Curiosity, composés de carbone… Mais aucun signe de vie sur Mars

shutterstock_94976002 - extraterrestre

shutterstock_94976002 - extraterrestreIl y a deux semaines, la NASA parlait avec excitation d'une découverte qui allait entrer dans l'Histoire... et de se raviser rapidement. Qu'en est-il vraiment ?

Concrètement, un des principaux objectifs de Curiosity est de trouver du matériel organique sur la planète rouge.

En somme, de dénicher des signes de composés carbonés, éléments indispensables à la création de la vie.

Une telle découverte pourrait suggérer que la vie a certes quitté, mais aurait toutefois existé sur Mars. Les dernières nouvelles de la NASA dévoilent que Curiosity a découvert des traces de carbone, d’hydrogène et de chlore, techniquement capables d’interagir pour former des composés organiques.

Alléchant. Mais y-a-t-il de la vie sur la planète ? Absolument aucune, mais attendez une minute. N’oublions pas le point capital de cette histoire. Ces échantillons ont été testés au sein même du laboratoire de Curiosity (SAM). Le hic, c’est qu’il est impossible de savoir si ces particules sont issues de Mars ou si elles ne sont que des résidus ramenés de la Terre.

Donc, à l’heure actuelle, oui, il y a des matières organiques sur Mars… mais elles proviennent peut-être de la Terre. Des analyses complémentaires sont donc indispensables, les chercheurs sont en revanche plus que sceptiques, il semblerait qu’on ne puisse jamais vraiment savoir.

Sont-ce le reliquat d’une ancienne vie extra-terrestre ou des saletés terriennes ayant contaminé SAM ? Choisissez la solution qui vous aide le mieux à dormir… Au pire, nous n’avons ni avancé, ni reculé, et Curiosity n’a sans doute pas fini de nous surprendre !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[NASA]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Admettons que le carbone vienne de Mars, ça ne voudrait pas dire pour autant que la vie a pu se développer, il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu + un petit coup de pouce du destin à un moment donné.
    peut être que la vie peut se développer sur Mars et que ce coup de pouce n’a pas encore eu lieu…

    1. « du matériel organique » : Je pense qu’il faut le voir ici, en tant qu’outil nécessaire à la présence de la vie. C’est pourquoi on parle de matériel organique.

      De la même façon on parle de matériel génétique en biologie.

  2. Pfff c’est lourd à la longue, c’est pas la première fois que des erreurs de communication sont reprises et qu’on voit le joker  » pollution organique » sortir de la manche de la Nasa… Va falloir penser un jour à nous prendre pour des adultes responsables… Oui la vie ailleurs existe, du moins la probabilité inverse est égale à zero, aucun phénomène n’est un cas isolé dans l’univers, donc merde….

    1. @rashe De toute façon si on devait noter les erreurs de chaque article de NetMedia Europe (les sites en français) nous pourrions en faire un travail à plein temps. A force, il faudrait qu’on arrive à prévenir le patron. Il est peut être pas au courant qu’il surpaye ses employés aux vues de la qualité de leur travail.

      @all Je suis le seul à m’être exaspéré en voyant l’image d’extraterrestre associée à cet article ?

  3. Ah mince alors, ils ont oublié de nettoyer la sonde qui doit tester la présence de briques fondamentales de la vie avant de l’envoyer sur Mars. Ils sont vraiment trop con à la Nasa :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité