Test : Google Nexus 10

Google Nexus 10 - Gizmodo Test

Google Nexus 10 - Gizmodo TestGoogle a fait des émules en lançant sa gamme de Nexus. Si l’iPad a la suprématie côté tablette, il va sans dire que la Nexus 10 faisait office de concurrent sérieux et d’autant plus qu'elle est estampillée de la griffe du constructeur Samsung. Voyons ce que cette petite a dans le ventre, place au test.

C’est quoi ?

Clairement annoncée comme l’iPad killer, il fallait que la Nexus 10 assure sur la question de son hardware. De dimensions 264 × 178 × 90 mm, elle pèse précisément 604 grammes. La Nexus 10 sera vendue 399€ dans sa version 16Go, 499€ dans sa version 32Go. On vous a collé la phrase au futur, car à l’heure où sont rédigées ces lignes, la tablette est en rupture de stock sur le Google Play Store !

Dans les entrailles de cette Nexus 10, on retrouve un écran de résolution de 2 560 x 1 600 pixels, un processeur dual-core Samsung Exynos cadencé à 1.7 GHz, un GPU quad-core, 2 Go de RAM, ou encore 16 ou 32 Go de mémoire interne.

Aussi, on retrouve un port microUSB, un port microHDMI, du WiFi (mais pas de 3G ni de LTE), un capteur arrière de 5 megapixels, un capteur frontal de 1.9 megapixels, 2 haut-parleurs frontaux, une batterie sensée tenir 9 heures de temps en lecture vidéo, la gestion du multi-comptes ainsi que la gestion de la technologie Miracast (une alternative au AirPlay d’Apple).

C’est pour qui ?

Inutile de préciser que cette petite n’est pas été forcément été façonnée en priorité pour le fanboy roulant sous Android 4.2. Elle est destinée à tous ceux qui recherchent une alternative aux solutions d’Apple ou qui veulent tenter une première expérience de qualité avec une tablette tactile.

Elle sera idéale pour quiconque évolue sous un environnement Android avec par exemple un Nexus 4 ou une Nexus 7. N’oublions l’adjonction du multi-comptes avec Android 4.2, ce qui en fait également une tablette familiale ou pratique pour une colocation.

Pourquoi c’est bien ?

  • Si les moins aguerris ne verront qu’en cette Nexus 10 une tablette de plus dans le méandre des offres disponibles sur le marché, son design tout en rondeur est différenciant et prompt à faciliter la prise en main. Si la finition plastique ne sera pas au goût de tous, elle adhère facilement à la main ce qui améliore l’ergonomie générale.
  • Les haut-parleurs sur le côté et non pas à l’arrière de l’appareil ? Là nous avons juste envie de crier à la logique la plus implacable. La Nexus respecte ceci, ce qui offre un son audible, ample et puissant. Si ce n’est qu’un détail, niveau design, cela lui donne encore une touche différente de la concurrence.
  • Loin de jouer la surenchère à outrance, cette Nexus est indéniablement puissante. Son processeur dual-core cadencé à 1.7GHz et soutenu de 2 Go de RAM procure une fluidité sans égal pour les tâches traditionnelles. Les benchmarks sont dithyrambiques, cette tablette en a dans le pantalon.
  • Nous n’allons pas nous voiler la face, son prix est évidement attrayant. La tablette est un gadget, un objet de luxe qui justifie un prix certes élevé, mais en deçà de la concurrence. Nous sommes donc face à un dispositif qui jouit d’un excellent rapport qualité/prix et qui propose une expérience utilisateur particulièrement riche. Force est de reconnaître que les autres tablettes sous Android ne procurent pas telle satisfaction.
  • L’écran est impressionnant, avec sa résolution de 2560 × 1600 pixels, 300 ppi, 4 millions de pixels, c’est mieux que le dernier iPad avec ses 264 ppi. Oui, cet écran nous fait un peu baver et les adeptes de jeux ou de visionnage de vidéos (1080p) ne seront pas déçus. Très immersif. C’est un argument de poids et d’autant plus en considération de son prix. Net, lumineux et extrêmement mince, il parait réellement solide, le rendu des couleurs est équilibré et il est protégé par une couche de Gorilla Glass 2.
  • Jelly Bean 4.2 en natif fait bien sur partie des avantages. Celle-ci devrait profiter rapidement des mises à jour Android puisqu’elle fait partie de la gamme Google. Concrètement, c’est un Nexus, et donc de l’Android pur, sans ajout intempestifs ou fioritures.
  • A la pelle, vous disposerez d’une application qui vous permettra de créer des panoramas à partir de photos, de profiter de la gestion du multi-comptes et d’un clavier option swype. Ajoutons, l’implémentation de widgets sur l’écran de verrouillage, les interactions au sein des notifications ou encore de la technologie Miracast Wireless Displays (Wi-Fi 802.11n), permettant de permuter l’affichage de la tablette à la télévision

Pourquoi ça aurait pu être mieux :

  • Aucune tablette ne peut être parfaite et cette Nexus 10 ne dérogera pas à la règle. Commençons par le design, qui sera au goût de certains, mais pas foncièrement du notre. S’il a le mérite d’être différenciant, le design tout en rondeur ne nous sied pas vraiment
  • On lui trouve un petit air de Galaxy Tab… la touche Samsung sans doute. Bref, parler design revient à parler chiffons, chacun verra midi à sa porte. La finition plastique de l’arrière de l’appareil est en revanche incontestablement rayable.
  • Tatillons que nous sommes, le mot Nexus gravé de façon gigantesque au dos de la tablette est un peu surfait. Un brin tape à l’œil, criard…
  • Côté écran, bien qu’exceptionnel, nous avons noté quelques soucis de visibilité à cause de reflets. Le contexte reste des plafonniers de bureau plus intenses, un soir sombre d’hiver. Il faut donc relativiser.
  • Entre puissance et autonomie, Google aura fait son choix… La batterie laisse à désirer, surtout quand on sait que Jelly Bean 4.2 est conçu pour partitionner au mieux les tâches afin de pérenniser l’autonomie.
  • Le site anandtech.com a mené toute une batterie de tests sur la Nexus 10 en s’aidant du logiciel de benchmark GLBenchmark 2.5 : rares sont les fois où les terminaux de Google arrivent à faire mieux que les iPhone et iPad de dernière génération, toutefois, le prix n’est pas le même et  l’usage, la Nexus n’a pas (du tout) à rougir.
  • Le dual-core Exynos 1.7 GHz  est performant, toutefois il accuse un peu le coup avec les jeux graphiquement lourd. Ca saccade un brin par moment, notamment avec le mouvement d’objet en 3D. Si vous n’êtes pas un hardcore gamer vous ne verrez pas la différence et une MàJ future pourra sans doute régler le souci.
  • Pour le coup, cela tient en quelques mots : « le petit port microSD est attendu par sa Nexus 10 en caisse trois ». Oui, finalement 16 ou 32 Go de stockage, c’est un peu léger si ce n’est pas extensible, tout le monde n’est pas adepte du Cloud, loin s’en faut. Si en plus elle dispose d’un port HDMI, pourquoi ne pas pousser le vice avec un slot microSD.

Ça nous a étonné :

  • La batterie des tablettes, n’est toujours pas amovible. Non pas que ce soit dramatique, mais Samsung n’est pas adepte de l’unybody, on aurait pu espérer voir cette première sur la Nexus 10.
  • A quoi bon s’éreinter à inclure un APN 5MP et de la NFC, ce ne sont pas des options particulièrement utiles sur des tablettes. Que celui qui ne s’est jamais moqué du touriste prenant une photo avec une tablette jette la première pierre.
  • Plutôt que de regrouper les paramètres et les notifications ensemble dans un désordre  anarchique, ils ont été séparés. Un glissement à droite pour afficher la colonne les paramètres et à gauche, les notifications. Simple mais brillant surtout si l’on ajoute une notification LED RVB.

Et alors, j’achète ?

Vous aimez Android, vous aimez la puissance, foncez acheter cette tablette qui vous satisfera sans commune mesure (NDLR : encore faut-il la trouver dans le commerce !). Jelly Bean jumelé à la Nexus est extrêmement cohérent, plus simple, plus intuitif, sans conteste un duo de choc.

Les applications pour tablettes se développent très rapidement sous Android, et ne sont pas un réel frein. L’OS a suffisamment prouvé sa valeur pour que les dev’ jettent leur dévolu dessus.

Pour regarder des vidéos, naviguer sur le web, visualiser des  images, pratiquer un casual gaming, c’est tout simplement la meilleure tablette Android et à 400 euros. Pour les gamers purs et durs, la Nexus 7 est plus pertinente, non pas pour la taille mais car elle intègre un Tegra 3, qu’elle supporte Jelly Bean 4.2 et qu’elle coûte 200 euros.

Question OS, si on compare, beaucoup diront que ce ne sont que des changements subtils, seulement ils s’additionnent pour proposer un appareil alléchant. Franchement, les specs sont tout simplement monstrueux pour une des tablettes haut de gamme les moins chères du marché. C’est un fait, le Nexus 10 est là pour voler vos coeurs.

no images were found

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une belle arnaque
    Pas de port SD alors qu’elle n’a que 16 ou 32 gb
    Pas de GPRS ni de EDGE Pas de carte SIM
    compatible 4g???
    Pas de stabilisateur pour les vidéo Appareil photos à la ramasse Pas de java
    Un CPU surestimé et un GPU inférieur à ce que propose la concurrence
    la résolution d’écran à seulement 30 ppi de plus que l’ipad 4 c’est insignifiant et ces porcs de google ose faire passer ça pour une révolution
    Les fanboy google lobotomisé ont descendu l’ipad pour beaucoup moins que ça et là tout d’un coup parce qu’il y a nexus dessus la tablette devient overbooster
    Mais c’est dans ces moment là qu’ont voit qu’elle marque à réellement lobotomisé le grand public

    1. Effectivement on voit quelle marque lobotomise qui quand on voit ton post…

      Pas de port SD alors qu’elle n’a que 16 ou 32 gb -> Ça c’est clair, faudrait qu’ils arrêtent avec ça pour les Nexus c’est lourd…

      Pas de GPRS ni de EDGE Pas de carte SIM compatible 4g??? -> Osef sur une tablette…

      Pas de stabilisateur pour les vidéo Appareil photos à la ramasse Pas de java : -> Osef de l’APN, s’ils avaient pu virer celui à l’arrière et baisser le prix ou mettre un slot micro SD ça aurait été encore mieux…

      Un CPU surestimé et un GPU inférieur à ce que propose la concurrence -> Mais grave elle est à peine au dessus d’un Nokia 3310 !

      la résolution d’écran à seulement 30 ppi de plus que l’ipad 4 c’est insignifiant et ces porcs de google ose faire passer ça pour une révolution -> Non ils ont juste voulu se la jouer à la apple. Et c’est n’importe quoi des résolutions pareilles sur ce genre de produit, à part plomber les perfs et vider plus vite la batterie ça sert pas à grand chose… du 1920 aurait suffit

      Les fanboy google lobotomisé ont descendu l’ipad pour beaucoup moins que ça et là tout d’un coup parce qu’il y a nexus dessus la tablette devient overbooster -> C’est surtout les rageux comme toi qui pensent ça.

      Bref avis mitigé sur cette tablette, ils auraient du prendre la base de la Nexus 7 pour en faire une version 10′. A part la taille elle est plus intéressante…

    2. Mdr.. Je suis mort de rire. (Déjà tu est fan de la xbox, qui est juste une arnaque de la part de microsoft, enfin bref)

      Je suis d’accord pour la slot micro sd.. c’est dommage.. Mais le prix est bas sa peut se pardonner mais quand on voit un ipad 4 200euro de plus sans slot micro sd..
      Pour le Processeur tu m’as fait rire inférieur a la concurrence.. c’est un Arm cortex A15 la future génération de de microprocesseur, en gros c’est le même que l’iphone 5 mais sur-cadencé. Alors renseigne toi avant de parler :)
      Pas de java (normal mais bon..) Appareil photo on s’en fou royal.
      Pour ce qui est des 300ppi c’est car apple fessaient les beau avec leur rétina, c’était leur argument de vente. Au moins ils on a égalité ce n’est plus un critère de choix.
      J’espère avoir répondu a t’es arguments :)
      (Désolé pour les fautes d’orthographes !)

  2. Passant outre les fautes dans l’article…

    C’est quoi des jeux de hard core gamers sur tablette? J’ai du mal à trouver autre chose que Angry Birds et consorts dans les Androïd markets et autre Google app market…
    Il y doit bien y avoir des jeux graphiquement beaux, mais lesquels sont des hits incontournables dignes d’égaler les meilleurs hits console/PC du moment?

  3. Mon histoire : j’ai reçu une première NExus 10 suite à ma commande (je suis un chanceux) sauf que je l’ai renvoyé pour fuite de lumière sur l’écran. Google m’en a donc renvoyé une en échange et elle était en pire état que la première.
    Vous n’avez pas l’air d’avoir constaté le moindre souci de ce genre dans votre test? Pouvez-vous me le confirmer? Cela me donnerait confiance en un éventuel rachat!
    Pour ma part voici mon avis :
    – Point positif : belle finition ,bon rapport qualité/prix, fluidité et réactivité au RDV, possibilité d’utiliser un cable OTG et l’appli Nexus Media Importer pour importer des photos, vidéos etc. Il lit les vidéos HD et surtout écran épatant en terme de résolution
    – Point négatif : les fuites de lumières et encore des fuites de lumière, dans le noir lorsque je visionne un film, je ne vois que ça et c’est pennible! Durée de la charge complète : 6H pour moi!!
    Des photos des fuites ici : http://doublemandco.blogspot.fr
    Conclusion :
    – un bon rapport qualité prix mais attention aux défauts de production des premières versions! J’ai donc demandé un remboursement, que j’attends toujours et j’attendrai un retour au stock convenable pour en reprendre une (en espérant que les problèmes de fuites soient résolus)

  4. Voici mon humble avis de heureux propriétaire N10, et en réponse à Xbox720.

    En effet l’autonomie de la tablette peux être un point faible, personnellement, en jouant, lire ou autre activité en offline comme par exemple regarder un film que j’ai téléchargé du play store (on peut le look aussi en streaming sur le cloud) ou un .mkv 1080p DTS de mon pc (l’appareil est reconnu automatiquement comme une clé usb et suffit de faire copier/coller pratique ^^) et bien je desactive le wifi et hop autonomie augmenté un max ^^.

    On en entend rarement parler sur les tests et comparatifs c’est dommage mais je tiens à souligner le voyant lumineux qui lui à l’image du Nexus One, est très pratique. Placé sous l’écran, il clignote en bleu en cas de notification FB, Blanc pour gtalk et peut être configuré pour les applis etc… les vibrations en cas de réception mail bref.

    Pour l’instant je n’ai pas eu de probleme de stockage avec ma 32g, cependant l’usb est host donc avec un OTG, mémoire extensible. (Clé usb sur mon porte clé et hop 32-64g de plus^^)

    Pour les plaintes au niveau du GPRS etc… le format N7 est plus pratique à transporter et une version 3g peut se comprendre, sur la N10, personnellement c’est plus une tablette maison, ou travail pour des présentations donc sous couverture wifi. Cependant j’ai crus comprendre qu’une version 3G sortira peut être. Petite astuce : A defaut de payer 1 abonnement mensuel 3g tablette (en plus de votre forfait tel), pour les besoins d’appoint d’internet, mettez votre smartphone en mode Hotspot wifi et connectez votre tablette à cette dernière, de plus en plus d’opérateurs l’autorisent.

    Problème avec Java ou autre ? Bah sur Play store tu peux telecharger un autre navigateur, perso chrome à un soucis avec flash sur certain site (à pallier à l’avenir avec une MAJ) en attendant j’utilise Firefox et tout marche nickel et je dirai même qu’il est pas mal du tout comme navigateur tab.

    Appareil photo à la ramasse ? Je demande à voir… pour les photos d’appoint c’est amplement suffisant, apres si tu veux faire photo de paysage très poussé c’est pas un réflex en effet. Mais vu la logique d’une tablette c’est compréhensible.

    Concernant l’esthetique (plastique, trop ronde, « Nexus » écrit sur le dos ? et la pomme ? ), qui est le principal critère pénalisant cette tablette sur les comparatifs, tests à défaut de points négatifs réellement concrets, j’estime que chacun voit midi à sa porte est chacun à ses propres goûts. Pour ma part je la trouve vraiment très belle.

    Donc pr une N10 sans 3g, excellente résolution sans ralentissement, performance, simplicité/practicité à moins de 500€ c’est bon plan !
    Hâte de connaitre les accessoires officiels pour la tab qui vont sortir !!

  5. « A quoi bon s’éreinter à inclure un APN 5MP et de la NFC, ce ne sont pas des options particulièrement utiles sur des tablettes. Que celui qui ne s’est jamais moqué du touriste prenant une photo avec une tablette jette la première pierre. »

    La réponse a ton étonement est simple : faire de la réalité augmenté. Une caméra arrière de bonne facture permet plein de délire et de traitement sur l’image qui peuvent rendre l’intéraction utilisateur plus réaliste. Ok aujourd’hui, ca pilule pas encore mais c’est que le début.

  6. la nexus 10 une bonne m…… et ça se vend bien, le prix peut être ??
    autant la TF700 sans ce clavier inutile à la classe ça c’est AFFREUX !!!
    écran haute résolution mais pas du TFT donc fuite de lumière 😀 ahalalaa on en a pour son argent même ma touchpad a un écran au dessus sans la résolution 😉

  7. je ne suis pas d’accord au sujet le l’appareil photo, cela permet de flasher les codes QR et d’utiliser la réalité augmentée et programmer une étiquette NFC est beaucoup plus agréable avec une tablette qu’avec un smartphone.
    et puis moi, j’en est hyper besoin avec mes élèves, voir mon projet : http://technocodes.eklablog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité