Amendes salées pour Orange et SFR

SFR

SFRSacré mic-mac que voici : Orange et SFR ont été tous deux condamnés à de lourdes amendes par l'Autorité de la concurrence, pour pratiques anticoncurrentielles. Et c'est plus compliqué qu'il n'y paraît !

D’un côté, on retrouve Orange, écopant de 117,5 millions d’euros d’amende. De l’autre, SFR, qui s’en sort un peu mieux, avec 65,7 millions d’euros d’amende. Le montant de ces amendes sera reversé à l’Etat. Les opérateurs venant d’être condamnés par l’Autorité de la concurrence pour pratiques anticoncurrentielles, suite à une plainte déposée par Bouygues Telecom en 2006.

Pour quelles raisons ont-ils été aussi lourdement condamnés ? Et bien, pour avoir commercialisé durant plusieurs années des offres permettant aux clients de leurs réseaux de s’apeller entre eux en usant de numéros favoris, ne décomptant pas le temps octroyé sur leurs forfaits. A l’époque (entre 2005 et 2008), le tout illimité n’était pas encore en vogue !

L’Autorité de la concurrence a tranché, et a décidé que ce genre de pratiques ont « freiné la concurrence », et même mise en danger. Bouygues Telecom, qui ne disposait pas de 20% de parts de marché à cette époque, avait été « obligé » de sortir un forfait Neo très intéressant pour le consommateur, mais l’ayant obligé à multiplier ses coûts.

En somme, les opérateurs semblent avoir été condamnés pour avoir tenté de favoriser l’utilisateur. Logique ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[lexpansion]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sur le site les numeriques ce sont des milliards d euros et personne ne remarque que c est une bourde monumentale de quelqu un qui ne sait pas de quoi il parle.

  2. Imaginez ce que va prendre free quand il vont se rendre compte qu’il vendent à perte pour récupérer les clients qu’ils ont perdu par ce que ces dernier ce sont rendu compte que etre un client beta est pas forcement super interessant même apres avoir cassé les prix

    1. La vente à perte n’est pas interdite pour un fabricant ou un fournisseur. Elle l’est seulement pour les revendeurs.

      Quant à mon tel Free, il se porte bien, merci pour lui. Par contre, sur le tel du boulot, on a perdu la 3G toute l’après-midi hier….mais c’est sans doute la faute de Free

  3. Hé voilà comment on freine le progrès… Hallucinant…
    IBouygues n’avait qu’à le faire aussi, ils auraient gagner des clients… SFR et Orange ont payé pour avoir fait mieux que bouygues… Incroyable.

  4. je ne suis pas stratège et au risque d’être passé pour un grand candide, s’il est autorisé de faire ce que ces deux fournisseurs ont fait sous pretexte que cela bénéficie aux consommateurs,cad vous et moi, demain, un autre hard discounter (chinois, indien,américain ….) viendra sur le marché pour particper à la curée avec free. Qlq conséquences :
    -super on paye moins cher,ah les escrocs ils nous ont plumés pendant des année. C’est mérité !
    -c’est moins cher mais ce n’est pas fiable. Normal le service a un prix. Ce prix fait la marge mais aussi des emplois.
    -Orange et Sfr finissent (comme Lucent en ce moment) par couler.Au bout qui va devoir mettre la main au portefeuille ? Nous !
    Etant un geek qui a aussi le souci de mettre quelque chose dans l’assiette de mes 4 enfants, je culpabilise de faire aussi parti des malins qui allons naturellement vers le moins cher, en tenant le discours  » z’ont qu’à être aussi moins chers » tout en étant concient que je contribue au sciage de la branche sur laquelle nous sommes assis.
    Je rêve d’un monde des affaires ou les fournisseurs et fes consommateurs soient respectueux d’une certaine éthique, les échanges plus équitables et durables. C’est de l’utopie non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité