes. La version standard de Windows 8 (non-RT) fonctionne seulement avec des processeurs Intel.

Windows 8 RT fonctionnera uniquement avec les nouvelles applications Metro plein écran qui sont compilées pour ARM. Vous pouvez trouver ces applications dans le Microsoft Store. Vous ne pouvez pas installer d’applications et de pilotes Windows 7 sous Windows RT. La seule vraie application de bureau sur la Surface RT est Microsoft Office, qui peut fonctionner comme une application standard fenêtré (avec des fenêtres multiples, etc). Les autres utilitaires Windows comme l’Explorateur de fichiers et le Gestionnaire des tâches fonctionnent également en mode bureau. Pour obtenir plus de détails sur les différences qui existent entre la Surface RT et la Surface Pro, rendez-vous sur la page officielle de Microsoft.

Pour faire s’exécuter d’anciennes applications Windows (version 7 et précédentes), vous pouvez opter pour Windows 8 Pro. Les prochaines tablettes Windows 8 Pro, comme la Microsoft Surface Pro, sont plus volumineuses et plus lourdes, et ne disposent pas d’une longue autonomie de batterie (9h +). Cependant, elles sont nettement plus rapides et certaines peuvent même faire tourner des jeux PC comme Modern Warfare 2 à des cadences élevées (AMD l’a démontré récemment).
Véritable « allumage instantané »: Windows RT ne s’éteint jamais vraiment ou ne se met jamais totalement en veille. En conséquence, il se réveille instantanément. Vraiment. Dans le monde PC, le mot «instantané» a été utilisé de façon très libérale. Un « Démarrage instantané » peut prendre de 5 à 20 secondes. Et ce terme est si mauvais que le mot n’a plus de sens. Avec Windows 8 RT, la tablette se réveille immédiatement après que l’on ait appuyé sur le bouton d’alimentation – tout comme votre smartphone le fait. C’est vraiment un  » allumage instantané « .

Design Industriel (excellence fonctionnelle)

Philosophie derrière la conception du produit et son objectif: un « tablop » élégant

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Lors du lancement de la Surface à New York, Steve Sinovsky a décrit l’appareil comme étant la meilleure tablette et le meilleur ordinateur portable, qu’il a jamais eu l’occasion d’utiliser. Sachant que, l’année dernière, le souhait de cadeau de Noël de la plupart des consommateurs était un ordinateur portable et non pas une tablette, le pari qu’a fait Microsoft en concevant sa Surface, pourrait bien être sa meilleure chance de gagner des parts de marché pour sa première tablette PC.

La plupart des voyageurs d’affaires aimeraient sans aucun doute remplacer leur ordinateur portable par une tablette, mais s’abstiennent de le faire avec iOS ou Android, parce qu’ils n’ont pas accès à une version fonctionnelle d’Office. En outre, la gestion des fichiers est toujours un casse-tête en l’absence d’une connectivité USB complète et d’un gestionnaire de fichiers complet. En outre, ils ont également besoin d’un clavier physique afin de leur assurer un haut niveau de productivité. Étonnamment, Microsoft a résolu tous ces problèmes ; la variable la plus impressionnante de l’équation étant la conception du couvercle clavier tactile (Touch Cover).

La Surface n’est certainement pas le « meilleur ordinateur portable » qui existe, mais elle offre des avantages clés dont disposent les ordinateurs portables, mais qui sont absent des tablettes concurrentes. Du côté « tablette », la Surface offre de bonnes performances (dans cette catégorie), et offre une expérience de divertissement semblable, même si elle manque de jeux (pour le moment, car nous savons que cela va probablement changer, étant donné que la majorité des développeurs de jeux développent pour PC et Xbox) .

Certaines personnes, dont le PDG d’Apple Tim Cook, ont fait valoir que la Surface est remplie de « compromis de conception » et, à notre avis, ils ont tort: la Surface ne sacrifie aucun des avantages que les tablettes offrent, pour offrir les fonctionnalités d’ordinateurs portables dont elle est dotée. Au contraire: elle offre des avantages uniques que l’on trouve seulement dans les ordinateurs portables tout en étant dotée des meilleures caractéristiques que l’on retrouve dans une tablette (légèreté, minceur, facteur de forme compact, très longue autonomie, très bon écran, tactile, facilité d’utilisation).

Conception du produit: qualité de construction et description

Nous avons été très impressionnés par l’aspect et la convivialité de cet appareil lorsqu’il a été dévoilé lors du mystérieux événement qui s’était alors déroulé à Los Angeles en Juin dernier. Dans cet océan d’écrans plats de forme rectangulaire et légèrement sinueux, il est difficile de trouver un dispositif visuellement agréable, alors que la Surface offre un design unique et élégant, ce qui est assez surprenant, venant de Microsoft (bon, la société a tout de même des ressources financières).

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

La Microsoft Surface RT a à peu près la même minceur que l’iPad Gen 3

L’équipe qui a développé la Surface a certainement poussé l’enveloppe au niveau de la qualité de construction, étant donné que la structure est réalisée avec une combinaison unique de matériaux et de processus, appelé VaporMg par Microsoft, qui permet de mouler du métal et de « vaporiser » des particules afin de créer la finition élégante que l’on trouve sur le dos et sur les bords. Selon la compagnie, les pièces peuvent être moulées jusqu’à 0.65 mm d’épaisseur (soit aussi mince qu’une carte de crédit).

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

La béquille intégrée est pratiquement invisible lorsqu’elle est rétractée

A l’arrière, la béquille intégrée est presque invisible lorsqu’elle est repliée et n’ajoute pas d’épaisseur supplémentaire – grâce à VaporMg. Constituant l’une des caractéristiques de conception produit la plus brillante présente dans la Surface, cette béquille permet de convertir instantanément la tablette en un ordinateur portable ou permet tout simplement de regarder des vidéos ou de lire un livre confortablement en position assise. Nous avons essayé de l’utiliser avec la béquille ouverte sur nos genoux, et si elle n’est pas aussi stable que lorsqu’elle est utilisée avec le couvercle Touch, cela peut tout de même être fait. Nous avons l’habitude de regarder des films de Netflix sur différentes tablettes lorsque nous sommes au lit, en utilisant une surface dure pour faire tenir nos tablettes, ou même notre ventre, ou encore le matelas. Avec la béquille, il n’est pas nécessaire d’acheter un étui supplémentaire afin de pouvoir faire la même chose avec la Surface.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

La fente pour la carte micro SDXC est caché derrière la béquille

La fente pour la carte micro SDXC est caché sous de la béquille, à l’arrière, près du côté droit de la tablette (lorsque vous la regardez de face). Vous avez besoin de déplier le support afin d’y accéder.

La caméra arrière est située dans la partie supérieure de la face arrière de la tablette et est discrètement intégrée à ce qui est probablement le couvercle de l’antenne. Cette partie de la façade arrière dispose d’une couleur noir et d’une texture légèrement différente du reste de la façade arrière de la tablette.
Sur le bord en haut à droite, vous trouverez le bouton d’alimentation ; le bouton de volume quant à lui est situé sur la partie supérieure du côté gauche, juste en dessous de la prise audio et de la minuscule grille du haut-parleur gauche.

Sur le côté droit de la tablette, le haut-parleur droit est placé tout en haut. Juste au-dessous, vous trouverez le port vidéo Micro HD et le connecteur USB. En bas de la partie droite, vous trouverez la prise magnétique de chargement propriétaire.

La face inférieure contient le connecteur magnétique du dock qui se connecte très facilement au Touch Cover ou au Type Cover, deux accessoires en option qui offrent une couverture dotée d’un clavier intégré.

La face avant est dotée d’un verre bord-à-bord qui recouvre un écran 10,6″ entouré d’un cadre noir. La lentille de la caméra frontale est visible en haut au milieu, et la touche numérique « home » est placée au centre, en bas de l’écran.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Le couvercle tactile est étonnamment efficace et mince

Touch Cover (clavier de 3.2 mm): ce qui fait de la Surface un véritable chef-d’œuvre, est certainement son couvercle de 3.25 mm qui dispose d’un clavier tactile intégré sensible. Avec le Touch Cover, l’appareil ne pèse que 880 grammes. Le fait de taper sur son clavier est très confortable, car il suffit d’appuyer très légèrement sur les touches.

Soit dit en passant, je (Eliane) vais concentrer mon test exclusivement sur le clavier tactile Couverture. Je suis en route pour New York avec mon ordinateur portable que j’utilise comme un deuxième écran pour partir à la recherche de l’info (comme des spécifications produit ou des citations).

C’est la première fois que j’utilise une tablette pour écrire un test, ce que je n’aurais certainement pas pu faire sur le clavier virtuel de mon iPad ou de mon Galaxy Tab 10.1. Et cela n’aurait absolument aucun sens d’ajouter un dock clavier physique encombrant à l’une de ces tablettes, tout en sachant que je peux utiliser mon ordinateur portable super léger et compact à la place.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Type Cover (clavier 6mm): alors que le clavier tactile intégré dans la couverture ne nous surprendra pas par son efficacité, celles et ceux d’entre vous qui produisez beaucoup de contenu rédactionnel souhaiteront peut-être atteindre un niveau supplémentaire de productivité en utilisant le Type Cover de Microsoft. L’idée est qu’en ajoutant un peu d’épaisseur, Microsoft a été en mesure d’apporter un très bon clavier physique à sa tablette, et ça, c’est vraiment bon.

Ce clavier donne l’impression de taper sur un Netbook à 399 $, ce qui est tellement mieux/encore plus rapide que de taper sur le « verre » d’un clavier virtuel. Il est certes bon, mais pas « haut de gamme » selon les normes informatiques. Mais dans le monde des tablettes, nous étiquèterons ce clavier comme étant «excellent», surtout si l’on tient compte du faible encombrement supplémentaire qu’il ajoute à l’ensemble. La solution que représente le clavier «connecté» est vraiment payante ici. Étant donné que la solution de Microsoft ne repose pas sur du Bluetooth, il n’y a pas de batterie à charger, et vous n’avez pas à vous embêter à coupler un clavier ; cette solution est simple, efficace, et fonctionne suffisamment bien pour nous permettre de taper un test comme celui-ci, dans son intégralité.

C’est une première pour nous – jamais auparavant l’action de taper sur une tablette n’a été si pratique. Ce clavier est également supérieur à n’importe quel clavier physique que nous avons essayé sur iOS ou Android, et cela inclut le (plutôt bon) clavier de l’ASUS Transformer Prime – et de loin. Pour le dire simplement: Microsoft a battu tous les autres claviers des constructeurs, avec son Type Cover.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Nous aimons vraiment les détails comme celui-ci, comme par exemple avec ce pavé numérique qui est génial

Clavier virtuel Windows 8: puisque nous parlons de ce sujet, parlons du clavier virtuel: il n’est pas différent des claviers que l’on trouve sur d’autres tablettes. La vitesse de frappe est similaire à ce que nous avons vécu sur l’iPad, et il est plus sensible que la plupart des tablettes Android. Le pavé numérique est très agréable à utiliser et devrait participer à améliorer la vitesse de tape des chiffres. Nous aimons l’attention portée aux détails, comme ici.

L’autre différence intéressante est que le retour sonore varie pour chaque touche. Grâce à cette fonctionnalité, il est facile de détecter les fautes de frappe « à l’oreille ». Bon, vous n’aurez bien sûr pas à mémoriser les sons de toutes les touches, mais si le même son se répète, alors que vous êtes persuadé d’avoir essayé de taper des lettres différentes, alors cela veut dire que quelque chose ne va pas – très belle attention, Microsoft.

Ecran (couleurs très bonnes, et une densité de pixels faible)

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

La Microsoft Surface pour Windows 8 RT utilise un écran LCD IPS, qui offre un excellent rendu de couleurs et de bons angles de vue. Les contrastes sont à peu près aussi bons que ce que l’on peut obtenir d’un écran LCD, mais ne battront pas un écran AMOLED, étant donné que l’AMOLED offre un contraste fondamentalement meilleur en raison de sa nature auto-lumineuse (chaque pixel OLED est sa propre lumière, tandis que les écrans LCD ont un système d’éclairage de pixels rétroéclairé).

L’écran de 1366 × 768 est très correct pour un écran 10.6″, par rapport aux normes des ordinateurs portables, et il offre une très bonne lisibilité. Cependant, il est clair qu’en termes de densité de pixels pure, l’iPad Gen 3 reste la référence du moment avec sa résolution 2048 × 1636 et ses 264 pixels par pouce (contre 148 ppi pour la Surface RT). Si vous recherchez absolument une haute densité de pixels avec Windows 8 RT, garder un oeil sur ce que Samsung et d’autres constructeurs font.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

A côté de l’iPad 3 Gen

Alors qu’il est très (très!) agréable de disposer d’une plus haute résolution d’image, nous ne considérons pas qu’il s’agisse d’un gros problème que la résolution de la tablette Microsoft Surface RT soit inférieure à ce que d’autres constructeurs offrent. La plupart des utilisateurs se débrouillent très bien avec une résolution de 1366 × 768 sur leurs ordinateurs portables 13″ et supérieurs. Enfin, gardez à l’esprit que les écrans haute-résolution consomment plus d’énergie.

Plein de port USB (tout simplement génial)

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Un port USB de taille normale est important car vous pouvez l’utiliser comme vous le feriez sur un PC

Cette caractéristique mérite de disposer de son propre paragraphe, parce qu’elle est très importante dans l’expérience globale de l’utilisateur sous Windows RT. Il s’agit d’une fonctionnalité qui a été très demandée lorsque les premières tablettes sont sorties. Et maintenant, la plupart des utilisateurs y ont renoncé (pour être juste, la Toshiba Thrive, qui est assez volumineuse, est la première tablette produite par Sony, qui en possédait un). Eh bien, le port USB de taille normale, est de retour et il le fait dans un facteur de forme très mince. C’est tout un exploit d’un point de vue du design industriel. Plus important encore, le port USB peut être utilisé à bon escient:

1 / Fonctionne directement sur les fichiers stockés sur USB

C’est probablement l’un des cas d’utilisation le plus important: si vous voulez travailler sur des fichiers installés sur votre PC et continuer à les éditer sur votre tablette, la façon la plus simple de le faire est de travailler à partir d’une clé USB. Par exemple, disons que vous modifiez une présentation PowerPoint sur votre PC directement sur la clé. Débranchez la clé de votre PC, branchez-la sur la tablette Microsoft Surface RT, et vous pouvez l’ouvrir tout de suite et continuer à travailler dessus à partir de PowerPoint sur la tablette. C’est aussi simple que cela. Cela fonctionne, c’est simple et tout le monde peut le faire. Fini la synchronisation sur le cloud, la copie réseau ou toutes ces autres choses qui causaient tant de problèmes aux utilisateurs depuis des années. Si vous souhaitez synchroniser vos données sur le cloud, vous pouvez aussi le faire avec Skydrive.

2/ Une gestion des fichiers qui marche bien

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Vous voulez copier des fichiers vers/à partir de votre tablette? Facile: il suffit d’utiliser une clé USB ou le réseau

La gestion des fichiers sur tablettes a été l’un des points les plus frustrants que nous ayons rencontré jusqu’à aujourd’hui. Sur iOS, tout doit passer par iTunes, ce qui est très ennuyeux car il bloque tout ce qu’il juge inapte à être copié sur l’iPad/iPhone (ce qui implique un très grand nombre de types de fichiers).

Android est beaucoup plus libéral, puisqu’il vous permet de monter le périphérique de stockage comme une clé USB. Si vous faites cela à partir d’un PC, c’est assez facile, même si de nouveaux appareils Android montent parfois le stockage UNIQUEMENT si c’est sur une carte MicroSD, ce qui bloque parfois l’accès à la mémoire interne de l’appareil. Lorsque vous gérez des fichiers depuis un appareil Android, vous devez installer un gestionnaire de fichiers (s’il n’est pas présent), qui est en général beaucoup moins convivial que l’Explorateur Windows.

Avec Windows 8 RT et la tablette Microsoft Surface RT, il suffit de passer à l’application de bureau, et vous êtes dans une interface utilisateur Windows familière avec l’explorateur de fichiers. Branchez une clé USB et le disque sera monté comme un disque. Créez des répertoires, copier/coller des fichiers, et les fichiers sont automatiquement associés à leurs applications. Si aucune application ne permet de traiter les fichiers, alors Windows 8 vous permettra de les copier de toute façon – sans vous poser de questions. C’est une expérience typique de Windows que vous connaissez déjà.

3 / Utiliser des milliers de périphériques USB compatibles

Alors que nous avons parlé des clés USB, il existe des milliers d’accessoires classiques tels que la souris, le clavier, ou même le microphone qui devraient être en mesure de fonctionner avec la Surface. Même si nous n’avons pas eu l’occasion d’en essayer des centaines, nous nous attendons à pouvoir utiliser un grand nombre de périphériques de base tels que les périphériques d’entrée et les périphériques audio. A partir de là, les choses deviennent plus floues, et nous avons rencontré quelques problèmes avec les webcams (seulement la partie audio fonctionne) et les modems USB 3G (car on ne peut pas installer des drivers PC/Intel). Les imprimantes génériques devraient fonctionner, mais cela doit être testé au cas par cas, donc ne soyez pas trop excité non plus!

La règle générale est que Windows 8 RT prend en charge toute une gamme de dispositifs « types » dès sa sortie de la boîte. Par exemple, la plupart des micros USB utilisent le pilote natif Microsoft. Ceux-ci devraient fonctionner correctement. Dès que vous avez besoin d’installer les pilotes, les choses vont sans doute se compliquer un peu, du moins c’est le cas pour l’instant.

Killer App: Microsoft Office – c’est comme un PC!

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Travailler sur un fichier PPT directement sur une clé USB? Pas de problème

La compatibilité Microsoft Office a été l’un des points de friction à la fois pour iOS et Android. Il n’y a tout simplement aucune solution qui offre une compatibilité à 100% avec Office. La bonne nouvelle est que toutes les tablettes Microsoft Surface RT sont livrées avec une version test de Microsoft Office Home et Student 2013. Il ne s’agit que d’une version test/aperçu, car le logiciel est toujours considéré comme étant en phase « bêta » ou « test ». Mais Microsoft la mettra à jour gratuitement lorsque la version finale aura été publiée.

Microsoft Office Home et Student 2013 sont livrés avec Word, Excel, Powerpoint et One Note. En gros, il s’agit exactement des mêmes logiciels que vous connaissez et utilisez sur des ordinateurs PC. Cela signifie que la compatibilité des fichiers est totale.
Notez que même si une application de messagerie est incluse, il ne s’agit pas d’Outlook tel qu’on le connait, mais en termes de résultats, c’est à peu près la même chose. Jusqu’à présent, nous n’avons pas remarqué l’absence d’une quelconque caractéristique essentielle, mais la version originale d’Outlook que nous connaissons sur PC, est assez complexe et peut être étendu afin de pouvoir être également synchronisé avec le logiciel CRM. Aussi, si l’on tient compte de ce point,  on peut dire d’une certaine façon que quelques fonctionnalités sont absentes. Mais pour ce qui est purement des emails, les choses se présentent bien.

Proposition de valeur: La compatibilité à 100% de Microsoft Office est une proposition de valeur que seul Microsoft peut apporter sur la table, et il est juste de dire qu’avec 750 millions d’utilisateurs de Microsoft Office dans le monde, pas mal de gens se soucient de cela. À côté de cela, il y a aussi environ 20 millions d’utilisateurs d’applications Microsoft Office Web, donc la compatibilité ne constitue pas un piètre pour la Surface RT.

Le résultat est que vous n’avez pas à vous demander si le fichier Office sur lequel vous travaillez, fonctionnera encore une fois que vous l’aurez enregistré sur la tablette, ou si vous serez en mesure de lire ce fichier Office qui a été créé, sur une machine de bureau. Il fonctionnera exactement de la même manière, dans n’importe laquelle de ces situations.

Fonctionnalités manquantes: Cela dit, certaines fonctionnalités manquent dans la version test, et on ne sait pas quelles sont celles que l’on retrouvera dans la version finale de Microsoft Office pour Windows RT: Macros, Add-Ins, Forms et Custom Programs ne sont pas là. La fonction d’envoi d’e-mail à partir de Word, Excel, PowerPoint et OneNote manque également à l’appel. L’auto-synchronisation de SkyDrive manque également. Il n’y a pas éditeur d’équation et Microsoft Lync est également absents. Pour plus de détails, allez à la page officielle Office RT.

Autres aspects logiciels

Email

Configuration: la configuration du serveur d’échange est similaire à ce que l’on a sur d’autres tablettes (il demande le domaine, etc …), mais elle n’est pas aussi simple que de configurer Outlook sur la version PC de bureau: nous avons eu à entrer manuellement chaque informations de configuration.

Design de l’application email: le client de messagerie pour la Surface ressemble à Outlook 2013, et nous avons vraiment apprécié sa conception visuelle.
Composer / lire / répondre / rechercher un email: composer, lire et répondre aux e-mails est simple et agréable à utiliser. Nous avons essayé brièvement la fonction de recherche des messages, et le client de messagerie a retourné des résultats satisfaisants. Toutefois, il n’est pas possible de trier les résultats par catégorie (from, subject, all …) et il ne fait pas ressortir le mot que vous avez recherché, ce qui est gênant.

L’application d’e-mails télécharge les messages en arrière-plan, ce qui est bien. Certains clients « trichent » en ne vérifiant que les notifications, mais ne téléchargent le message réel que lorsque vous ouvrez l’application e-mail. Cela * peut * certes participer à économiser de la batterie, mais c’est aussi une nuisance majeure à notre avis.

Facebook (pas d’application!): Il n’y a pas d’application Facebook pour Windows RT et franchement c’est ennuyeux. Nous aimons naviguer sur le site Facebook depuis  le navigateur de notre bureau, mais sur du matériel à base d’ARM, tout ralenti lorsque de nombreux sites Web sont chargés. Le manque de puissance CPU (par rapport aux portables qui ne sont pas équipés de processeurs ARM mais qui disposent de plus de RAM), fait qu’il est difficile de faire tourner en douceur des navigateurs qui ont besoin d’une grosse puissance informatique.

Skype: (beau, mais totalement inefficace – la qualité vidéo est OK)

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Appel Skype, d’une tablette surface RT à une autre

Nous avons détesté le fait que l’application Skype sur la Surface nous ait obligé à fusionner nos comptes Live et Skype … Et il nous a déconnecté d’autres applications skype lorsque nous nous sommes connecté à la tablette Surface pour la première fois. La nouvelle interface utilisateur Skype dans le style de Metro pour Windows 8 et Windows RT est très belle et minimaliste, mais la fonction ne peut en aucun cas être sacrifiée pour le style, et pour l’instant, c’est exactement ce qui s’est passé avec cette application.

Lorsque vous débarquez sur l’écran d’accueil, au lieu d’apercevoir votre liste de contacts sur la gauche, vous trouverez une grande pub, ce qui constitue une perte totale d’espace. Pour accéder finalement à votre liste de contacts complète vous devez savoir qu’il est nécessaire de faire défiler la page sur le côté droit afin d’apercevoir la colonne « Contacts ». Cela est tellement contre-intuitif! La liste de contacts n’est pas consultable (on peut apercevoir sous la fenêtre de recherche dans le menu Charms, la mention « cette application n’est pas consultable »)

Si jamais vous avez besoin de parcourir la liste des contacts par ordre alphabétique, il vous suffit simplement de pincer et de zoomer sur la première lettre des noms de la liste de contacts. Il s’agit d’une fonction appelée « zoom sémantique » développée par Microsoft. Lorsque vous avez finalement compris comme fonctionne l’interface utilisateur et que vous êtes en mesure de passer un appel vidéo, la qualité vidéo est assez bonne pour une tablette, même au niveau de la vidéo sortante. Globalement, le soft est lent, mais prenez note en passant que de toute manière Skype est lent sur tous les systèmes d’exploitation mobiles.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Netflix / Hulu: L’application est assez bonne, même si nous avons essayé peu de films HD et que ces films n’ont pas l’air aussi HD qu’ils devraient l’être. En comparaison, Hulu offre une image plus nette. A part cela, le grand écran IPS 10.6″ est idéal pour regarder des films, et il offre plus d’espace de lecture que les écrans 10.1″ standards (9.7″ pour l’iPad). La lecture vidéo sur WiFi est également fluide. Avec Hulu, les films HD ont l’air vraiment HD et la lecture vidéo est fluide.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Navigation Web / Internet Explorer 10: nous n’utilisons généralement pas Internet Explorer sur les ordinateurs de bureau, mais pour l’instant, les utilisateurs Windows 8 RT n’ont pas beaucoup de choix. IE est le seul navigateur qu’il est possible d’utiliser, et c’est surprenant parce que Microsoft a été contraint par plusieurs pays de laisser le «choix» aux consommateurs de décider quel est le navigateur Internet qui leur correspond le mieux.

En tout cas, c’est ce qui est disponible et heureusement, Microsoft y a apporté une quantité d’améliorations. Le rendu des pages est très bon et nous n’avons rien vu de mauvais à ce niveau-là. Si vous ne pouvez pas vivre sans Firefox et sans les extensions Chrome, alors cela pourrait peut-être constituer un problème pour vous. Mais du pure point de vue de la navigation web, c’est juste suffisant.

Il y a également une compatibilité Flash limitée, ainsi donc les jeux vidéo en flash fonctionnent, mais nous devons souligner que la performance Flash est loin d’être impressionnante. Et il est fort probable que vous la trouverez lente, si ce n’est frustrant. Est-ce mieux que rien? Peut-être. Pour plus d’informations sur Flash et Windows 8, consultez Adobe.com

Fait intéressant, ActiveX n’est pas pris en charge. Si vous ne savez pas ce que c’est, ActiveX permet aux modules d’exécuter du code natif à partir d’une page Web, ce qui est pratique pour exécuter certaines choses comme du décodage vidéo. Nous avons découvert cela lorsque nous avons tenté  d’utiliser Mydlink.com, afin de vérifier certaines webcams.

En termes de gestion des mots de passe, nous avons été en mesure d’utiliser l’application LastPass Windows 8, mais elle n’est pas intégrée dans IE comme elle l’est sur PC. Pourtant, cette application remplit très bien sa fonction.

Moteur de recherche/Bing: comme la plupart des utilisateurs, nous avons une légère préférence pour Google par rapport à Bing, lorsqu’il s’agit de moteurs de recherche. Bing est l’application de recherche par défaut intégrée dans la Surface, car elle fait partie des propriétés logiciels de Microsoft. Il est possible d’utiliser Google dans le navigateur et vous pouvez créer un raccourci/une tuile accessible depuis l’écran de démarrage.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Contrôler un PC de bureau à partir de la tablette Surface RT

Remote Desktop (PC Distant): Alors que la Microsoft Surface pour Windows 8 RT ne vous permet pas de faire tourner des applications prévues pour les processeurs Intel, elle dispose d’une application Remote Desktop intégrée qui vous permet de contrôler un PC à distance. Cela est plus facile à faire sur un réseau Internet ou sur un réseau privé virtuel (VPN), mais au fond, vous pouvez prendre le contrôle de l’autre ordinateur et l’utiliser comme si vous étiez en face de celui-ci. Nous avons essayé cette fonctionnalité, et tout fonctionne vraiment bien.

Il est possible d’accéder à un PC à distance, grâce à des applications payantes iOS ou Android (comme Splashtop), mais en théorie, Remote Desktop est plus optimisé en termes de bande passante, car au lieu de recevoir un flux vidéo à partir de l’ordinateur distant, il reçoit des commandes l’interface utilisateur Windows qui sont très légères en comparaison. L’interface Windows distante s’adaptera également à la résolution de la tablette. L’accès à distance fonctionne exactement comme sur la version PC ordinaire. Une fonctionnalité très puissante, et gratuite.

Partage réseau: parce que Windows 8 RT et Windows 8 partagent une base de code commune, la Microsoft Surface pour Windows RT peut se connecter à des groupes du même réseau (Groupes résidentiels) à la différence d’autres ordinateurs. Ce faisant, la tablette Surface RT peut accéder aux dossiers partagés à partir d’autres ordinateurs, au bureau ou à la maison.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Le gestionnaire des tâches fournit une vue claire des applications qui tournent, avec la possibilité de les arrêter d’un coup

Gestion claire des tâches: cela peut surprendre Google et Apple, mais les utilisateurs aiment réellement pouvoir contrôler quelles applications peuvent tourner ou non, et ils aiment être capable de pouvoir les éteindre par eux-mêmes. Bien que la plupart des systèmes d’exploitation mobiles tentent d’empêcher des applications de tourner en arrière-plan (afin d’économiser de la batterie), nous avons tous vu des applications d’arrière-plan qui dévorent de la batterie, même si cela devrait être « impossible » – des onglets ouverts du navigateur sont de véritables tueurs sur iOS, et quelques applications peuvent trop souvent « pinguer » le réseau sur Android.

Sous Windows 8, lorsque vous fermez une application, elle s’arrête. Avec le clavier, vous pouvez passer d’une application à une autre, en utilisant le traditionnel ALT-TAB. Sans le clavier, les gestes permettent de faire quelque chose de semblable, mais c’est un peu plus lent à faire. Si vous voulez vraiment être certain, lancez simplement le gestionnaire des tâches et regardez quelles applications sont allumés. Si vous laissez la tablette allumée, mais que vous ne faites rien de spécial, le CPU tourne aux alentours de 0.3% à 0.5%.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Le magasin doit être alimenté, rapidement

Ecosystème applicatif (faible, pour l’instant): Comme Windows 8 vient d’être lancé, il est certain que le nombre d’applications disponibles ne sera pas aussi grand, de loin, à ce qui existe sur iOS ou Android. On pourrait faire valoir que Windows 8 et Windows 8 RT dispose d’un avantage par rapport à iOS et Android lorsque ces deux OS ont démarré, mais nous vivons dans un monde différent aujourd’hui, et Microsoft doit rattraper son retard, et rapidement.

La bonne nouvelle, c’est que le fait de disposer d’un grand nombre d’applications a largement perdu de son sens. Maintenant, ce qui importe vraiment, c’est que les meilleures applications et les plus réussies soient portés sur l’interface utilisateur Metro de Windows 8. En tant que consommateur, vous devez vous assurer que la plate-forme dispose des applications que vous avez besoin d’utiliser sur l’appareil. Il s’agit de ce que VOUS voulez faire.

SDK et outils de développement géniaux: En tant qu’observateurs, nous sommes très confiants du fait que Windows 8 et Windows 8 RT vont rencontrer un succès rapide d’un point de vue de leurs applications, du moins quand il s’agit des meilleures applications qui existent. Et voici pourquoi: avec le SDK Windows 8, les développeurs peuvent utiliser C++ et porter des applications lourdes en terme de code, comme des jeux, et cela beaucoup plus vite qu’ils ne le pourraient avec Windows Phone 7.x. Auparavant, les développeurs Windows Phone devaient réécrire tout le code en C#, ce qui a sans doute participé à faire qu’ils se découragent à s’intéresser à développer des applications sous Windows Phone 7.x.

Pour des applications web «légères» qui sont principalement des interfaces vers des services web tels que Netflix, Hulu et autres, la plupart du travail doit se faire au niveau du back-end de toute façon ; ainsi, le fait de construire une application légère n’est pas si difficile. L’écosystème Windows est tout simplement trop grand pour être ignoré, et la plupart des développeurs sont probablement déjà au travail afin de pouvoir prendre des parts de marché dès le début. Après tout, c’est ainsi que beaucoup des entreprises qui ont développé des app iOS et Android, ont rencontré le succès.

En mai dernier, nous avons construit une app Ubergizmo Windows 8 avec le SDK, qui était alors en version bêta. Les outils et le SDK était déjà excellents en phase bêta, et nous nous attendons donc à ce que les développeurs soient très heureux avec la dernière version de Visual Studio, l’outil de développement de Microsoft, qui est une référence dans cette catégorie.
Pas de prise en charge OpenGL: la chose flagrante qui manque sur Windows 8 RT (pour les développeurs de jeux) est l’absence de compatibilité OpenGL. Windows 8 (non-RT) prend en charge OpenGL, et étant donné que la plupart des jeux Android et iOS sont écrits pour OpenGL, cela signifie que le portage entre eux nécessite un travail supplémentaire (une couche d’abstraction API graphique) qui est fastidieuse à ajouter si les développeurs n’ont pas l’intention à l’avance de soutenir deux API graphiques. Cela dit, le problème d’ « API graphique multiple » a été résolu il y a des années, afin que les développeurs soient en mesure de faire face à cela à l’avenir. Pourtant, cela constitue une occasion manquée d’apporter plus rapidement des applications pour Windows 8 RT.

Divertissement (de très bons jeux, mais trop peu de choix)

Avec un magasin vidéo et musique bien achalandé, le côté ludique de la tablette est très facile à trouver. Alors, qu’est-ce que cela donne d’acheter/de louer des films et de se divertir avec la tablette Surface RT de Microsoft?

Pas cher (et c’est étonnant!): nous n’avons pas fait attention à cela, mais la location de films est en réalité beaucoup moins cher qu’elle ne l’est sur le magasin iTunes d’Apple. Par exemple, le prix de la location du film Avengers (en définition standard/SD, la HD n’est pas encore disponible pour l’instant) depuis le Xbox Movie Store démarre à 0.99 $. Comparez cela au 3.99 $ de l’iTunes Store et c’est près de 4X le prix que vous devez payer pour une expérience similaire. Étant donné que l’on peut louer 3-4 films pour un vol long-courrier – vous pouvez voir comment l’addition grimpe rapidement. Il a fallu environ 13 minutes pour télécharger le film (1 Go ou plus probablement).

Il est également possible de louer des films qui sont encore joués dans les salles de cinéma. Par exemple, Universal Soldier et Dragon sont disponibles à la location dès maintenant avec Microsoft, mais pas avec iTunes.

Vidéo: Nos vidéos MP4 habituelles fonctionnent sans aucun problème ; ce n’est pas une surprise et il n’y a rien de spécial à signaler ici. Apparemment, Microsoft a réussi à intégrer une version en « boucle » que les testeurs vont adorer. Apple et Google n’ont pas encore ça.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

C’est l’un des rares pseudos jeux haut de gamme que nous ayons trouvé

Jeux vidéo (faible): La Surface de Microsoft pour Windows 8 RT n’est pas une « bête » quand il s’agit de jeux. Pour sûr, le processeur NVIDIA Tegra 3 offre des performances décentes, mais il est juste de dire que cette puce est sur le marché depuis déjà un certain temps, et qu’elle n’est pas aujourd’hui une bête de course en termes de CPU ou de performances graphiques. La deuxième chose est la suivante: il n’y a pas beaucoup de jeux en ce moment. Nous avons trouvé un jeu appelé Hydro Thunder. Ce jeu a été développé par le même éditeur derrière Riptide GP sur Android et iOS. Le jeu se déroule la plupart du temps à 30 images par seconde et est certainement jouable. Avec le temps, plus de jeux devraient arriver sur la Surface Windows RT, mais en ce moment, le côté « jeu » reste très léger, que ce soit en termes de matériel, ou d’applications.

Qualité des haut-parleurs: la qualité sonore est correcte, mais le volume est relativement faible. Nous nous attendions à ce qu’il soit plus élevé étant donné la belle qualité de construction extérieur.

Imagerie numérique/Appareil photo (faible)

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

L’appareil photo est franchement décevant

Malheureusement, cette partie sera rapide à examiner: dans l’ensemble, la tablette Microsoft Surface RT dispose d’un capteur d’image de piètre qualité. Bizarrement, Microsoft a choisi d’utiliser deux caméras de 1 mégapixel. Alors que la balance des couleurs est raisonnable de temps en temps, la résolution des photos est tout simplement trop faible pour rivaliser avec d’autres tablettes à $ 499 – elle n’en est même pas proche. C’est à peu près aussi bon qu’une webcam intégrée sur un ordinateur portable de milieu de gamme. Voici un lien vers notre compte flickr Ubergizmo si vous voulez voir les images en mode plein écran.

Performance (décent, pas impressionnant)

Étant donné le manque de repères réels, il est assez difficile de mesurer les performances de manière significative. À titre de comparaison, le matériel NVIDIA Tegra 3 est présent sur le marché depuis un certain temps, et bien qu’il existe quelques légères variantes, nous avons une assez bonne idée de la façon dont il se comporte par rapport à d’autres systèmes (SoCs) qui tournent sur une puce Qualcomm et Samsung. Cela dit, nous avons utilisé SunSpider, qui est un point de repère JavaScript en ligne, et qui indique globalement à quelle vitesse le moteur Javascript tourne.

Parce que le même moteur JavaScript est utilisé dans toutes les machines Windows 8/RT, nous pouvons essayer de l’utiliser comme référence pour single-core, bien qu’il ne soit pas optimal. Mais c’est mieux que rien.

SunSpider est un test Javascript qui mesure principalement le niveau de performance du moteur Javascript. Des sauts de performance de 100% ont été constatés après les mises à jour logicielles, donc gardez à l’esprit que cela peut ne pas être un super test CPU de référence. Il utilise également un single-core, de sorte qu’il ne sera pas en mesure de faire la différence entre les architectures single-core et multicœurs. Aussi, s’il vous plaît, ne considérez pas qu’il s’agisse d’un test de « performance web », car ce n’est pas le cas. La plupart de la performance web perçue se fait sentir pendant le temps de charge et le temps de rendu, qui tous deux n’ont souvent rien à voir avec la performance Javascript.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Si vous avez suivi les divers tests que nous avons réalisé pour smartphones et tablettes, vous savez peut-être que le Tegra 3 n’est désormais plus le processeur le plus rapide basé sur ARM (Tegra 4 est probablement sur la bonne voie pour l’instant). Nous serions très intéressés de voir quel genre de performances Windows 8 RT obtiendrait avec la dernière puce Samsung dual-A15, ou Qualcomm Snapdragon Pro S4. Il semble évident que la performance devrait être plus élevé que les niveaux actuels atteints avec Tegra 3.

« Performance perçue »: Les benchmarks synthétiques ne peuvent pas nous mener plus loin. Ce qu’ils ne montrent pas, par exemple, c’est que l’expérience utilisateur est fluide et réactive (la réactivité n’est pas toujours résolue avec la puissance brute du processeur). En fin de compte, à quoi bon la performance brute, si vous ne pouvez pas la percevoir?

En d’autres termes, la performance de la tablette Microsoft Surface RT est très correcte. Les graphismes sont pour la plupart très fluides, et dès sa sortie de la boîte, l’interface utilisateur est plus fluide que de nombreuses tablettes Android. C’est une chose à laquelle Windows 8 est vraiment bon, et cela, même depuis les premiers débuts de la Surface.

Dans l’ensemble, nous avons trouvé que les applications se lancent plus lentement que sur l’iPad de 3e Génération. Mais l’iPad n’a pas vraiment doté d’une version complète de Word, Excel et Powerpoint, de sorte que ces deux tablettes ne peuvent pas vraiment être comparées. Bien qu’en général, les applications se chargent plus lentement, nous pensons que la plupart des utilisateurs ne s’en plaindront pas.

Autonomie de la batterie (excellent)

L’autonomie de la batterie a toujours été la « killer app » pour les tablettes. Les tablettes sont si populaires car l’autonomie de la batterie peut atteindre les 10hr, et par conséquent vous n’avez donc pas besoin de vous inquiéter de savoir si vous pourrez aller jusqu’au bout de votre journée avec votre tablette. À notre avis, c’est la caractéristique la plus importante d’une tablette, la légèreté venant en second lieu. Nous avons réalisé quelques tests afin de savoir à quel point la tablette Windows Surface RT est bien.

Avec le WiFi et l’écran allumé en permanence pendant 8 heures, et avec une utilisation modérée (dactylographie, navigation, lecture vidéo très brève), la batterie a duré globalement près de 10 heures.

60mn de vidéo HD consommera environ 9% de la batterie, ce qui signifie que vous pouvez regarder des vidéos pendant 9h-10h jusqu’à épuisement de la batterie. Nous trouvons cela excellent. Étant donné que la lecture vidéo est plus intense en termes de ressources, que d’écrire un document Word ou que de travailler sur un Powerpoint, vous pouvez vous attendre à disposer d’une autonomie similaire pour les tâches de productivité générale. Et ça n’est pas rien, car l’autonomie de la Surface bat de loin la plupart des ordinateurs portables d’environ 100%.

Epuisement de la batterie au cours de la nuit: dans notre typique test d’épuisement de la batterie sur une durée de 8 heures, la tablette Microsoft Surface RT a perdu seulement 3% de sa charge sur une seule nuit (8 heures), alors qu’elle était en mode veille. C’est vraiment bien, et cela suggère que la tablette peut rester comme ça pendant un long moment. C’est important, car les chances que la tablette dispose encore de batterie lorsque vous voulez l’utiliser, sont très élevés.

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Le chargement rapide de la batterie est la seconde caractéristique attrayante d’une tablette, après sa grande autonomie

Temps de charge (rapide): Eliane a noté que le temps de charge durait environ 2 heures, ce qui est relativement rapide par rapport à un produit concurrent comme l’iPad. Le cap des 120 minutes est significativement meilleur que sur les tablettes concurrentes. Voici les temps de charge à partir d’essais indépendants. Parce qu’il est si difficile d’étendre la capacité de la batterie, la recharge rapide d’une tablette sera la prochaine caractéristique clé des tablettes de nouvelle génération.

Conclusion

Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Téléchargez l’application Ubergizmo Windows 8

La tablette Microsoft Surface pour Windows 8 RT (499.99 $) représente une étape importante dans l’entrée de Microsoft sur le marché des tablettes. Bien qu’elle ne cherche même pas à remporter la guerre des « cahiers de charge », il est important de noter qu’elle dispose d’une proposition de valeur unique pour celles et ceux qui sont intéressés par l’utilisation d’une tablette à des fins de productivité, et qui aiment gérer les fichiers et leurs préférences système dans un environnement Windows qui leur est familier. En plus de cela, ajoutez une autonomie de 9 heures et un poids de 680 g et vous comprendrez pourquoi les utilisateurs de Windows commencent à saliver.

Pour faire simple: si votre soi-disant usage de tablette tourne autour de la production de documents Microsoft Office, E-mail et de la navigation Web, la Microsoft Surface RT écrase essentiellement tous ses concurrents, parce qu’aucune autre plateforme mobile n’offre une compatibilité Office complète au niveau des fichiers. C’est sans doute l’un des principaux points de friction pour les utilisateurs qui veulent travailler avec une tablette. Nous recommandons vivement le clavier couverture qui est proposé en option, même si nous eussions aimé qu’il fût moins cher (120 $ et 130 $).

Bien qu’elle soit bonne, la Surface RT a son talon d’Achille: le choix des applications à ce jour, est faible, mais nous pensons qu’il va se développer rapidement. Parce que l’utilité d’un ordinateur dépend du propre usage que vous en faites, nous vous recommandons de vérifier si les applications dont vous avez absolument besoin, sont disponibles, ou bien s’il existe une alternative web qui soit suffisante. Si vous aimez télécharger des applications, des jeux et que le fait de travailler sur cette tablette ne vous intéresse pas plus que ça, revenez nous voir alors dans 6-8 mois.

Nous pensons qu’il va y avoir une évolution en deux étapes pour les tablettes de Microsoft. 1 / aujourd’hui, le géant de Redmond ajoute une valeur immédiate à ceux qui sont à la recherche de productivité. Netflix, Hulu, Kindle, Skype et les autres applications fonctionnent très bien aussi. 2 / Au fur et à mesure que de nouvelles applications apparaîtront sur le magasin en ligne, la Surface RT fera de plus en plus en concurrence aux autres OS sur leur propre terrain.

Microsoft a publié un OS crédible pour toutes sortes de supports: ordinateurs, tablettes et smartphones (« des plate-forme dans lesquelles nous pouvons croire » ?). La société a fait un excellent travail au niveau de l’unification de la base de code de tous les systèmes d’exploitation sous un même toit. Cela est plus important que ça en a l’air, car c’est un élément qui permettra à Microsoft de concentrer ses ressources d’ingénierie, tout en fournissant aux développeurs un accès 3 plates-formes en une seule, avec un seul ensemble d’API. Restez à l’écoute, car Microsoft joue vraiment maintenant dans la cour des tablettes et smartphones « business ». Voyons voir si cela transforme en parts de marché et en revenus supplémentaires au cours des 18 prochains mois.

Nous espérons que ce test vous a donné une bonne idée de ce que cela donne d’utiliser la tablette  Microsoft Surface pour Windows 8 RT dans le monde réel. Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, et nous vous répondrons dès que possible. Si vous avez aimez ce test, n’hésitez pas à le partager autour de vous. Encore merci de nous avoir lu !

Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT Test de la Tablette Microsoft Surface RT

Cet article a été categorisé dans Accueil > A la Une > Tablets > Tests et a été "taggé" avec microsoft, Surface RT, tablette, test et windows 8.
Billet Suivant:
Suivez nous et voyez les meilleurs billets

Commentaires Des Lecteurs