Auriez-vous drogué vos parents pour aller sur Internet ?

drogue parent

La question mérite-t-elle vraiment d’être posée ? Hélas, oui. Il suffit de demander à ces parents américains d’une ado de 15 ans. Chez eux, on n’utilise plus Internet après 22h. Et ils ne se sont pas méfiés quand leur fille leur a proposé de rapporter un milkshake du fast-food du coin. Ils auraient dû.

Quand elle est rentrée avec un de ses copines, elle leur a tendu deux milkshakes bourrés de somnifères (donnés par la copine). Les parents en ont bu un quart chacun mais ne les ont pas terminés, car les boissons avaient un drôle de goût.  Par contre, ils se sont vite endormis. Ils se sont réveillés à 1h du matin avec l’impression d’être un lendemain de cuite. Le matin, ils avaient encore mal à la tête et se sentaient engourdis.

Du coup, ils sont allés au commissariat pour acheter un kit de dépistage de drogue à 5$. C’est une chose assez courante aux États-Unis, les parents les achètent pour vérifier si leur ado n’a bu que de la bière la veille. Cette fois, les parents se sont testés eux-mêmes et ont découvert qu’ils étaient positifs.

Après enquête, ils ont appris que les jeunes filles les avaient drogués car elles voulaient surfer sur Internet parce que « les règles [de ces parents] sont trop contraignantes ». A leur décharge, il faut savoir qu’à 15 ans, le cerveau est encore en cours de développement, et que ça pourrait expliquer leur manque de discernement. Enfin, heureusement que les parents n’ont pas tout bu. [Sacbee]

Tags :