WOW, le single minimaliste par excellence

WOW, le single minimaliste par excellence

WOW, le single minimaliste par excellenceLe minimalisme, ce courant de l'art contemporain basé sur le principe de l'économie maximale des moyens, s'est exprimé dans bien des domaines, mais rarement (jamais ?) en musique. Difficile même d'imaginer une musique minimaliste. Et pourtant, un artiste l'a fait: WOW est né.

WOW est un single, sur vinyle pour ajouter davantage de cachet à l’œuvre, possédant l’étonnante caractéristique d’être « l’enregistrement le plus minimaliste jamais enregistré » d’après son créateur, Carl Schild. Et pour cause, celui-ci contient une seule bande sonore, dans une fréquence ultra-basse, à la limite même de l’ouïe humaine.

WOW est donc une musique qui se ressent davantage qu’elle ne s’écoute. D’autant plus que, avec ses basses fréquences, le matériel sur lequel elle est jouée, influe énormément. Heavy Listening organisera une session d’écoute le 29 Février à Berlin. Sinon, comptez 33,33 $ pour vous offrir le vinyle et 33 333,33 $ pour l’édition spéciale, en argent, intitulée MOM.

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le minimalisme, ce courant de l’art contemporain basé sur le principe de l’économie maximale des moyens, s’est exprimé dans bien des domaines, mais rarement (jamais ?) en musique » – Pfffuii mais chapeau.

  2. Minimalisme, courant artistique basé sur l’économie de moyen.
    En musique, en cherchez mieux, on a Colonel Reyel, M Pokora, Diam’s etc.

  3. « à la limite même de l’ouïe humaine  » ? vous voulez dire Carla Bruni ou Vanessa Paradis ?

    J’ai pas écouté le morceau mais ça m’a l’air d’être encore un truc d’illuminé … un peu comme l’art contemporain non ? Sous couvert d’un truc hors de portée des esprits faibles (comme ça si tu ne comprends pas ben t’es un con) on se permet de vendre hors de prix des trucs qui ne demande aucun talent.

    De la musique (non du bruit en fait) faite avec des machines … on nous vend juste le résultat d’une expérience un peu foirée mais qu’il faut rentabiliser. Alors on appelle le marketing pour trouver un concept super hype top à la mode, un packaging mortel qui tue super moderne et on te vend ça un bras.

    La musique est là pour faire passer des émotions, pas pour enrichir je ne sais quel fumiste se prétendant artiste sous prétexte qu’il aligne des notes sur une partition.

  4. Alors la bravo, bel article!!

    Ah oui au passage, essayez quand meme de vous renseigner avant de publier, ca fait parti de votre boulot non?

    Comment oser publier de telles conneries, google vous connaissez? Ca peut aider.
    Quand à votre source, il est dit : « the most minimal record ever made ». D’une il faudrait verifier et ne pas relater aveuglement, de deux il n’est pas dit que la musique minimaliste n’existait pas.

    Cordialement.

  5. Précurseur absolu : Alphonse Allais :  » Marche funèbre pour les funérailles d’un grand homme sourd « . Les grandes douleurs étant muettes les exécutants resteront silencieux. La partition est vierge de note.
    In  » Album Primo-Avrilesque  » en 1897.

  6. En musique live, il y a mieux: « 3 minutes 30″ de John Cage, pour piano.
    Le pianiste est devant le piano et ne joue pas.
    Il y a 3 mouvements dans cette œuvre, et le tout doit durer 3’30 ».
    Minimaliste à souhait.
    Le piano Steinway de concert n’est pas indispensable, on peut utiliser un piano numérique, même si le son est moins réaliste.
    Par contre, avoir une salle avec une bonne acoustique ne nuit pas, le silence est de meilleure qualité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité