James Bond, trop violent et déconseillé aux enfants ?

shutterstock_3118418 - james bond

shutterstock_3118418 - james bondIl existe des études pour toute sorte de sujets, aucune raison que James Bond soit une exception, bien au contraire. Malgré le flegme anglais, il faut se rendre à l'évidence, l'agent secret est de plus en plus violent.

A chaque époque, ses moeurs. Manifestement la nôtre est plus que jamais propice à la castagne et ce n’est pas Bond qui prouvera le contraire.

Voici donc le constat de l’université Otago basée en Nouvelle-Zélande. La méthode n’est pas des plus rébarbatives puisque les chercheurs ont visionné les 22 films de 007 (sans Skyfall) et ont classé les différentes brutalités en deux catégories. A savoir que par brutalités, on sous-entend toute action intentionnelle de blesser autrui.

  • Les violences légères (bousculades, gifles)
  • Les violences sérieuses (coups, attaques armées, graves blessures, meurtres)

En cinquante ans, James prend de plus en plus de libertés et ne lésine pas sur le permis de tuer. Si le quota de petites agressions n’a pas évolué, les sévices plus virulents ont carrément triplé.

Pour l’anecdote  le moins violent est l’opus Vivre et laisser mourir de 1973, à contrario Quantum of Solace de 2008 n’est pas un exemple à suivre…

Le hic ? James Bond est le héros de tous et les chercheurs s’inquiètent de l’impact de cette violence sur les plus jeunes. La crainte principale étant une désensibilisation envers les faits de violence ou les comportements agressifs.

Reste à savoir où s’arrêtera cette escalade de la violence. De nos jours, qui s’attend à voir un James Bond doux comme un agneau ? Au pire, on verra sans doute les  futurs opus estampillés d’une pastille ‘interdit aux moins de 18 ans’.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ah bon ? Je crois pas qu’il soit si facile d’en juger. Mais je suis assez d’accord avec toi, bien que je pense que laisser un gamin passer ses soirées devant des films/jeux vidéos violents soit un bon moyen d’en faire quelqu’un de pas très malin.

  1. Sans rire ? James Bond pour tous ? Les livres de Ian Flemming n’étaient pas tout public que je sache. Il faut surtout arrêter d’emmener les enfants voir n’importe quoi au cinoche. Il y a une vague de films de JB qui ont popularisé la série, mais à trop s’ouvrir à tous on perd son âme. Il suffit de voir la pauvreté de certains films avec Roger Moore ou la série déplorable avec Pierce Brosnan. Franchement… Les derniers JB sont violents certes, mais ils sont réservés à un certain public, d’un certain âge.

    Lors de la séance de Skyfall à laquelle je suis rendu, il y avait des petits de 7-8 ans grand maximum, il ne faut pas couver les enfants certes, mais pas être totalement idiot au point de les emmener voir un film que l’on sait violent et pas adapté à leur âge. Je ne pense pas que ça demande un effort intellectuel astronomique de la part de leurs parents. Et quand bien même, il y a un dialogue à instaurer en famille entre parents et enfants, expliquer les films, expliquer la violence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité