Médor au volant, vraiment?

74

Hmmm, il me semble que nos amis à quatre pattes que nous avons appris à connaître, aimer, et sans lesquels certains d’entre nous ne peuvent absolument pas vivre, pourraient bel et bien posséder prochainement une nouvelle casquette : au-delà de garder votre maison pendant que vous partez faire un tour en ville, il est probable qu’un jour votre brave toutou pourra au lieu de cela vous conduire en ville ! Vous avez bien lu : « vous conduire ». En effet, les deux derniers mois ont été particulièrement intéressants pour le dresseur Mark Vette qui a dédié tout son temps libre à enseigner à des chiens comment conduire un véhicule terrestre à moteur, alias une voiture. C’est ce que rapporte la station TV Néozélandaise, Campbell Live.

Cette initiative n’est pas (seulement) destinée à créer le Buzz sur Internet, mais fait plutôt partie d’une campagne menée par la New Zealand Society for the Prevention of Cruelty to Animals (SPCA), ou Société Néozélandaise pour la Prévention de la Cruauté Envers les Animaux, dans un effort pour « dissiper » certaines idées fausses concernant le sauvetage de personnes réalisé par des chiens. Christine Kalin, la PDG de SPCA Auckland explique que : « Parfois, certaines personnes pensent que parce qu’elles possèdent un animal qui a été abandonné par ses anciens maîtres, cet animal est en quelque sorte de « seconde classe ». Montrer qu’un chien abandonné est capable de conduire une voiture démontre ainsi à d’éventuels nouveaux maîtres, que même un vieux chien est encore capable d’apprendre ». On le sait bien : ça n’est pas au vieux singe que l’on apprend à faire la grimace. Pourquoi serait-ce différent avec des chiens ?

Ainsi, tous les chiens que vous apercevez dans cette vidéo n’ont pas le même pedigree que celui de toutous provenant d’un élevage de haut-standing pour animaux de compagnie, étant donné qu’il s’agit de chiens provenant d’un refuge. Mais apparemment, ils ont l’air d’être en mesure de savoir où vous voulez aller. Reste à voir s’il y a quelque part un frein d’urgence actionnable par le passager, juste au cas où Médor déciderait de passer le turbo… Et moi qui pensais avoir tout vu dans ma vie. Alors faites bien attention lors de votre prochain séjour en Nouvelle Zélande, car comme dit le dicton, « chien au volant, mort au tournant ».

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité