Combien d’employés corrompus dans les Apple Store américains ?

Apple Store

Apple StoreL'enquête a été menée par nos collègues de Gizmodo.com, et fait état de certains employés d'Apple Store situés aux Etats Unis, corrompus jusqu'à l'os (enfin... presque). Depuis, l'affaire a suscité de nombreux remous.

Nos collègues de Gizmodo.com ont eu l’occasion de recueillir bon nombre de témoignages de la part d’employés et d’ex-employés d’Apple Store au pays de l’oncle Sam. Et bien souvent, les confidences n’ont pas été de celles qu’on aurait voulu entendre, surtout si l’on a pour habitude d’apporter ses produits Apple en réparation dans les boutiques officielles !

Reçus via mail, via Skype aussi, ces témoignages évoquent de sérieux travers dans les Apple Store du Southeast, de Tennessee, de Californie, du Massachusetts, du Canada, du Maryland, du Michigan, de New York, du New Jersey, ou encore du Texas.

Bref, le dossier semble solide. Alors autant prendre les choses à bras le corps, et commencer à relater les confidences qui nous ont été faites.

La destruction de produits : dans de nombreux cas, ont été évoquées les habitudes du personnel, et même parfois des managers, à brusquer les produits stockés dans les réserves. De l’iPad balancé au sol jusqu’à ce que son écran cède à l’iPhone pris pour un ballon de football de luxe.

Passons rapidement sur les cas vol et d' »échanges douteux » (un employé explique qu’il ne faisait même plus attention à son iPhone, sachant qu’il pourrait de toute manière en récupérer un autre d’un claquement de doigts) ou encore sur la façon dont les terminaux rapportés, iPad ou iPhone par exemple, voyaient leurs photos examinées à la loupe (surtout lorsqu’ils étaient rapportés par de jolies jeunes femmes). L’un des employés explique par mail que nous serions étonnés de connaître le nombre de jeunes femmes aimant prendre leur poitrine en photo.

Aussi, il est question de certains « Genius » (vous savez, ceux qui vous accueillent aux Genius Bar, lorsque vous rapportez du matériel dans un Apple Store) qui s’amusaient à échanger les pièces d’un Mac par exemple, pour les remplacer par d’autres pièces moins chères, pour ensuite revendre leur larcin et récupérer une petite commission sur le tout.

Le dossier complet va être à consulter ici. Est-ce pour autant étonnant ? Pas vraiment. Est-ce simplement inhérent aux Apple Store ? Sans doute pas. Loin de là, même.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :