Internet, c’est plus petit qu’un pétrolier !

shutterstock_86802979 - pétrolier

shutterstock_86802979 - pétrolierInternet est un concept assez paradoxal, effectivement il est partout et nul part à la fois. Mais si nous devions mesurer la chose d'un point de vue physique, combien d'espace prendrait-il ? Quelle serait donc sa taille, son volume ?

Pour répondre à cette épineuse question, nous pouvons compter sur Randall Munroe de XKCD ! S’il y a finalement beaucoup de manières de quantifier les informations stockées sur le web,

Il est possible de fixer une limite maximale en utilisant le nombre de périphériques de stockage écoulés. Cette industrie produit aux alentours de 650 millions de disques durs par an.

En partant du principe qu’ils font en moyenne 3.5 pouces, cela reviendrait à 8 litres de disques durs par seconde. En accumulant toutes les dernières années de production de ces systèmes de stockage… on pourrait à peine remplir un pétrolier.

Dans cette mesure, on peut considérer qu’Internet en tant qu’espace physique est plus petit qu’un pétrolier.

Finalement, malgré le nombre de données brassées quotidiennement, ce n’est pas si impressionnant ! Evidemment, avec d’autres façons de mesurer, cela doit changer la donne.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[Whatif]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je reste sceptique, les datacenter sont pas équipés de disques de grande capacité mais par des disques SCSI 15000rpm…
    De plus, internet n’est pas composé que de disques, (voir la taille des datawarehouse) y a aussi du matériel autour, des routeurs, des tonnes de câbles…

    1. […]Internet est un concept assez paradoxal, effectivement il est partout et nul part à la fois. Mais si nous devions mesurer la chose d’un point de vue physique, combien d’espace prendrait-il ? Quelle serait donc sa taille, son volume ?[…]

      internet c’est avant tout le réseau interconnectant des machines, je trouve que le réduire au stockage nécessaire pour les données est un raccourci simpliste…
      => internet ne serait rien sans les câbles transatlantiques, les satellites, antennes et autres éléments d’interconnexion…

      […]S’il y a finalement beaucoup de manières de quantifier les informations stockées sur le web,[…]
      Si je réponds hors sujet, c’est que le titre est encore trompeur…

      On pourrai aussi voir la chose du point de vue du physicien nucléaire, si on enlève le vide entre les atomes pour arriver a la densité d’atomes du trou noir, la terre tient dans la main… 😉

  2. c’est gentil comme titre « Internet, c’est plus petit qu’un pétrolier ! » mais dans ce cas, ce serait bien de mettre un Super-Tanker (car je pense que dans la traduction, on n’a pas la taille du tanker…) et non un Cargo…
    https://www.google.com/search?hl=fr&client=safari&tbo=d&rls=en&biw=2039&bih=1231&tbm=isch&q=bateau+cargo&revid=2099088113&sa=X&ei=dmy_UNCsLcfatAbBlYCIAw&ved=0CFEQgxY
    si ça peut aider pour le futur !

    Florence ne doit pas connaitre le Havre.

  3. Si « Internet, c’est plus petit qu’un pétrolier ! » pourquoi mettre un porte container en illustration et pas un pétrolier justement… Je ne suis pas pointilleux mais il faut pas déconner quand même.

  4. Mais que vous est il passé par la tête, l’illustration montre un porte-container et non pas un pétrolier (ou tanker)!
    L’article n’a plus aucun sens!! je suis troublé voir désappointé. j’ai la nausée :-~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité