Ils veulent remplir le ventre des soldats blessés avec de la mousse durcissante

darpa mousse soldat hemorragie

Stabiliser un soldat blessé et l’extraire d’un champ de bataille est vital. Mais avec des blessures internes, préparer un blessé pour le transport est extrêmement compliqué. C’est pourquoi la Darpa a mis en place un programme qui a développé une mousse injectable capable de stopper les hémorragies et de stabiliser les organes.

La mousse, qui est en réalité un polymère polyuréthane, est injectée dans un patient via deux liquides différents. Quand ils se rencontrent et se mélangent dans la caivité abdominale, ils grossissent jusqu’à 30 fois leur volume originel et se solidifie pour arrêter l’hémorragie et maintenir tout en place jusqu’à ce que des soins médicaux puissent être administrés. La mousse peut être retirée facilement par un chirurgien en moins d’une minute, habituellement en un seul bloc qui laisse très peu de fragments derrière.

Lors des tests, la mousse a stoppé des hémorragies sévères internes jusqu’à 3 heures, avec 6 fois moins de perte de sang pendant cette période. Le taux de survie pour les patients au bout de 3 heures est passé de 8% à 72% quand la mousse était administrée. Come quoi, ça ne sert pas qu’à isoler nos maisons. [Darpa via Technabob]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est exactement ce que j’ai pensé en lisant l’article, il n’empêche, le concept était vachement intéressant, cependant, je ne pensais voir ce genre d’invention que d’ici a une 20aine d’années, au moins (/joie)

  1. Bien sur les mecs, je suis persuadé que la darpa a attendu de voir Halo pour se dire : « tiens, ça serait génial comme concept »

    et ensuite, en 3 mois, ils ont conçu le produit… vu que Halo – Forward unto Dawn est sorti en octobre…

  2. Et si la solution pour sauver des vies, ca serait d’arreter d’aller faire les couillons a la guerre ? Combien de temps pour que darpa ou autre developpe un tel projet ?

    1. Ca peut aussi sauver des vies sur la route, dans les chantiers, pour les gens en général qui risquent d’être blessés, comme les policiers et aussi les gens qu’ils arrêtent…
      … Pour faire la guerre, il suffit d’avoir un peuple/pays/groupe qui décide de foutre la merde. Pour faire la paix, il faut être deux, ou très très fort pour imposer une trêve. Ou encore d’avoir massacré totalement l’ennemi, ce qui est pratiquement impossible du côté des nations technologiques qui au contraire se font fort d’épargner autant que possible les civils. (Sauf si un jour on dérape entre possesseurs de l’arme atomique, ce qui est passé près plus d’une fois, les missiles soviétiques à Cuba étant l’affaire la plus connue.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité