Sony brevète une technologie pour enrayer le marché de l’occasion

Sony

SonyOn aurait envie de croire à un futur dans le jeu vidéo fait de jeux à télécharger, à la disparition du marché de l'ocasion. Et Sony va justement militer dans ce sens, grâce à un brevet aux allures inquiétantes.

Agacé par le marché du jeu vidéo d’occasion, Sony a visiblement trouvé une solution pour l’enrayer, ou tout du moins, lui porter un sacré coup derrière la tête. Inutile d’aller chercher bien loin, la division PlayStation de Sony n’a rien fait d’autre que de déposer un brevet qui va individualiser les disques de jeu, pour les relier à un seul compte utilisateur. Les disques de jeux déjà associés à un compte ne pourraient pas être lancés sur un second compte. C’est bête comme chou, sacrément restrictif, et basé sur une espèce de tag (sans contact), similaire à la technologie NFC intégrée aux cartes bancaires de dernière génération.

En fait, le tag stockerait les conditions d’utilisation du jeu, et n’aurait qu’à vérifier si le compte tentant de lancer un jeu dispose de l’autorisation. L’idée n’est pas désintéressée, loin de là, et des notes dans la documentation de Sony font rapport à la volonté de ralentir le marché de l’occaz, pourtant si cher à certains gamers aux budgets plus restreints. Plus inquiétant : la technologie pourrait également être étendue aux périphériques (pad, etc.), accessoires, autres médias intégrant des images, de la musique, etc.

Pour autant, Sony ne fait pas mention à l’heure actuelle d’un périphérique qui hériterait de cette technologie.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[eurogamer]

Tags :