Facebook, sept jours pour agir !

7 jours pour agir - Facebook

7 jours pour agir - FacebookImportant ! Nous n'aurons peut-être jamais d'autre chance de nous exprimer sur les conditions d'utilisation de Facebook, puisque au sein de celles-ci, se trouve justement ce vote !

En réponse aux différents commentaires des internautes, Facebook propose une nouvelle série de conditions d’utilisation dîtes clarifiées, ainsi que de nombreux changements dans sa politique de confidentialité.

Il est encore possible de poser un avis sur ces modifications substantielles par le biais d’un vote désormais ouvert et qui se clôturera le 10 décembre. Les bureaux de vote virtuels vous tendent donc les bras, et aux vues du temps passé sur le réseau, un détour par la case ‘vote’ n’est pas inutile.

En effet, Facebook est dans l’ère de la Zuckocracie, si Mark est à la tête du royaume, nous, humbles sujets, avons encore notre mot à dire et peut-être pour la dernière fois.

Dans le cas très probable où moins de 30% du milliard d’utilisateurs du site ne votent pas et que la majorité ne rejette pas la proposition, Facebook va retirer la possibilité de droit de vote à destination de tout changement futur. Si plus de 30% votent, le verdict sera alors contraignant.

En plus de décider du sort du droit d’accès aux urnes virtuelles, les usagers sont appelés à accepter ou non le fait que Facebook puisse partager les (vos !) données avec ses sociétés affiliées, Instagram étant la principale.

Également sur le billot, la capacité du site à décider qui est en mesure de vous envoyer des messages privés et enfin, si les profils personnels peuvent être utilisés à des fins commerciales.

Vous avez donc 7 jours pour agir et pour vous exprimer sur l’avenir de la Zuckocratie avant qu’elle ne devienne une dictature !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En résumé il faut comprendre quoi ? J’ai lu les 20 premières lignes et je ne comprend toujours pas le langage juridique…
    Pour moi rien n’est clair aujourd’hui ni dans ce que propose FB pour demain !

  2. Bonjour,
    Je fais partie de ces personnes qui ont quitté ce réseau.

    Il y a un an j’ai choisi de clôturer mon compte. Le principe de FB : un type de « voyeurisme » nourrit par une partie de la population plus « exhibitionniste ». Cependant je dois l’écrire aujourd’hui, ne pas être sur FB est parfois handicapant. Pourquoi ? Malgré tout ce qui est dit il y a énormément d’informations qui circulent sur ce réseaux et uniquement sur ce réseau.

    Sous prétexe que les gens publient une information ils sont persuadés que l’on y a eu accès. Les gens sont PERSUADES que tu y es. « Comment tu n’es pas sur FB ??!! » La phrase que j’entends le plus « Mais t’as pas vu sur mon mur ??? »

  3. @Bparisnine, Faut vivre avec son temps. Le seul voyeurisme possible sur Facebook est celui que tu permet en mettant des choses plus ou moins personnelles sur ton compte.

    Vois ca comme le penchant virtuel des rideaux aux fenêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité