Même le kilogramme a pris du poids !

shutterstock_55111744 - kilogramme

shutterstock_55111744 - kilogrammeVous n'êtes pas les seuls à accuser d'un léger embonpoint dû aux fêtes de fin d'année. Le  kilogramme lui-même se remet en question, c'en est presque un comble.

Le débat portant sur l’exactitude de la mesure qu’est le kilogramme existe depuis belle lurette. Cependant, les scientifiques viennent de démontrer une bonne fois pour toutes que celui-ci a bien pris un peu de poids…

Rappel des faits, le kilogramme a en réalité une longue histoire. Si on le connait comme étant l’unité de masse du Système international d’unités, il a connu quelques évolutions. En juin 1799, un étalon en platine d’un kilogramme fut déposé aux Archives de France, concrètement, cela représente la masse d’un décimètre cube d’eau.

Un nouvel étalon en platine iridié devait être réalisé dès 1875, mais il fut rejeté. En effet, la proportion d’iridium de 11,1 %, se trouvait hors des limites spécifiées (entre 9 et 11 %). Nous arrivons donc en 1889 où le kilogramme des Archives fut remplacé par le prototype international du kilogramme.

Il en existe 40 répliques à travers le monde et c’est la version numérotée 18 qui va retenir notre attention. Des chercheurs de l’Université de Newcastle, Royaume-Uni, ont été en mesure d’analyser leur bloc avec une précision sans précédent grâce à une nouvelle machine.

Et là, c’est le drame… Les mesures aux rayons X démontrent qu’il y a une accumulation d’hydrocarbures sur la surface de l’échantillon 18, pesant jusqu’à 100 microgrammes. Il est délicat de redéfinir une norme, car chaque bloc ne vieillit pas de la même façon. Peter Cumpson explique,

« Partout dans le monde, l’IPK et ses 40 répliques divergent petit à petit de l’original et à des vitesses variables … Nous ne parlons que d’un très petit changement … mais la masse est une unité fondamentale et même cette très petite modification est importante. L’impact d’une légère variation à l’échelle mondiale est absolument énorme. « 

En théorie, en exposant les blocs à un savant mélange d’UV et d’ozone, il serait possible d’en ôter les impuretés et donc de potentiellement restaurer leur poids d’origine. En théorie…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[sciencedaily]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avec la technologie d’aujourd’hui, on est pas foutu de faire un cube plastique qui soit exactement au poids d’un décimètre cube d’eau ?
    Vu comme on a du mal à ce que le plastique se dégrade ça devrait aller. Sinon ils n’ont qu’à le faire en diamant. Pourquoi s’embêter avec ces vieux poids ?

  2. « Partout dans le monde, l’IPK et ses 40 répliques divergent petit à petit de l’original et à des vitesses variables … Nous ne parlons que d’un très petit changement … mais la masse est une unité fondamentale et même cette très petite modification est importante. L’impact d’une légère variation à l’échelle mondiale est absolument énorme. «

  3. Comme les 3/4 des autres sites traitant de cette info, Gizmodo ne fait pas la différence entre le poids et la masse, et raconte donc du bullshit.
    la masse est constante, le poids (P=mg, souvenez-vous de vos cours de physique au collège) ne l’est pas.
    ici il s’agit donc bien de la masse d’un décimètre cube de flotte, non de son poids.
    d’autre part, sachant que le kilogramme est défini par la masse de l’étalon, cet étalon a donc, par définition, toujours une masse d’un kilogramme.
    le problème c’est qu’on utilise plusieurs copies du même étalon, ce qui est, par définition donc, totalement stupide, et absurde dans le cas présent, où tous « les étalons » (lol, ça veut rien dire) n’ont pas la même masse.

    ça montre juste l’absurdité totale de l’utilisation d’un étalon fabriqué, et l’absurdité encore plus grande de la création de copies. il va juste falloir trouver une nouvelle manière de mesurer la masse de manière fiable.

    1. LOL, le pseudo scientifique à deux balles qui ne comprend rien, mais qui donne des leçons ! genre, je balance p=mg comme ça dans le vent , mais ça ne sait même pas ce que c’est …

  4. C’est une bonne nouvelle, je suis plus léger que ma balance l’indique!!
    Plus sérieusement, ça peut avoir des impacts concernant tout ce qui touche à l’exploration spatiale mais surtout la physique nucléaire, ça va remettre en cause tout les résultats du CERN, du CEA, …, et repousser ou rapprocher la production d’énergie par fusion nucléaire, c’est fou comme quelques microgrammes peuvent influencer le monde.

    1. Je vois pas en quoi son post est risible … il a totalement raison, la masse et le poids sont deux notions physiques distinctes.
      La masse s’exprime en grammes (ou kilogrammes) et le poids s’exprime en Newtons et dépend de la gravitation. D’ailleurs le poids est une force (vecteur) résultant de l’application de l’accélération G sur la masse de l’objet soit P = mG.

      Champignon sur ce coup tu aurais mieux fait de la fermer.

  5. Champignon arrête d’écrire de la merde un peu. Ce n’est pas parce que tu ne comprends pas que c’est faux. J’aurais envie de faire de l’humour en disant que ton intelligence est au raz des pâquerettes mais tu ne comprendrais pas…

  6. Cette idée de poids étalon est stupide. Il suffit de dire que 1kg est égal a X volume d’eau (a pression X, et a conditions extérieur X).
    Le poids étalon est en réalité un symbole, c’est absurde de vouloir optimiser scientifiquement un symbole. D’autant qu’il y aura toujours une imprécision mathématique de l’objet par rapport a la vrai formule mathématique, qui elle est le vrai étalon.
    Par contre cela fait vendre du papier ou du pixel avec peu de lignes.

  7. L’article est marrant sinon, c’est a prendre a la légère et cela ne remet rien en cause, le vrai étalon est la formule mathématique basée sur le volume de l’eau. Ce truc de 1889 est juste un symbole.

  8. Prendre comme référence le volume d’eau n’est pas si simple, et pas forcément plus précis. Car le volume dépend du cm qui lui même dépend de la seconde, mais également de la température de l’eau et de sa « pureté ». Si on ajoute toute les incertitudes, je suis pas sûre que l’ont fassent mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité