Ces dinosaures qui préféraient l’aquagym à la castagne

shutterstock_92150338 - dinosaure

shutterstock_92150338 - dinosaureDepuis des années, nous étions parfaitement satisfaits de croire que la série d'empreintes fossilisées de la carrière du Lark Quarry résultait d'une gigantesque et épique bousculade de dinosaures. Puis la science est passée par là.

Ce sont donc les chercheurs de l’Université du Queensland qui s’acharnent à détruire notre rêve de baston de dinos. Effectivement, les traces de pas ont été mal interprétées depuis des décennies.

On a donc crû à tort qu’il y a avait eu en Australie une sorte d’exode préhistorique soudaine, proche de la tornade de dinosaures en panique. En réalité, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une rivière. Un passage où transhumaient pléthore de bestiaux, végétaliens de surcroît. Drame.

Malheureusement, cette explication est crédible, car les empreintes étaient entourées d’une aura d’interrogations. Selon Anthony Romilio, paléontologue de l’Université de Queensland, et rabat-joie notoire,

‘La plupart des traces ne sont rien d’autre que des rainures allongées, probablement formées par les griffes des dinosaures essayant de nager. D’autres sont plus inhabituelles et nettement plus profondes, ce sont les empreintes des orteils des animaux qui se propulsaient dans l’eau.’

Donc, ce qui était autrefois considéré comme un préquel de Jumanji n’est maintenant qu’un tas de végétaliens profitant de leur temps libre pour faire de l’aquagym. Non, messieurs, nous ne vous dirons certainement pas merci.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[geekosystem]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité