MàJ : L’Oppo Find 5 officialisé

Oppo Find 5

Oppo Find 5Le smartphone Find 5 d'Oppo a été officialisé un peu plus tôt que prévu. Et à première vue, il jouit de caractéristiques solides, lui permettant de se placer dans le haut du panier des terminaux basés sous Android.

Oppo vient de détailler les caractéristiques techniques du Find 5, son dernier smartphone en date. Le constructeur chinois nous indique que le mobile va disposer d’un écran 5″ (résolution 1 920 x 1 080 pixels, 441ppi), d’un processeur quad-core Snapdragon S4 Pro cadencé à 1.5 GHz, de 16 Go de mémoire interne, de 2 Go de RAM, d’une batterie lithium-ion de 2500 mAh, d’un capteur arrière de 13 megapixels (capture vidéo 120 fps et compatibilité HDR), des GPS, DLNA, d’un gyroscope, d’une boussole, d’un capteur de lumière ainsi que d’Android non pas 4.2, mais 4.1. Ce qui n’est déjà pas si mal que cela !

Reste à savoir s’il saura facilement trouver son chemin à l’international ! Pour le moment, il est annoncé pour le début de l’année 2013 au prix de 499$ !

no images were found

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sexy, mais bon le fait que ça a été conçu et développé en Chine me pose des problèmes de confiance quant à la sécurité des données…
    Donc c’est juste hors de question, dommage !

    1. J’ai un zopo h6000 que j’ai commander en chine il fonctionne très bien et concernant la sécurité des données, je l’ai rooté pour avoir le full contrôle sur mes appli et la mémoire du tel est chiffrée et demande un code d’accés en plus du pin au démarage. Donc non perso je vois pas le problème.

      1. Rooter ton tel ne suffira pas (au contraire), et même changer d’OS (cyanogen ou autre) ne m’inspirerait pas confiance non plus. A partir du moment où les puces sont de conception (j’ai bien dit conception) Chinoise, pour moi ce n’est qu’un keylogger et rien d’autre. Et ce n’est pas de la parano, ce genre de tel pourrait justement aider le glorieux régime à savoir QUI ils veulent suivre, puis les suivre à la trace. Fastoche.

  2. Plutôt sympas , et je vois pas ou est le problème niveau données ??? À ce que je sache aucun o.s ou hardware dans l’écosystème des smartphone n’utilise un cryptage permanent . Cest Equivalent aux autres smartphones ça c’est sur !

    1. Je ne veux pas que le gouvernement chinois lise mes textos, mails, sache où je vais, écoute mes conversations (au téléphone ou le reste du temps), et voit ce que la caméra pourrait voir. De plus mon métier est dans l’innovation, ce qui fait de moi une cible potentielle. Déjà que j’ai limite confiance en Google (qui est tout de même soumise au droit Américain), là c’est hors de question.
      En terme de cryptage, ma nexus 7 est entièrement cryptée. Si j’avais un téléphone sous Android 4.2, je pourrais faire pareil (enfin je crois)

      1. arrête tout ce que tu fais ( tu es surveillé ) repasse au 3310 et ne sors plus de chez toi. la terre entière veut ta peau et surtout les chinois qui vont t’enlever . hey mec redescend, drogue toi ou arrête… mais la c grave.

      2. je taff dans informatique et tlm doit laisser le téléphone hors de la salle dans certaines réunions même le chef pour des questions d’écoutes et surtout il est interdit d’installer skype sur les pc . donc non il y a des politiques de sécurité dans certaines entreprises plus grande

  3. Après crypte ou pas , si une personne ou une organisation qui en as les moyens veut intercepter des données , à partir du moment qu’elles se trouvent sur un terminal « connecté » personne n’est à labris ! Enfin bref tout ce que je voulais dire c’est que c’est pas moins sécurisé qu’un terminal Apple ou autre , la preuve en est les udid fuitees sur le net .

  4. @Facedepoulpe
    Je suis d’accord, si quelqu’un est déterminé à avoir les infos sur quelqu’un, il les aura. La personne lambda n’a rien à craindre, et les services secrets doivent faire des checks de temps en temps sur des gens au hasard pour profiler et sérieux ça me dérange pas, c’est quasiment le contraire d’ailleurs.
    C’est juste que je préfère un terminal conçu par une société régie par la loi Américaine qu’un produit conçu (et j’ai bien dit conçu, hein) par « La Chine ».

    @benya:
    Nan mais t’as pas compris en fait:
    Ce serait parano de ma part de croire que je vais me faire hacker en particulier. Je suis un citoyen lambda parmi beaucoup d’autres.
    MAIS. Il est trivial d’imaginer un tout petit algo qui tournerait en tache de fond sur les mobiles Chinois, et qui détectent des mots-clé dans tes textos (et surtout mails)
    Ah tiens, ce mec parle beaucoup de rendez-vous et réunions, on va juste voir dans quel domaine il bosse
    Ah tiens, il travaille chez un sous-traitant d’un industriel dont on est client, intéressant
    Et là un petit ping est envoyé à quelqu’un du glorieux régime pour regarder tout ça…
    Tout automatisé, trivial à implémenter. En fait c’est Google AdWords, mais pour les Chinois.
    A partir de là c’est le début de la fin : Ecoutes de ton micro pendant que tu es en réunion (pratique, ils ont ton calendrier), une petite photo par heure si le téléphone n’est pas dans ta poche, redir automatique de tous tes mails contenant des mots clé importants, petit rootkit sur tous les ordis à partir duquel tu charges ton téléphone, etc…
    L’espionnage industriel tout automatisé. Cool, non?
    Parce que bon leurs pratiques ne sont pas exactement un secret…
    http://it.slashdot.org/story/12/12/04/234242/the-trouble-with-bringing-your-business-laptop-to-china

  5. meh a raison, je bosse dans une entreprise du domaine militaire et on nous sensibilise beaucoup sur la discrétion à adopter en dehors de la vie professionnelle. Le truc ce n’est pas qu’on est suivis en permanence par des espions chinois, russes ou américains.
    Le truc c’est que tu ne sais pas qui est à portée d’écoute et que si tu parles avec un collègue dans le métro, du projet sur lequel tu bosses, avec un peu de malchance, une personne de la concurrence peut entendre ce que tu dis et obtenir quelques infos. Pour peu que ce soit une personne mal intentionnée, cela pourrait entrainer ensuite des actions plus invasives pour en savoir davantage.
    L’espionnage industriel est bien souvent issu de maladresses de ce type (le gars qui laisse son PC en oubliant de verrouiller sa session etc …).

    Pour en revenir au terminal, ce qui me gène c’est que les normes de qualité en Chine ne sont pas encore au niveau européen ou américain. Du coup je me pose des questions sur la qualité finale du produit (pas de l’OS puisqu’on est sur de l’Androïd), sa durée de vie, sa résistance aux chocs, son autonomie et surtout du service après vente (y a t-il un revendeur en France pour assurer les réparations ?)

    1. Entièrement d’accord avec Djudju, dans ses formations pour cadres dirigeants, la DCRI (renseignements intérieurs) explique les milles et une façon d’obtenir de l’info en tendant simplement l’oreille ou en profitant d’un moment d’inattention. Mais ça reste du piratage low-tech.
      En ce qui concerne le high-tech, meh, tu dois savoir vu que tu bosse à priori dans une industrie sensible en terme d’innovation, que quelque soit l’endroit ou soit fabriqué ton gadget, un code malicieux pourra y être greffé. Une OS, où qu’il soit développé, reste la propriété de son créateur qui ne mettra pas les sources à disposition d’un quelconque comité pour valider qu’il est « safe ».
      Tu parles des états-unis, as-tu lu le Patriot Act? Cette super loi qui permet aux services de renseignements américains d’accéder à n’importe quelles données stockées sur le territoire. Que tu cryptes tes communications avec une clé 256bits ou non, ça ne changera rien, si quelqu’un de compétent s’intéresse à toi, t’es piégé, sauf si tu t’appelles Neo et que tu as pris la pilule rouge.
      Tout ça pour dire, seul le bon sens protège des indiscrétions !

  6. Je pense intimement que le gouvernement Chinois n’en a ABSOLUMENT rien à foutre de tes sms, mails et conversation téléphonique. Sauf si tu travaille au gouvernement dans un secteur protégé ou que tu es agent secret !!!!

    De plus la loi informatique et liberté passe aussi par les smartphones. Donc il y aura des tests et contrôles obligatoires avant la vente de ce téléphone en France.

  7. Non pas de risques la chine est une démocratie très soucieuse du droit et du travail des ses citoyens, c’est bien connu la Chine ne fait pas du dumping pour inonder la planète de produits made in junkland mal conçus voir dangereux, la Chine n’est pas number one au palmares du cercle très fermé des producteurs de contrefaçon de masse.

    Entièrement d’accord avec @Djudj, pas certain que, normalisation, certification, ISO, DEEE, etc, fassent partie du cahier des charges…

    Locavore

  8. Vous saviez qu’il y a des micro espions dans les suppositoires japonais ? ^_^ nan sérieusement je pense que la parano est un peu poussé quand même ( sans être méchant bien sur ) , quitte à pousser le bouchon , autant ne rien acheter comme matériel électronique et le fabriquer soit même , supprimer internet de son quotidien , parler au téléphone en utilisant une langue inconnue du reste des terriens , mettre le feu à ses excréments après chaque repas etc etc ….. Amoins d’occuper un poste vital à la société ou être une personne de pouvoir dans une multinationale pas de quoi s’inquiéter par les produits chingchong

  9. Un peu de lecture sur l’actualité peut faire comprendre que les materiaux « conçus » en Chine sont potentiellement dangereux.
    Comme il l’a été dit, la Chine et surtout les entreprises liées de près ou de loin au gouvernement laissent des portes ouvertes dans leurs produits à de l’espionnage.
    http://www.latribune.fr/technos-medias/20120719trib000709979/telecoms-les-chinois-huawei-et-zte-agents-d-espionnage-en-europe-.html
    Il est peut être à notre humble niveau de parano (sauf peut être Meh ou des gens dans l’innovation – un des principaux terrain de jeu des espions chinois avec les militaires et entreprises stratégiques), mais il est intéressant de poser le débat.
    Je n’ai pour ma part aucun « risque » à être espionné, mais par principe, je n’acheterai jamais un produit conçu en Chine ni n’installerai des OS modifiés en Chine, type MIUI

  10. Rien à cirer perso d’être pister, surveillé ou je ne sais pas quoi. Je ne suis pas président ni agent secret. Donc il y a peu de chance que je sois espionné. Et quand bien même si c’était le cas, et bien ? C’est cool on me voit, on m’entend on m’écoute youpie !!! Et donc ? ça change quoi à ma vie ? Rien.

    Et oui je ne suis qu’une personne lambda dans le monde, je n’ai pas de dossier ultra secret à cacher (rires).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité