Un kit de survie Russe à 22 euros

Kit de survie

Kit de survieL'échéance du 21 décembre approche à grands pas. Si certaines analyses démontrent que ce ne sera pas la fin du monde, le doute subsiste. En admettant qu'un événement vienne nous frapper, il reste un espoir de nous en sortir. Une société Russe commercialise le kit de survie ultime.

C’est ce qui s’appelle surfer sur la vague… En imaginant donc que le pire nous arrive – littéralement – en pleine poire, ce kit sera un incontournable.

D’autant plus qu’il contient des indispensables tels qu’une bouteille de Vodka, un bloc note ou un crayon. Éléments sans lesquels, la survie est impossible, comme tout le monde le sait.

apocalypse-survival-kit

Pour la modique somme de 890 roubles, soit environ 22 euros symboliques, vous obtiendrez donc un kit médical, du savon, bougies, allumettes, sarrasin, poisson en boîte et une corde (au cas ou…). Il y a même un mode d’emploi et des jeux pour passer le temps. Pourrait-on rêver mieux, on vous le demande !

Si cela ne suffit pas à vous garder en vie, au moins vous aurez essayé ! Au pire, cela reste un cadeau de Noël amusant, même si nous ne serons peut-être pas là pour le célébrer !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[oddity]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un kit de survie sans couteau digne de ce nom (pas une lame de cutter appelé modestement « simple knife »), ni pierre à feu, c’est quand même mal barré pour survivre plus de 2-3 jours. J’ai bien compris qu’il ne s’agit que d’un cadeau à la con pour Noël, mais quand même.

    Quelqu’un sait à quoi correspond les trucs noirs au milieu haut ?

  2. Un kit de survie sans couteau digne de ce nom (pas une lame de cutter), ni pierre à feu, ça fait un peu léger pour survivre plus de 2-3 jours. C’est pourtant les 2 premières choses à mettre dans un kit de survie à mon humble avis !

    Et à votre avis, quel est le truc noir en haut au milieu ? Un aliment hautement énergétique ?

  3. @Sebuzz je pense que les 4 images du milieu sont le même produit déballé, peut être un pain au sarrasin. Ou un camembert en chocolat.
    L’anecdote de l’article original est pas mal. Les autorités locales veulent interdire ce kit car il faut une licence pour vendre des médicaments et de l’alcool en Russie (si j’ai bien compris)

  4. oui mais moi je lis pas le russe, bon je sais que le savon je sais qui faut pas manger c’est pas bon, la ficelle non plus mais le reste……à part russian vodka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité