Renault Twizy, et maintenant la version utilitaire

Twizy vitres

Twizy vitresTesté depuis peu par les sapeurs pompiers et exploité par plusieurs entreprises comme Orange, le Renault Twizy est amené à évoluer encore. La preuve la firme au losange envisage de concevoir une déclinaison à vocation utilitaire. 

En effet, dans un entretien accordé à nos confrères britanniques de Auto Express, Stephen Norman, directeur marketing de Renault, a confirmé l’information :

« Nous voulons faire davantage avec le Twizy. Nous voulons plus de modèles. Si vous annonciez que nous allons proposer une version utilitaire, vous ne seriez pas très éloignés de la vérité. »

Difficile d’imaginer l’allure de ce véhicule, même si on peut penser que la marque au losange pourrait en fait supprimer le siège arrière pour libérer plus d’espace. Le véhicule serait alors un utilitaire dédié à un usage très urbain et à des livraisons de petits colis contrairement au Kangoo ZE, déjà vendu par le constructeur.

[AutoExpress]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Je ne cesse de sortir l’argumentation à chaque billet sur la voiture électrique, car il y a toujours un clampin qui n’a lu aucun de ces billets pour dire que je n’argumente pas. Aujourd’hui c’est toi le gros clampin, félicitations.

        Nous disions donc :
        L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
        A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
        Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

        En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ca ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

        (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

  1. la voiture que tout le monde (journalistes, politiciens et people..) louange dans les médias mais que personne parmi eux n’a dans son garage.. lol

    voiture pas rentable pour une entreprise entre le coût de la batterie, l’autonomie et la qualité des plastiques dont la durée de vie laisse perplexe.. à part pour EDF, je ne vois pas.

    pour les promenades le long des plages, dans des sites touristiques/naturels de bords de mer ou le silence est de rigueur, je ne vois toujours où cette auto a un vrai attrait financier pour un particulier, ni pour un professionnel. un scooter étant bien plus efficace pour un court trajet.

    les utilitaires diesel ont encore de belles années d’eux.

  2. Ahhh, les idées reçues : c’est bien français ça …..

    Signé : un utilisateur de twizy avec 10000 kms au compteur, et qui ne regrette absolument pas son choix

  3. @GROS (on se demande quoi pour le coup ^^ un truc en trois lettre commençant pas C peu être?)

    Déjà, insulter les gens dans tes commentaires ne te mets pas à ton avantage.

    Laisse moi te dire qu’avec ta version étriquée des choses, nous n’irions pas très loin, et nous serions encore au cheval.

    De plus, les énergie renouvelables commencent à prendre de plus en plus d’importance, sans parler des progrès à venir concernant les batteries, la consommation des moteurs électriques, les coûts de productions, durabilité, etc).
    Enfin, l’arrivée des véhicules électriques a pour autres avantages de réduire la pollution atmosphérique, sonore dans nos villes.

    Pour conclure, même si les premiers modèles ne sont dépourvus d’inconvénients pour l’heure actuelle, l’usage d’un véhicule électrique est la meilleurs solutions pour un usage citadin, ne t’en déplaise !

    1. Bonjour à toi, mon clampin du jour ! 😀
      Il est illusoire de croire que les énergies renouvelables pourront se substituer au pétrole, surtout dans un monde qui est de plus en plus gourmand en énergie.
      Je te propose de visionner la conférence de Jancovici à l’Ecole Normale Supérieure : il explique plutôt pas mal les défis énergétiques auxquels nous allons être prochainement confrontés, et le doux rêve que représente le tout renouvelable. Si tu ne l’as jamais vue, je pense que tu ne perdras pas ton temps, tu verras c’est très intéressant : http://youtu.be/ujMeB7irXcs

      Bonne journée. 😉

      PS : même si j’affirme que le véhicule électrique est une aberration, soyons bien clairs : je n’encourage pas non plus la consommation des énergies fossiles, bien au contraire.

  4. @GROS, la voiture électrique n’est pas une abbération. Grâce à une voiture avec batterie intégrée (sans location donc), t’économises. C’est plus cher à l’achat mais entre payer 10€ pour 1000km ou payer 100€ pour la même distance, le choix est vite fait. Ca pollue plus certes, mais pour le particulier c’est plus rentable que les voitures thermiques

  5. Le débat sur la voiture électrique doit exister. Moi je suis pour la voiture électrique qui ne charge pas l atmosphère en CO2. Par contre me déplacer en voiture électrique parce que c’est silencieux, ça fait futuriste, là je suis moins d’accord. Pour ma part, je fais un max de déplacement à pieds, à vélo ou en transport en commun. Je peux le permettre car je vis seul et avec _une famille là c un autre débat.
    Il est vrai qu’une voiture électrique c’est la finalité de la consommation d’énergie que l’on souhaite. Comment produire assez d’électricité pour que tout le monde puisse se déplacer confortablement d’un point A à un point B. Se déplacer et se chauffer et produire des objets et des services.
    Pour l instant, la voiture électrique est un argument commercial.

  6. Assez daccord avec toi Gros mais que proposes tu?
    Je me renseigne actuellement sur « l’energie libre » tout simplement basée sur les forces magnétiques, qu’en penses tu?

Répondre à Homer Dalor Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité