Faire du cognac avec un iPhone, c’est possible !

Alambic

AlambicSouvenez-vous de la publicité pour le smartphone d’Apple : Il y a une application pour tout sur iPhone. En voici encore un excellent exemple : avec ce mobile, il est aujourd'hui possible de contrôler un alambic et de produire du cognac (à consommer avec modération, évidemment !).

L’histoire est rapportée par le quotidien régional La Charente Libre. Deux entrepreneurs spécialisés dans les chaudières à bois automatiques proposent aux viticulteurs une application pour iPhone (compatible iPad, bien sûr) pour distiller de l’alcool. Dérivée d’une autre appli servant à contrôler à distance une chaudière, elle fonctionne en corrélation avec un module installé au coeur de l’alambic et connecté à Internet. Ce module reçoit et transmet les informations de distillation.

Un producteur de Cognac a joué le jeu. Il renseigne chaque jour les données sur l’application qui les transmet à l’alambic. Une fois le cycle commencé, le module surveille la distillation et, si un problème survient, il envoie une alerte sur son smartphone. Il n’est pas encore possible d’intervenir à distance, pour une question de sécurité. Aujourd’hui, il est le seul à avoir été convaincu, mais l’initiative est assez amusante pour être notée.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [La Charente Libre]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne me prononcerai qu’après dégustation!!!
    Après je comparerai avec le breuvage effectué grâce à l’application développée pour les appareils Android
    Et là seulement je pourrai faire une leçon aux différents fanboy!

  2. Euh, votre appli là, elle est pas pour faire du Cognac mais de l’eau de vie 😉
    Je doute qu’elle puisse gérer le vieillissement ^^

  3. Putain votre vidéo qui se lance à chaque chargement de page c’est casse couille.

    Ca fait plus de 5 ans que je vous suit tout les jours. C’est devenu de la merde. Désolé d’être grossier, mais vous avez été trop gourmand avec votre recherche constante du clic, de la statistique, du refresh de page, de votre appli iphone de merde, de Ben et ses articles à chier, des articles doublons, des articles troll, des articles aux titres trompeurs/racoleurs/à clic. Les articles sans fond, ni contenu, des articles pour un tweet random dont on s’en fou, des articles sans sources, des articles bourrés de tags useless, qui nous obligent à regarder ou pointe le lien à chaque fois, vu qu’on pense que c’est en rapport avec l’article, mais non… des vos méthodes SEO, de la publicité ultra casse couille, mais genre vraiment casse couille sévère, de votre galerie d’image à chier qui force le refresh ( putain quoi, un plugin wordpress c’est pas la misère à installer quoi, surtout pour un site qui se veut « geek »), de vos deal ebuy club quotidients, du fait que vous utilisez le nom de gizmodo, comme si c’était vous, alors que vous n’avez rien à voir qualitativement, et je suis même pas sur qu’ils savent à quel point vous avez sali leurs noms ici.

    Et pourtant, j’en ai baver, j’était là tout les jours malgrès la descente aux enfers , j’ai voulu y croire jusqu’au bout, de pouvoir retrouver la période ou lorsque que l’on informait le rédacteur d’un article d’une erreur, il y’avait un retour de l’auteur dans les commentaires. Aujourd’hui, même si une bourde immonde est lachée dans un article, c’est pas grave, l’auteur est déjà sur un autre article, ( probablement un doublon en plus). Et respect à toi Ben, d’avoir changer ta dizaine de tournures de phrases dans un même article ( firme de cupertino, société californienne etc etc etc etc , par ‘Samsung’, et ‘Apple’, histoire que j’ai l’air d’un con avec mon commentaire qui n’as plus de sens pour un lecteur qui tomberait aujourd’hui sur mon commentaire, sans que tu signale le moindre changement. Quelle maturité !

    Bref, vous perdez un lecteur qui était là tout les jours, et qui faisait tourner le lien à tout ses amis, dès qu’un article l’interessait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité