La première photographie d’ADN !

shutterstock_117506434 - ADN

shutterstock_117506434 - ADNRevenons quelques années en arrière, en cours de biologie. Si l'on vous dit ADN, vous visualisez automatiquement sa structure en double hélice. Évident, sauf que pour la première fois, une photo peut enfin le prouver !

On a tendance à prendre pour acquis ce que les scientifiques nous démontrent. Heureusement la photographie du jour confirme qu’on peut leur faire confiance.

La structure de l’ADN a été dévoilée dans les années 50, grâce à une technique dite de diffraction des rayons X. Il en résulte une image qui est mathématiquement analysée, nous n’avons donc pas de représentation concrète, mais plutôt un motif.

Cette photographie a été prise par les scientifiques de l’Université de Gênes (amusante coïncidence) et il s’agit d’une première, tout simplement car les microscopes n’étaient pas assez puissants pour saisir cet infiniment petit. La bonne nouvelle, c’est que l’ADN a bel et bien une forme en double hélice.

ADN

Nous sommes donc face à une image prise par un microscope électronique et qui représente six brins d’ADN enroulés autour d’un septième. La préparation a été complexe, il a fallu étirer les brins d’ADN, puis les disposer sur une surface couverte de nanopiliers hydrofuges.

Les chercheurs s’attèlent maintenant à immortaliser un seul et unique brin d’ADN ! La minutie sera plus que jamais de rigueur.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[newscientist]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Question aux connaisseurs : Comment en est on venu à symboliser l’ADN en une telle structure alors qu’on en avait pas encore de représentation ? Comme pour les atomes, un coup de chance ?

    1. Pour faire court, Watson et Crick ont utilisé l’information recueillie par d’autres, ainsi que leurs propres observations, dans le but d’établir la structure de l’ADN . Dans l’ensemble, Watson et Crick s’appuie sur trois sources de connaissances afin de développer leur modèle: la structure hélicoïdale trouvé après de nombreux essais de diffraction des rayons X, les restrictions de composition de base (A TGC) de Chargaff, et les connaissances sur la structure moléculaire des quatre groupes de base on permis de modéliser l’appariment selective des paires de bases adénine-thymine et la cytosine-guanine.

      Les images issus de la cristallographie par rayons X (aux alentours des années 1952) fait par Rosalind Franklin ont conduit à la l’hypothèse de sa structure moléculaire c’est a dire la forme hélicoïdale de la molécule d’ADN par Watson et Crick. Toutefois, il est a noter que contrairement à ces derniers, cette dame n’a pas recu de prix nobel

    2. C’est Watson et Crick (dans les années 50) qui ont déterminé cette structure par diffraction aux rayons X. C’est une technique « couramment » utilisée pour déterminer l’agencement spatial des atomes d’une molécules. C’est comme çà qu’on peut déterminer la structure d’une protéine, sans pour autant la voir.

  2. Ce sont deux scientifiques , des physiciens qui ont formé le modèle en double hélice de l’ADN , à partir de la structure des bases et des sucres qui le composent . Mais c’est un peu comme l’atome , ils ont énoncé le modèle sans avoir pu l’observer , c’était dans les années 1900 je crois

    1. Par contre on a pas retrouvé ta paire de c*** ou même ta vaillance.

      Tu te caches derrière un pseudo sans même t’inscrire pour insulter une autre personne. Ouaaaa quel courage !!!!

  3. Même si le commentaire de @sbdj n’est pas des plus poli, il faut quand même avouer la médiocrité des articles de Florence depuis quelque mois…

  4. Fait remarquable qui m’avait frappé :
    Faire entrer la molécule d’ADN dans le noyau d’une cellule équivaut à empaqueter 40 kilomètres de fil extrêmement fin dans une balle de tennis, mais d’une façon si bien organisée que chaque partie du fil reste facile d’accès.

  5. Elle prend cher Florence…

    Il me semblait qu’on arrivait à prendre des photos d’atomes pourtant. L’ADN étant constitué d’atomes, bizarre qu’on ne puisse pas le voir de plus près. Idem avec les nanotechnologies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité