Zuckerberg empoche 3,5 milliards !

shutterstock_97411121 - dollars

shutterstock_97411121 - dollarsL'entrée en bourse de Facebook a fait les choux gras du web pendant un bon moment et comme à l'accoutumée, l'engouement est passé de vie à trépas. IPO ratée ? Zuckerberg a empoché 3,5 milliards de dollars le mois dernier.

Novembre fut clairement un mois fructueux et lucratif pour le réseau social Facebook. La bourse est souvent capricieuse et peut faire autant de ravages que de bénéfices.

En l’occurrence, l’action FB a commencé le mois a hauteur de 21,08 dollars pour finir sur la jolie note de 28 dollars. Zuckerberg possédant quelque 504 millions d’actions, il aura donc gagné environ 3,48 milliards de dollars. Grisant.

L’action manque encore de stabilité, c’est un fait. Les hostilités ont commencé en mai 2012 avec des actions lancées en fanfare à 38 dollars, le cours a rapidement chuté pour retomber à 17,55 dollars par action.

Le mois de novembre est donc un véritable regain d’énergie pour le réseau qui restaure peu à peu la confiance des actionnaires et futurs investisseurs. En effet, le bilan financier du réseau était plus qu’honorable, la publicité sur mobile se pérennise gentiment et l’action tend vers la croissance d’après les analystes.

Personne n’est à l’abri d’une mauvaise surprise, mais Facebook devrait clôturer l’année positivement, ce qui était loin d’être gagné. On en connait un qui doit commencer à respirer un peu.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[mashable]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. pour moi quelqu’un qui possède 504 millions d’action qui valaient 38 dollars et qui valent aujourd’hui 28 dollars a perdu 5 milliards
    Donc comparé aux 8,5 milliards du mois dernier, ok il remonte de 3,5 milliards mais il reste déficitaire.

  2. Comme expliqué dans l’article, l’action Facebook manque de stabilité, donc tant qu’il n’a pas vendu ses action il n’a rien gagné!

    Est-ce que si demain l’action perd 1$ on aura un autre article en carton de Florence pour nous dire qu’il a perdu 500 Millions en une journée?

    PS: Il y en a qui parlent pour ne rien dire, mais d’autres comme d’habitude qui écrivent des articles pour ne rien dire… J’en perd mes mots…

  3. C’est du virtuel tant qu’il n’a pas cédé ses actions. Je m’attendais à cela d’ailleurs vu le titre de la news : le terme « empoche » est extrêmement mal choisi…

  4. Si Mark comme à vendre, ça sera le signe d’une perte de confiance du dirigeant sur la capacité de l’entreprise à redresser l’action. Donc ça ferait effet domino et l’action baisserait de valeur.

  5. Bon arrêtez de prendre Florence pour une débile … Je pense qu’elle sait très bien comment fonctionne la bourse.
    La tournure de l’article était juste une figure de style, arrêtez de paniquer comme des puceaux boutonneux !
    Oui mark a perdu de l’argent, mais dernièrement il en gagne … ( même si le tout es déficitaire … )

    Fait chier de devoir expliquer des choses simples a des boulets …

  6. Par contre, je ne vois pas en quoi Mark respirerait mieux. Il a toujours bien respiré, il a même fait une très bonne affaire avec cette introduction en bourse.
    Avant, il possédait plein d’actions de son entreprise qui valaient virtuellement beaucoup d’argent, en effet, il n’aurait touché son fric qu’en revendant sa boîte. En attendant, il restait exposé à la chute possible de la valeur de son entreprise (cf Myspace) auquel cas il ne toucherait plus ces milliard virtuels.
    Mais grâce au miracle de la bourse, il a pu toucher (enfin son entreprise) des milliards de vrai dollars pendant que son entreprise vaut quelque chose. L’introduction à 38$ est un coup de génie, puisque Facebook ne touche finalement qu’une fois l’argent, au moment où elle vend ses propres actions, ceux qui ont perdu de l’argent, ce sont les milliers d’acheteurs de l’action.
    Evidemment, la chute de l’action entraîne une baisse de valeur de son portefeuille d’action, mais je pense que Mark est conscient de la faiblesse de son modèle économique et de la versatilité de l’économie numérique, il sait que Facebook à moyen terme va couler donc il empoche tout ce qu’il peut pendant qu’il le peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité