THQ, l’éditeur de Darksiders et Saints Row, placé en faillite

THQ

THQLa triste saga THQ n’en finit pas. Depuis longtemps, l’éditeur américain connaissait de sérieux problèmes financiers. Il y a deux jours, une nouvelle étape a été franchie : THQ s’est placée sous la protection de l’état américain, pour ne pas tomber en liquidation judiciaire.

Et plus précisément, THQ est désormais sous la protection du “chapitre 11” du code américain des faillites. L’équivalent chez nous de la procédure de sauvegarde de l’entreprise, permettant à une société de geler les dettes, même s’il n’y a pas de redressement ou de liquidation judiciaire. Dans un message posté sur le site officiel de THQ, Jason Rubin, son président, affirme que cette étape n’est certainement pas la dernière, rappelant que deux ans plus tôt, c’était MGM, aujourd’hui distributeur de The Hobbit et Skyfall par exemple, qui se plaçait sous la protection du “chapitre 11”.

La patron précise en outre avoir signé un accord avec un fonds d’investissement, Clearlake Capital Group, pour le financement des quatre studios de développement internes du groupe (Voliton, Vigil, Relic et THQ Montreal), le maintien des marques (comme Darksiders, Saints Row, WWE, UFC, Company of Heroes, Space Marines, etc.), ainsi que des jeux en développement externe chez Crytek, Obsidian, Turtle Rock, 4A Games et South Park Digital Studios. L’histoire ne s’arrêtera donc pas là. Même si THQ n’en ressortira certainement pas indemne…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dur, dur…
    Déjà que leurs ventes sont mitigé, leur dernier Triple A, Darksiders 2, n’a même pas son directeur artistique d’origine, donc les fans et Gamer affûté l’ont boudé.
    Sans parler des versions WiiU.

  2. C’est clair que ça fait cher aujourd’hui 70€ pour un jeu, quand on sait qu’il sera à-75% au pire 1 an plus tard sur steam (voire à -90% sur Amazon.com) mais merci à ceux qui se ruinent pour jouer, on aurait pas ces prix minis si vous aviez pas rentabilisé le jeu avant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité