7000 euros de bonus pour les véhicules électriques en 2013

Autolib

Les nouveaux barèmes des bonus et malus écologiques sont applicables depuis le 1er janvier 2013. Principaux changements, une aide plus importante à destination des conducteurs souhaitant acheter un véhicule hybride ou électrique et une taxe pour toute voiture émettant plus de 136 grammes de CO2 par km. 

En octobre dernier, après quelques débats mouvementés et plusieurs revirements de situation, les députés ont finalement voté les nouveaux barèmes écologiques. Applicables depuis mardi 1er janvier 2013, ils ont été largement critiqués par l’Union Européenne, par les écologistes mais aussi par l’Automobile Club Association, qui dénonce des mesures excessives dans la mesure où plus d’un acheteur sur cinq sera concerné par la hausse du malus.

Or les usagers de la route sont déjà fragilisés par l’augmentation du prix des carburants note l’ACA. Résultat les constructeurs pourraient en pâtir au moment même où leurs ventes s’effondrent : en 2012 le marché de l’automobile français a reculé de -13,9% par rapport à 2011, soit moins de 1,8 millions de voitures vendues, du jamais vu depuis 1997.

Toujours est-il que les nouveaux barèmes vont largement favoriser les acheteurs de véhicules électriques, avec une aide de 7000 euros, et les acquéreurs d’hybrides avec un bonus de 5000 euros. Dans le même temps, ils vont contraindre les fabricants d’automobiles à faire des efforts supplémentaires.

Ci-dessous, les barèmes 2013 (exprimés en grammes de CO2 émis par km).

Bonus

– Moins de 50 g/km : bonus de 7000 euros
– De 51 à 60 g/km : bonus de 4 500 euros
– De 61 à 90 g/km : bonus de 550 euros
– De 91 à 105 g/km : bonus de 200 euros

Malus
– De 136 à 140 g/km : malus de 100 euros
– De 141 à 145 g/km : malus de 300 euros
– De 146 à 150 g/km : malus de 400 euros
– De 151 à 155 g/km : malus de 1000 euros
– De 156 à 175 g/km : malus de 1500 euros
– De 176 à 180 g/km : malus de 2000 euros
– De 181 à 185 g/km : malus de 2600 euros
– De 186 à 190 g/km : malus de 3000 euros
– De 191 à 200 g/km : malus de 5000 euros
– Plus de 200 g/km : malus de 6000 euros

[Ministère de l’Ecologie; ACA]

Tags :