Test : Peugeot Connect Apps

208

208Lancé depuis la fin du mois de novembre, le Peugeot Connect Apps est une plateforme connectée à internet via 3G, conçue pour les véhicules de la marque au lion. Après avoir découvert ce système d'infotainment grâce à Jean-Paul Durand, le responsable du projet (notre interview est à lire ou relire ICI), nous avons pu le tester récemment.

Il y a quelques jours, la marque au lion nous a prêté une belle 208 pour tester son nouveau dispositif connecté. Il s’agissait en l’occurrence d’une version 5 portes, dotée d’un moteur diesel 1.6L e-HDi de 115 ch, émettant 99 grammes de CO2 par km et du troisième niveau de finition (Allure), pour une valeur totale de 20 050 euros. Nous avons parcouru près de 200 km pendant lesquels nous avons découvert et manipulé le Peugeot Connect Apps.

Comment ça marche ? 

Ce système fonctionne sur tous les véhicules du constructeur français équipés d’un ordinateur de bord (disponible dès le deuxième niveau de finition sur la 208) et d’un port USB. Il se présente sous la forme d’une clef 3G, que l’on branche directement à l’automobile et utilise le réseau de Bouygues Télécom. Le principal avantage de ce dispositif est qu’il marche dans 17 pays en Europe (pas de surcoût hors de France donc). Quant au prix du pack, il est de 350 euros la première année, puis de 109 euros par an ensuite (à noter d’ailleurs, que le renouvellement n’est pas tacite, chaque conducteur doit s’adresser à Peugeot via Internet, ou via l’ordinateur de bord pour prolonger son abonnement). Si le tarif nous a paru élevé au début, à l’issue de l’utilisation du Peugeot Connect Apps, nous nous sommes rendus compte qu’il était finalement relativement correct, sachant que grâce à ce système le conducteur n’a plus besoin d’acheter de GPS, de guide michelin ou encore de coyote, puisque tout est déjà intégré à la voiture. Il s’agit donc d’un investissement au début, mais à partir de la deuxième année, le coût est inférieur à 10 euros par mois.

apps dans 208 main

Prise en main

Il convient avant tout de parler de l’ordinateur de bord et surtout de sa position. Intelligemment, Peugeot l’a placé plus haut qu’une console centrale classique. Ainsi le conducteur peut récupérer des informations plus facilement lorsqu’il conduit, en gardant un oeil sur la route et l’autre sur le système. Du moins en théorie. Effectivement, les constructeurs ont tendance à affirmer que ces appareils ne déconcentrent pas les usagers de la route, car certaines fonctionnalités sont bloquées ou parce que la prise de renseignements est rapide et brève, mais en réalité l’attention est parfois trop portée sur l’écran. Résultat, il peut arriver de dévier de sa trajectoire ou de freiner un peu tardivement. Ce n’est sans doute pas aussi dangereux que l’utilisation d’un téléphone, néanmoins mieux vaut être prudent et manipuler l’écran au feu rouge, ou avant de partir. D’autant plus que Peugeot n’a pas souhaité intégrer de commande vocale, privilégiant le tactile.

MurApps_208_FR_Page1

Mais revenons-en à la prise en main. Malgré quelques difficultés lors des premières minutes d’utilisation, elle s’avère assez rapide. L’ordinateur comporte trois boutons, un pour le volume, un pour aller d’une page à l’autre (GPS, musique/radio, Peugeot Connect Apps et informations concernant la voiture) et le dernier pour rejoindre le menu principal. Tout le reste se gère au doigt. Pour éviter justement que le conducteur ne quitte la route des yeux trop longtemps, chaque bouton tactile est assez gros, Peugeot, nous l’avait dit en avril, la facilité d’utilisation a été plus favorisée que la précision. Le résultat est d’ailleurs convaincant. On regrettera néanmoins, un léger manque de fluidité, nous aurions aimé que l’ordinateur réagisse parfois plus vite. Quant à l’interface, est assez triste, mais comme elle est facile à utiliser nous ne serons pas trop sévères sur ce point là.

L’utilité du Peugeot Connect Apps

Pour l’instant dix applications sont proposées par Peugeot. Michelin Trafic tout d’abord qui, comme son nom l’indique, permet de connaitre les conditions de circulation n’importe où en temps réel. Carburant est un service servant à trouver une station service à proximité. Ce dispositif communautaire donne la possibilité à chacun d’actualiser les tarifs pour que tout le monde puisse les connaitre. Ainsi le conducteur peut se rendre dans la station la moins chère. Parking fonctionne de la même manière, il est possible non seulement de connaitre le tarif de l’heure mais aussi de savoir s’il reste des places disponibles. Des classiques comme les Pages Jaunes, le Guide Michelin ou encore Michelin Voyage (informations touristiques) sont aussi intégrés. L’intérêt de toutes ces applications à l’exception de la première évidemment, est que la navigation est intégrée. Ainsi, il suffit d’appuyer deux ou trois fois sur l’écran selon les situations pour obtenir immédiatement l’itinéraire à suivre pour s’y rendre. Enfin, la firme au lion propose la météo, dismoioù (une application communautaire de localisation de points d’intérêts) et Via Michelin, un dispositif – spécialement conçu pour la 208 – de calcul d’itinéraires.

MurApps_208_FR_Page2

Nous sommes loin des magasins d’applications pour terminaux mobiles, sauf que toutes sont utiles. L’aspect communautaire est par ailleurs intéressant, puisque le Peugeot Connect Apps ne va cesser de s’enrichir grâce aux utilisateurs. Enfin comme nous le disions précédemment, la navigation dans les applications est bien pensée, même s’il est préférable de les utiliser quand le véhicule est à l’arrêt.

Les plus

  • Utilité réelle de toutes les applications
  • Champ d’action très large (17 pays en Europe)
  • Pas de renouvellement tacite de l’abonnement
  • Intégration de l’ordinateur bien pensée
  • Prise en main assez rapide
  • Applications communautaires
Les moins
  • Manque de fluidité et temps de réaction un peu long
  • Interface peu esthétique
  • Le choix de privilégier le tactile et de ne pas intégrer une commande vocale est contestable
  • Un abonnement de plus à payer
  • Peut déconcentrer le conducteur

Et alors ?

Malgré quelques défauts de jeunesse, qui espérons-le seront rapidement corrigés par le constructeur, le Peugeot Connect Apps démontre son utilité au quotidien. Les applications sont certes peu nombreuses, mais elles ont chacune un réel intérêt. Si l’ordinateur pourra déconcentrer le conducteur lorsqu’il roule, le fait que toutes les actions puissent être effectuées en deux ou trois clics maximum limite finalement les dangers. Enfin le prix, sera peut-être un obstacle pour certains, mais ce dispositif d’infotainment regroupe de nombreux services. Par ailleurs, il évoluera au fur et à mesure, avec des mises à jour ou encore l’ajout d’applications supplémentaires par exemple. Après environ 200 km, le bilan est donc positif.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quel intérêt de passer encore à la caisse lorsqu’on utilise un Galaxy Note ou un ipad (par exemple), qui une fois relié au bluetooth font la même chose en 4X plus beau, rapide et complet ? Feraient mieux de se bouger dans d’autres domaines, comme par exemple l’envois d’information sur son device.

    Genre : Pression des pneus, température, agenda d’entretien…

  2. Pauvre france… Comment perdre 90% du marché en s’isolant doublement : Système et réseau.
    Sans parlé du fait que c’est déjà largué avant d’exister.

  3. Cela fais 3 a 4 semaines que j’ai une clef Apps Peugeot 208, mais pas de contrat……
    Plein de gens sympas en hotline , mais personne ne peus m’aider….il Faudrais juste le contrat qui va avec….
    Je suis dans l’est à Mulhouse et ils sont pas au courant non plus…
    Au secours……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité