MàJ : Najat Vallaud-Belkacem veut réguler Twitter

Twitter

TwitterIl est sans doute typiquement français de croire que l'on peut contrôler d'une manière ou d'une autre un réseau social de l'ampleur de Twitter. Et malgré tout, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, y croit.

MàJ : La réunion prévue ce lundi, et qui devait placer autour d’une même table le gouvernement, des responsables du milieu associatif et des représentant de Twitter n’aura finalement pas lieu. Relayée par Numerama, l’information a dans un premier temps été confirmée sur iTele par Fleur Pellerin, la ministre de l’économie numérique, expliquant qu’il n’était pas simple de contacter Twitter. Comprenez : Twitter est sans aucun doute conscient de l’impossibilité de mener un tel filtrage, une telle régulation (une telle censure ?). Et se détache du problème, tout simplement. Néanmoins, Fleur Pellerin a assuré que le directeur européen de Twitter allait être contacté dans la journée. On attend de savoir ce qui se dira.

Difficile de critiquer la démarche de Najat Vallaud-Belkacem, l’actuelle ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, qui veut limiter les débordement sur Twitter. Et par extension, la prolifération des hashtags du genre des #UnBonJuif, #SiMonFilsestGay, au succès incontestable, la faute à la fois à des twittos sérieux, et à d’autres adeptes du second degré.

Et c’est bien là le problème : qu’importe si Najat Vallaud-Belkacem a convoqué une réunion le 7 janvier prochain en vue de débattre des nombreux débordements de Twitter, accompagnée d’associations, et de représentants de Twitter France (bien qu’on ne sait toujours pas si ces derniers feront le déplacement). Pointant du doigt que certains propos tenus sur Twitter sont « moralement condamnables et juridiquement illégaux en vertu de notre législation » la porte-parole du gouvernement semble croire en la mise en place d’un flicage en bonne et due forme du réseau social dans l’hexagone. De notre côté, on aurait plutôt l’impression qu’il s’agit là de se battre contre des moulins à vent. Voir d’un effet d’annonce ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[lexpress]

Tags :