Le cerveau catégorise les choses que nous voyons

Le cerveau catégorise les choses que nous voyons

Le cerveau catégorise les choses que nous voyonsLe cerveau a toujours été une machinerie complexe. Depuis que l'Homme s'intéresse à son corps, il est au centre de bien des interrogations. Encore aujourd'hui subsistent un grand nombre de questions. La mémoire, par exemple, a encore moult secrets à révéler. Des chercheurs viennent de trouver de nombreuses réponses.

C’est à Berkeley, Université de Californie, que des chercheurs ont décidé de concentrer leurs recherches sur la gestion de la mémoire des objets et des actions par le cerveau. Pour ce faire, ils ont placé 5 cobayes dans une machine à IRM et leur ont présenté deux heures de bandes annonce de films.

Les IRMs ont ainsi permis d’analyser les flux sanguins, les chercheurs ont ensuite pu faire les corrélations avec ce qui était présenté au même moment au cobaye. Parmi les 30 000 « zones » du cerveau, ces chercheurs ont ainsi pu une carte de ce qu’ils appellent l' »espace sémantique ».

Historiquement, les scientifiques s’accordaient à penser que le cortex visuel était la région dévouée à ce genre de mémoire, mais il semblerait bien aujourd’hui que ce ne soit pas moins de 20% de notre cerveau qui se retrouve en charge de notre mémoire visuelle. Une telle connaissance pourrait évidemment permettre, par exemple, de meilleurs traitements et une meilleure modélisation d’intelligence artificielle…

Les chercheurs de Berkeley ont mis la carte à disposition ici.

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Svp gizmodo, une mise a jour s’impose pour l’appli iphone, je posterais ce commentaire sur tous les articles si j’y arrive :-) faite comme moi les gens si vous en avez assez d’une appli demodé, sans charme et pas/plus adapter a l’iphone.

  2. Sans blague ces imbéciles viennent de s’apercevoir que le stockage d’une image prend plus d’espace que celui d’une mot ou d’un concept….ça vaut le coup d’avoir un doctorat, mais cela n’implique pas que nous nous servons plus des images pour notre mémoire que le son ou l’odeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité