La « paix globale » demandée entre Apple et Samsung

Samsung Apple

La paix globale demandée entre Apple et SamsungLa bataille légale qui oppose depuis plusieurs mois les deux géants du monde du smartphone, Apple et Samsung, semble s'éterniser. A tel point que la juge de l'instruction ouverte en Californie du Nord en appelle à une "paix globale", profitable, selon elle, à l'industrie comme aux consommateurs.

Il y a quelques heures seulement s’achevait une énième journée d’appel à la court de Californie du Nord. Apple continue de réclamer l’interdiction à la vente de huit modèles de smartphone produits par Samsung qui, lui souhaite voir la sanction financière drastiquement diminuée, ou tout simplement rouvrir un nouveau procès.

La bataille d’aujourd’hui portait sur le calcul même de la sanction. Faut-il la considérer comme une somme de coûts à l’appareil ou l’appréhender à un plus niveau ? La question divise. Selon Samsung, l’un des membres du jury ne serait pas impartial, il faudrait renvoyer le jury et ouvrir une nouvelle instruction. Apple, de son côté, tente d’alourdir encore davantage la sanction financière…

Une véritable partie de ping-pong qui ne semble pas plaire au juge Lucy Koh. Il y a quelques semaines, Apple et HTC trouvait un accord de licence, une solution qui ne serait pas pour déplaire à la juge. Verra-t-on un jour cette « paix globale » ? Telle est la question !

[techcrunch]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi je voudrais une nouvelle appli Gizmodo pour Noël … C’est trop demander ? Vous avez mis tout votre budget dans vos « journalistes » d’investigation de classe internationale ?

  2. Avec le retard qu Apple a pris sur Samsung, je ne vois
    vraiment pas comment ils pourront garder leur popularité.
    Leur iphone est bien dépassé, leur AppStore pareil,
    L Ipad est aux limites d iOs, L envie de se libérer de
    Samsung et Google n a pas que du bon, avec Plan c est la
    claque pour un petit moment encore, leurs brevets sont
    tellement génériques que pour certains, s ils avaient passé,
    on aurait qu une sorte de tasses, qu 1 marque d écran plat,
    Une marque de Foene, 1 seule marque de bouteilles etc…
    Il fut un temps oui, mais maintenant sans nouveautés et
    sans pouvoir faire parler d eux avec leurs brevets je sais
    pas si c est viable…Cette Juge a du CRAN.

  3. « Bataille légale » ? Heureusement, ça aurait été ennuyeux si elle avait été illégale ! 😉
    Je pense que l’auteur voulait dire « bataille juridique ». Mais on aura tous compris. :-)

  4. Cet iPhone a peu de chances d’être à la traine :

    – il est le plus léger des flagships du marché avec pourtant selon toute évidence un processeur sur base Arm A15, soit le plus puissant du marché actuellement (le S3 est sur base A9).

    – le GPU selon toute évidence aussi, est celui de la PSP Vita. Là encore, aucun concurrent ne peut rivaliser.

    – La finition semble laisser toute la concurrence sur place et serait même supérieure à celle de l’iPhone 4S selon tous ceux qui l’on eu en main (Bajarin et Munster par exemple)

    – C’est le seul écran-incell sur le marché, SRGB qui plus est. Une colorimétrie très améliorée encore et qui devrait permettre à cet écran de rivaliser avec celui, remarquable à priori, du Lumia 920. Mais le S3 et son écran Amoled Pentile aux couleurs flashy peut aller se coucher (Wozniack aime bien le flashy, c’est son droit, mais ce n’est pas une qualité la colorimétrie délirante)..

    – C’est le seul appareil à gérer le Wideband (la voix en HD)

    – La partie photo, déjà excellente, a été encore améliorée : le déclenchement est encore plus réactif de 40% (alors que l’iPhone 4S était déjà une référence sur ce plan), verre saphir sur l’optique, un capteur avec une meilleure sensibilité ISO et légèrement plus grand. Ceci dit sur ce point le Lumia doit être un cran devant malgré tout avec son ouverture à 2,0, une optique à priori supérieure et son système de lentilles flottantes pour aider à la prise de photos en basse lumière. Mais le S3 là encore…circulez…

    – Le Blutooth de l’iPhone 5, comme pour le 4S, est à la norme 4.0, les concurrents ayant une norme de retard. Cela a d’énormes indicences sur la qualité des périphériques, qui peuvent ainsi être beaucoup plus autonomes.

    – Le plus léger du marché (presque 100 grammes), plus fin en moyenne que ses concurrents, alors qu’il est pourtant le plus rapide.

    Bref, la supériorité de la concurrence, c’est en rêve hein. Mis à part le NFC et la taille brute de l’écran, l’iPhone 5 est sans doute à nouveau une référence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité