Free, le gouvernement réclame des comptes

shutterstock_74030524 - Unlike Free !

shutterstock_74030524 - Unlike Free !Free a pris tout le monde de court hier en éradiquant littéralement les publicités affichées sur le web. Si les internautes ont témoigné de leur incompréhension, le gouvernement Français est également monté au créneau.

Le filtrage des publicités est en effet problématique pour la simple et bonne raison qu’il pourrait se révéler dangereux pour la santé des médias à long terme.

La Ministre délégué à l’Economie numérique en la personne de Fleur Pellerin est elle aussi tombée des nues. Elle s’est donc empressée de tweeter son étonnement :

« Peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type no opt out par défaut. A discuter avec les éditeurs et Free ».

Effectivement, bloquer la publicité n’est pas un problème en soi, c’est la question du libre arbitre qui pose un souci éthique. L’internaute doit avoir le choix et ne doit pas être dans l’obligation de subir de tels paramétrages.

L’accès aux contenus issus du web, quelque soit leur type, est un acquis presque démocratique, une question de liberté. Free devra répondre de cette étrange décision devant une assemblée de professionnels. On attend donc la rencontre entre tous les représentants et les conclusions inhérentes à cette affaire.

Pour rappel, Si vous désirez supprimer cette fonction, rendez-vous sur mafreebox.freebox.fr, puis dans la section Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité. Ne vous restera plus qu’à la désactiver.

S’appeler Free et éradiquer les bases de la liberté du web, c’est un peu un comble, qu’on aime ou non la publicité.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :