The Hobbit, un film à vomir ?

shutterstock_102206494 - vomir

shutterstock_102206494 - vomirCertains heureux élus ont pu assister au très attendu film 'The Hobbit' et les critiques sont tombées dans la foulée. Dans l'ensemble, le film est excellent, qu'on se rassure ! En revanche, il nous fait le coup du double effet Kiss Cool... en donnant l'envie de vomir.

Des scènes violentes ? Traumatisantes ? Du sang ? Et bien non, en cause cette lubie de Peter Jackson de projeter son film en 48 fps.

La version 48 fps devait monter d’un cran le réalisme, et diminuer les maux de tête principalement dus à la 3D. En effet, il faut savoir qu’un film traditionnel est diffusé en 24 fps, comprenez 24 images par seconde.

Cette nouvelle approche couplée d’un effet 3D saisissant n’aura pas eu l’effet escompté… Certains spectateurs ont fait un constat surprenant, amer… On parle d’étourdissement, voir même de nausée. On nage donc en plein mal de mer…

Bref, un temps d’adaptation semble nécessaire pour suivre ce préquel du Seigneur des Anneaux sans encontre ou sans se faire de bile. Ceci dit, aux vues de ce que va traverser Bilbo dans le scénario, on doit pouvoir supporter ce ‘petit’ désagrément nauséeux. Ça ne tient pas la comparaison.

De toute façon, à la question « où voir The Hobbit en 48 fps en France », nous vous répondrons… dans UN seul cinéma, le Pathé Quai d’Ivry, situé à Ivry-sur-Seine. Ce qui résout globalement le problème. Les aventuriers, les téméraires sauront donc où se procurer des sensations fortes.

MAJ : Voici la liste des salles disponibles !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[cinema.yahoo] – avec un hommage spécial à l’unique Bistouquette. 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. J’allais donner le même lien. Mais les journalistes Français n’ont aucune info et sont assez peu au fait des choses, surtout de la réalité technologique.

  1. « De toute façon, à la question « où voir The Hobbit en 48 fps en France », nous vous répondrons… dans UN seul cinéma, le Pathé Quai d’Ivry, situé à Ivry-sur-Seine. Ce qui résout globalement le problème. Les aventuriers, les téméraires sauront donc où se procurer des sensations fortes. »

    Ou alors les fans, ce n’est pas moi qui me déplacerait de la côte d’azur pour voir un film en 48fps!

  2. dites, les commentateurs, vous vous rendez-compte que vous vous plagiez les uns les autres?
    alors, pour tous ceux qui reprochent à gizmodo de pomper (volontairement ou pas) les news sur d’ autres sites, baaaah….. vous faites pas mieux;

    1. Si tu regardes l’heure à laquelle ont été postés tous les commentaires plus ou moins identiques, tu constatera que c’est plus ou moins la même heure, or, sur Gizmodo les commentaires mettent un certain temps avant d’etre publiés (au moment où j’ai écrit le mien, il n’y en avait aucun sur l’article).
      Je ne pense pas qu’on puisse parler de plagiat 😉

  3. Les gars, je ne suis pas sur, mais vous pourriez mettre encore 10 / 15 commentaires pour dire qu’il n’y a pas qu’un seul cinéma ? je crois qu’on est pas sur là !

    1. Faut peut être te mettre au courant qu’en plus d’une publicité aggressive ( merci adblock ), d’une application mobile minable, le module de gestion de commentaires anti spam de gizmodo, est une machine à gaz, qui affiche les commentaires plus d’une demie heure après l’avoir publié. Ce qui explique les commentaires qui se répètent. =)

  4. C’est une parodie d’article. Un titre aguicheur pour un contenu proche du néant, sans source citée.

    La source la voici : http://www.thesundaytimes.co.uk/sto/news/uk_news/Arts/article1170442.ece

    Et c’est loin d’être une « lubie de Peter Jackson », d’autres dans le secteur espèrent bien tourner en 48/60fps à l’avenir, dont un certain Bryan Singer et surtout James Cameron.

    Il faut savoir qu’avant la standardisation du cinéma et l’adoption des 24 sacro-saintes ips, ce framerate ne faisait pas l’unanimité :

    « While filming Annapolis in 1928, cameraman Arthur Miller received a wire from the studio to crank at 24 fps. He did so, and everyone complained that the speed slowed everything down too much- it was particularly noticeable in a dress parade scene of midshipmen.

     » Walter Kerr, in his brilliant book ‘The Silent Clowns,’ puts forward his theory: silent films were photographed at 16 or 18 frames a second, but projected at a rate closer to sound speed. ‘The result was not only faster than life, it was cleaner, less effortful, more dynamic.’  »

    http://web.archive.org/web/20110708155615/http://www.cinemaweb.com/silentfilm/bookshelf/18_kb_2.htm

  5. à parrot troll etc.: si vous regardez bien, tout ces commentaires ont étés écris en même temps. ça veux dire que personne n’avait vu d’autres commentaires.

  6. Ok on le saura qu’on a plusieurs salles capables de diffuser ce film en 28 fps et que les rédacteurs de l’article se sont plantés !!

    C’est fatiguant ces commentaires qui se répètent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité