La politique de confidentialité du Père Noël

shutterstock_119353741 - Père Noel

shutterstock_119353741 - Père NoelLes conditions d'utilisation et autres politiques de confidentialité sont au coeur des débats de 2012. Avez-vous songé à regarder les petits lignes de vos cadeaux de Noël ? Car en effet, P. Noël a aussi ses propres revendications.

‘Santa’s Privacy Policy‘ est un classique McSweeney paru en 2010 et depuis, Papa Noël n’a pas fait d’updates, sa politique de confidentialité est donc toujours d’actualité.

C’est évidemment une plaisanterie, et qui plus est plutôt bien conçue. Comment le Père Noël sélectionne-t-il les enfants qui auront ou non le droit à un cadeau ? ADN, empreintes, analyse d’écriture… Vous ne regarderez plus jamais vos lettres comme avant…

« Nous obtenons nos renseignements à partir d’une grande variété de sources. La majeure partie provenant de lettres – non sollicitées – envoyées au Père Noël par les enfants du monde entier. Il s’agit principalement de demande d’articles spécifiques qu’ils aimeraient recevoir pour ledit Noël.

Souvent, ces lettres transmettent des informations supplémentaires, comme l’espoir de l’enfant ou ses rêves, combien ils aiment le Père Noël, et qui de leurs frères et sœurs sont de sales gosses.

Les lettres fournissent également un autre élément important, les empreintes digitales. Nous croisons ces données avec les informations gérées par les organismes suivants, FBI, CIA, NSA, Interpol, MI6, et le Mossad. Si nous trouvons une correspondance, l’enfant va directement dans la liste dites des vilains.

Nous récoltons également un échantillon de salive issu du rabat de l’enveloppe. Nous l’utilisons afin d’établir l’identité génétique de chaque correspondant et de rechercher une prédisposition génétique à la malice.

Une analyse de l’écriture est effectuée dans le cadre d’un bilan complet de la personnalité du postulant. Elle indique également les progrès de l’enfant et son niveau de développement intellectuel en fonction de son âge.

Une fois nos informations pleinement complétées, elles sont inclues au fichier ‘Santas’. Elles permettent de savoir quels enfants sont bien élevés, ceux qui sont elf-phobiques, sujets  à des problèmes de sphincter, et enfin ceux qui aiment tirer la barbe du Père Noël.

Les copies numériques de photos prises avec les différents «Pères Noël» sont automatiquement envoyées à notre base de données pour une évaluation plus poussée, avec une attention toute particulière si les enfants pleurent. »

Et oui, finalement nous pouvons nous estimer heureux d’avoir eu quelques présents à Noël.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[boingboing]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité